Publié par 10 commentaires

Tristan dans la cour de récré

Tristan dans la cour de récré

Tristan dans la cour de récréCe prénom, du moins la rime m’a fait penser à un extrait de mon livre qui a fait rire un de mes relecteurs, qui n’a pas compris que la répétition était complètement volontaire. Donc, je récidive !

Tristan dans la cour de récré

Tristan, quel triste temps !

Il serait grand temps

Qu’on prenne un instant,

Même déconcertant,

Autour de l’étang.

 

Tristan, il y a longtemps

Que tu as tué le temps,

Sans laisser le temps au temps.

Sans un seul passe-temps,

Tu as fait ton temps.

 

Tristan, c’est la mi-temps.

Tu es juste-à-temps

Pour finir à temps

Ton pouvoir latent.

Va-t-en !

 

Je vous offre en prime l’extrait de mon roman A l’abri de la différence. Si vous avez le temps…
Émilie en sait quelque chose, tout ce temps qu’elle avait à consacrer à Yan, ce temps de parole qu’elle a si longtemps refusé. Elle a donné de son temps à Maïa, c’est certain, mais elle a tué le temps que lui offrait cette parenthèse de vie. En un rien de temps, elle a perdu des heures précieuses, des heures qu’elle aurait pu regretter tout le restant de son existence si elle n’avait pas réagi à temps ou plutôt si Yan ne l’avait pas obligée à s’arrêter pour partager un temps fort. Il était grand temps de chasser les nuages qui ombrageaient leur passé, et d’éclaircir le ciel de leur présent. Leur présent qui est de rester en sécurité au milieu de cette guerre qui sévit depuis trop longtemps. Cette sécurité que Yan et ses gars passent leur temps à assurer au fil des alertes qui, avec le temps, s’espacent et se réduisent en intensité. Comme quoi, il faut laisser du temps au temps. La guerre aurait-elle enfin fait son temps ?

 

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Tristan! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom.

 

Ne manquez plus rien des publications du blog et recevez vos cadeaux :
un e-book gratuit, un voyage virtuel et un cadeau bonus.

10 réflexions au sujet de « Tristan dans la cour de récré »

  1. Bonjour élève Séverine… Un prénom qui permettait des jeux de mots… Quant au temps de la guerre, quel beau gâchis pour qui connait, c’est un temps ou rester en vie, soldat comme civil prend tout le temps, sauver sa peau, en espérant le mot fin… celui du temps de guerre, Tristan sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

  2. Coucou Séverine,
    Super ton Tristan, mais le pauvre est-il responsable tu mauvais temps ?????
    Bises et bonne journée – ZAZA

  3. Beaucoup de poseibilités avec ce prénom! Bonne journée!

  4. C’est le temps des cerises;alors oublions pour un temps ,le mauvais temps et le temps de la guerre et laissons passer le temps avec Tristan! Bises

  5. Il faut donné du temps au temps c’est bien connu lui a le temps!!!!! Bisous suis de retour

  6. un beau florilège de jeux de mots qui ne laisse pas le temps de tergiverser à l’ordre final et définitif ! belle soirée

  7. Un beau Tristan, Séverine … et oui, il faut laisser du temps au temps. La guerre aurait-elle enfin fait son temps ? Ce serait bien, oui, hein, en effet ! Bonne soirée ! Amitiés♥

  8. Super bien joué avec Tristan , le temps suspend son vol .
    Bravo pour ce billet où le temps est roi
    Bonne soirée
    Bisous

  9. Bonjour Séverine
    Tristan vedette de la cour ce jour
    Un prénom très fréquent
    Belle journée
    Frieda

  10. il nous file entre les doigts ce temps que l’on aimerait beau et serein ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *