Publié le

Poème d’introduction du roman

Tous mes romans commencent par un poème. Je vous laisse découvrir celui qui sera en introduction du roman A l’abri de la différence dont je vous présentais la couverture  sous forme de puzzle. Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à cliquer sur le lien pour vous rendre sur la page et relever le défit de reconstituer la couverture.

Petite Fleur poème d'introduction

Que fais-tu là petite fleur ?
Que fais-tu là prête à éclore ?
Il n’y a de place dans mon cœur,
Que pour cette absence que je déplore.
Mais dis-moi petite fleur,
Dis-moi pourquoi tu explores
Tous les secrets de ma demeure,
Toi qui fais partie d’une autre flore ?

Es-tu en moi petite fleur ?
Ou n’est-ce qu’un petit mirage,
Qui prend d’un coup une grande ampleur
Lorsque mon âme manque le virage ?
Seras-tu petite fleur ?
Seras-tu la simple image,
Qui quittera mes profondeurs
Lorsque je rejoindrai le rivage ?

La fleur dans les blés
Que fais-tu là petite fleur ?

Pourquoi de poème ?

C’est un poème que j’ai écrit le 25 décembre 1996.

J’ai trouvé qu’il correspondait bien à ce roman, pour plusieurs raisons, même si finalement, cela en change totalement le sens de départ.

  • Qui est cette petite fleur ?
  • Que fait-elle là (dans le roman, pas dans les blés !) ?
  • Du cœur de qui ? (deux réponses possibles)
  • Quelle absence ?

Toutes ces questions et bien d’autres encore peuvent trouver une réponse dans le roman. Je ne peux bien sûr pas vous révéler ces réponses sans vous dévoiler le contenu du roman, donc je m’arrêterai là. Vous êtes déçus ?

D’un autre côté si je vous dis tout, vous serez déçus de connaitre le contenu du livre. Alors ? Il faudra patienter jusqu’à la sortie du roman, aux alentours des beaux jours… Le temps passe et je pense pouvoir vous dire qu’il paraitra au mois de mai. J’espère vous voir tous au rendez-vous.

2 réflexions au sujet de « Poème d’introduction du roman »

  1. Bonjour Séverine… Cette petite bleue semble un peu perdue dans le blond des blés, eh oui la différence… mais bienvenue dans ce champ qui semble la protéger…

    1. Merci Jill, eh oui, elle est un peu perdue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *