Publié le

Pour quelques touches de passion

Pour quelques touches de passion

Pour quelques touches de passione-book


Résumé :

1876
Sous le soleil ardent de Provence, les larmes d’Eugénie ont un goût amer. Un goût de solitude et de désespoir. Son père vient de mourir, l’abandonnant seule à son sort avec de terribles dettes. Désormais, elle n’a plus le choix : pour survivre, elle va devoir vendre le magnifique domaine Gustavin et le château de ses ancêtres. Vendre pour se réfugier dans une petite maison du centre-ville d’Aubagne, dernier vestige de la fortune familiale. Oui mais voilà, la maison est occupée. Par un rustre de la pire espèce – un peintre, qui refuse de payer son loyer et de lui laisser le logis. Mais Eugénie n’a pas dit son dernier mot, ça non : le peintre va débarrasser le plancher, de gré ou de force ! Elle a déjà mille et une idées pour le convaincre de partir…

Mon avis :

Lorsque j’ai refermé le livre Pour quelques touches de passion, m’est venu en tête un poème que j’ai remis à ma sauce.

C’est pourquoi, ce sera une chronique un peu particulière, poétique !

 

Pour faire le portrait de quelques touches de passion

 

Peindre d’abord une femme

avec un cœur meurtri

peindre ensuite

quelque chose de simple

quelque chose de sensuel

quelque chose de passionné

pour le peintre

 

Montrer ensuite la toile à un acheteur

près du village

Après le bois

dans un château

la montrer avec d’autres toiles

sans complexe

sans gêne

 

Parfois l’amour arrive vite

mais il peut aussi bien mettre de longs jours

avant de se décider

 

Ne pas se décourager

lire

lire jusqu’au bout

la vitesse ou la lenteur de l’amour

n’ayant aucun rapport

avec la réussite du tableau

 

Quand l’amour arrive

s’il arrive

observer la plus profonde délicatesse

attendre que l’amour s’installe

et quand il est installé

effacer un à un tous les souvenirs

en ayant soin de ne garder que les meilleurs

faire ensuite le portrait du château

en choisissant la plus belle pièce

pour la femme

peindre aussi le jardin et ses fleurs

le bois qui l’entoure

et l’ambiance qui s’est créée

et la romance qui se joue

et puis attendre que l’amour se dévoile

 

Si l’amour ne se dévoile pas

c’est mauvais signe

signe que le tableau est mauvais

mais s’il se dévoile

c’est bon signe

signe que l’auteur peut signer

alors vous recommanderez vivement

l’achat de ce roman

et vous vous plongerez dans quelques touches de passion.

 

Pour quelques touches de passion est un livre que j’ai dévoré en deux soirées, une fois lancée, impossible de s’arrêter.

Certains le diront trop court, il faut rappeler que Anna Lyra l’a écrit dans le cadre d’un concours qui lui imposait un certain nombre de caractères. Pour ma part, je n’ai pas été frustrée par la taille du roman. J’ai vraiment été conquise par sa simplicité et sa finesse dans l’écrit et dans certaines descriptions.

A lire sans hésiter.

Une réflexion au sujet de « Pour quelques touches de passion »

  1. Ah oui, 😉 merci Séverine, ce écrit aurait pu participer au lundi/défi Croqueurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *