Publié le

Le chapiteau du livre 2016

Le chapiteau du livre 2016

Le chapiteau du livre 2016Un week-end, des auteurs, des lecteurs, des rencontres…. mais aussi une sacré équipe de bénévoles !

Le chapiteau du livre 2016, samedi 28 mai :

8h15, départ de la maison direction la Touraine. Le GPS est en route, j’ai un peu honte. J’ai habité plusieurs années à côté de Tours, beaucoup moins longtemps que mon mari, mais ni l’un, ni l’autre, ne connaissons la route jusqu’au Chapiteau. Vive la technologie !

9h30, à peu près, arrivée sur le parking des auteurs, je suis déposée, seule avec ma valise, la voiture repart me laissant à mon triste sort ! Mais non, pas triste, l’équipe de bénévoles est déjà sur le pied de guerre armée d’électricité !

Le chapiteau du livre 2016

Pas de panique, il y a de la place pour tout le monde, il suffit d’attendre son tour. La valise est chargée à l’arrière et hop, en route !

chapiteau2016-3b

Il ne nous faut pas longtemps pour arriver devant la mairie à travers le parc, et donc devant aussi notre chapiteau.

Le chapiteau du livre 2016

Le chapiteau du livre 2016Le chapiteau du livre 2016

Une nouvelle équipe de bénévoles nous attend. Passage à l’accueil où nous est remis un sac que je vous montrerai plus tard ainsi qu’un badge à garder autour du cou. Un badge pour savoir qui on est mais également qui cache nos bons pour le café viennoiserie du matin et le repas de midi, et ce pour les deux jours !

Puis une gentille dame m’emmène jusqu’à mon emplacement sous le chapiteau. Je n’ai plus qu’à m’installer. Il n’y a pas beaucoup de place pour chacun, mais avec un peu de bonne volonté et de la bonne humeur (quelques coups de coudes aux voisins, un livre qu’on fait tomber sans faire exprès…) on arrive à s’entendre !

Le chapiteau du livre 2016

Après un petit café bien mérité, il n’y a plus qu’à attendre l’ouverture au public. On en profite pour faire le tour des copains et pour prendre quelques photos.

Le chapiteau du livre 2016

Le chapiteau du livre 2016

Le chapiteau du livre 2016

Beaucoup de passages ce jour-là mais aucune vente pour moi. Pour se remonter le moral, direction le manoir de la Tour où nous sommes attendus pour le repas du soir, repas offert comme tout le reste, par l’association. Je suis étonnée par le standing dans lequel nous sommes accueillis.

Le chapiteau du livre 2016Après un apéritif, et quelques discours,  le repas commence. La bienséance aurait voulu que je ne sorte plus mon appareil photo, mais les évènements en ont voulu autrement. Faute à une mauvaise pensée de ma part ? A un mauvais sort ? Je l’avais bien dit à mon voisin de salon que nous n’avions pas choisi la bonne table, mais, comme souvent, on n’admet pas que les femmes ont toujours raison. Et voilà le résultat pendant le repas.

Nous avons reculé notre table juste à temps !

Le chapiteau du livre 2016

Nous avons reculé notre table juste à temps !

Le repas était délicieux mais une bonne nuit de sommeil était nécessaire pour être en forme le lendemain. Sauf que j’ai peu dormi. La faute au café ?

Le chapiteau du livre 2016, dimanche 29 mai :

Déposée de bonne heure et de bonne humeur, je décide de commencer la journée par un tour du parc, armée de mon appareil photo, pour vous en faire profiter. Je préfère vous prévenir que la première photo a été prise la veille, vous verrez qu’elle choque au milieu des autres.

Le chapiteau du livre 2016

Le chapiteau du livre 2016

Le chapiteau du livre 2016

Le chapiteau du livre 2016

Le chapiteau du livre 2016

Sur le chemin du retour, mon regard est attiré…

Le chapiteau du livre 2016Un baptême de plongée en plein chapiteau du livre ? J’ai vu un stand atelier d’écriture, un stand lutte contre l’illettrisme… Mais un stand baptême de plongée ? Quel rapport avec la lecture et le monde de la littérature ? Car oui, oui, il s’agissait bien de mettre une tenue de plongée et d’aller dans la cuve d’eau… Mais il y a bien un rapport avec l’évènement littéraire…. Vous devinez ? Non ? Je n’aurais pas trouvé non plus, je vous rassure. Alors, je vous dis tout, enfin, je vous montre :

Le chapiteau du livre 2016

Oui, oui, vous avez bien lu, et ce n’est pas une blague. Personnellement, je ne suis pas allée tester, ben non, j’avais un stand à tenir !

La journée se passe comme la première avec beaucoup de monde. De grandes discussions avec les personnes qui venaient s’intéresser à mes romans. Pas mal de marque-pages distribués. J’espère que la jeune adolescente de 13 ans qui a longtemps hésité sur mon roman Marre des Adultes, se décidera une autre fois à le prendre, à moins qu’elle ne le fasse en ligne. J’ai quand même pensé à faire une photo avec Robert, qui lui n’a pas hésité et m’a promis de revenir me donner son avis après lecture. Ayant connu les colos en tant qu’enfant et en tant qu’adulte, mon livre l’a interpellé.

Le chapiteau du livre 2016

Merci à Denis d’avoir joué le paparazzi. Je vous reparlerai de lui bientôt car je pense tester ses polars.

Résultat pour Le chapiteau du livre 2016 : 15 ventes, 10 Abri de la différence et 5 Marre des adultes.

J’ai aussi pu faire connaissance avec d’autres auteurs, des bons moments d’échange, quelques fou-rires (je n’ose vous raconter le plus croustillant !) et quelques cartes échangées.

Avant de vous laisser, je vous avais promis de vous dévoiler le contenu du sac cadeau reçu le premier jour à l’arrivée.

Le chapiteau du livre 2016

Le chapiteau du livre 2016Le chapiteau du livre 2016

Je ne peux terminer cet article sans dire un grand merci à tous ces bénévoles qui ont travaillé tout le week-end pour que tout se passe au mieux. Merci :

  • aux chauffeurs qui ont fait les aller-retour avec les voitures électriques.
  • à tous ceux qui nous ont accueillis (auteurs comme visiteurs).
  • à tous ceux qui ont arpenté le salon pour s’assurer que tout allait bien, notamment avec la distribution des bouteilles d’eau, indispensables le samedi au vu de la chaleur qui régnait sous le chapiteau.
  • à tous ceux qui nous ont servi les repas du midi, le café du matin.
  • à tous ceux que j’oublie.
  • Une mention spéciale pour la dame qui s’est levée tôt pour nous faire des gâteaux au chocolat !

Et je vous dis, à l’année prochaine, si vous voulez bien de moi !

 

 

 

7 réflexions au sujet de « Le chapiteau du livre 2016 »

  1. Coucou Séverine, écrire, publier, vendre, pas mal d’écrivains amateurs dans ce domaine, faut se faire connaître, c’est un moyen ce chapiteau…ouf pas mort d’homme ! Ca a le mérite d’exister comme on dit, merci… JB

  2. Coucou Severine,
    Une belle manifestation et une sacrée organisation !
    Bises et bon mardi – ZAZA

  3. Les quelques photos du parc de la mairie de Saint Cyr sur Loire ne permettent pas d’imaginer la vue magnifique sur la Loire en contrebas. Tout ce qui a été écrit est véridique. Je peux l’affirmer pour m’être promené à travers le chapiteau, les salles de la mairie et bien sûr le parc avec sa petite ferme et son lama. Le mauvais temps n’a pas gêné les visiteurs ni la difficulté de garer sa voiture dans le secteur.
    J’ai été surpris par le nombre d’exposants, jeunes ou moins jeunes auteurs. Pierre Bellemare n’avait qu’un petite place dans le hall d’exposition, mais en avait-il besoin !
    Courage, Séverine, ne faiblit pas.

  4. Merci Séverine, de nous faire partager, un peu , l’envers du décor!Quinze ventes, ce n’est pas mal..ça va faire boule de neige.

  5. ça doit être une fierté pour un auteur de faire un tel événement….a juste titre. Bisousssss

  6. Super bien, ce compte rendu ! Je suis bien contente pour tes dédicaces du dimanche et pour avoir participé à un salon aussi bien organisé. Bises. ☺

  7. Coucou Sévy,

    Belle organisation ma Foix, j’en reste sans voix….

    Merci pour ce sympathique résumé, l’association a bien préparé ce week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *