Publié le

Bi live in me, un roman de Tan Hagmann

Bi live

Bi live in me


Résumé de Bi live in me :

« Dire qu’au début, ce n’était que par jeu ! Un pari qu’il s’était lancé à lui-même de rendre fou de lui ce garçon qui, dès le premier regard, était tombé sous son charme. Sauf qu’il n’avait pas prévu que le piège allait se refermer sur lui. […] L’arôme d’une peau à la douceur traîtresse lui était monté à la tête. Et, aujourd’hui, ses nuits elles aussi revenaient avec leur lot de rêves érotiques. De cauchemars… »
Entre muses et musique, l’histoire de la longue valse-hésitation d’un jeune saxophoniste qui, confronté brutalement à la beauté, a peur de confondre émotion amoureuse et émotion artistique.

Mon avis :

Bi live in me est un roman que j’ai reçu dans le cadre du livre voyageur de Sur ma table de nuit.

Il m’est arrivé de lire une fois de la littérature gay (homme/homme), mais je n’avais pas été enchantée vu le manque de poésie dans les rapports entre hommes. Ce livre m’a réconcilié avec le genre, comme quoi, il ne faut pas se laisser influencer par une seule expérience.

D’abord, le roman ne se focalise pas seulement sur les rapports sexuels mais bien sur des rapports humains, que ce soit entre hommes ou entre homme et femme. Ces rapports ne sont pas toujours simples, souvent tendus, maladroits ou même manquant de respect. Pas facile pour un jeune musicien de s’y retrouver dans ses propres sentiments, surtout si cela déroge à la règle.

Plusieurs problèmes se sont posés :

  • M’y retrouver entre les différents personnages au début de l’histoire.
  • Me faire à l’idée que Andréa est un homme (la seule Andréa que je connais est une fille).

Après cela, j’ai dévoré le livre en quelques heures. Il se lit très facilement. Les personnages sont attachants. Et une fois que l’idylle nait, on ne peut que vouloir connaitre la fin de l’histoire.

 

Une chose que je ne fais que rarement, mais je tiens ici à vous donner un extrait qui peut nous donner à réfléchir.

– Et alors ? osa Gaëlle, mi confuse, mi-intriguée. Ça te fait quel effet d’être amoureux d’un mec ?

– Pourquoi, ça ne t’es jamais arrivé ?

– Quoi donc ?

– Être amoureuse d’un mec… répéta Andréa soudain espiègle.

– Oh, arrête, tu sais très bien ce que je veux dire !

Son frère hésita un moment, se demandant comment répondre en toute loyauté à cette question.

– Ben c’est pareil que pour une fille. Sauf que, quand tu regardes, et bien… c’est un mec.

 

Ne manquez plus rien des publications du blog et recevez vos cadeaux :
un e-book gratuit, un voyage virtuel et un cadeau bonus.

2 réflexions au sujet de « Bi live in me, un roman de Tan Hagmann »

  1. Eh eh… pas encore lu ce genre de roman, merci pour l’info lecture !

  2. ça doit être en effet déroutant de lire un livre de ce genre mais enrichissant aussi. Bisousssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *