Publié le

Défi 82 : randonnée au cœur des roseaux

Défi 82 : randonnée au cœur des roseaux

 

Défi n° 82 : écrire sur le thème : « la randonnée »,

un défi proposé toutes les semaines par Evy

Défi auquel j’ai rajouté l’atelier 5 de la fée Capucine

Les mots 8 imposés : Plonge… roseau… glisse… rigole… évapore… goutte… flaque… évade.

Défi 82 : randonnée au cœur des roseaux

Pour me vider la tête,

Au lieu de crier à tue-tête,

Je pars en randonnées près de l’eau,

Marchant entre les roseaux.

En été comme en automne,

Mes pas toujours résonnent,

Glissent dans les flaques,

Ou plongent sur la terre sèche,

Sur laquelle chaque goutte claque

Et s’évapore en flèche.

Au printemps comme en hiver,

A couvert ou découvert,

Je m’évade toujours autant.

En un mot, quel que soit le temps

Même s’il faut traverser une rigole,

Bottes aux pieds ou en sandales,

Il est clair que je caracole

A l’air libre comme un cheval.

 

La production de Pestoune :

C’est l’automne plein de couleur et de parfum
La saison idéale pour une petite randonnée.
Les pieds bien chaussés en route pour le plateau des mille étangs.
Le soleil brille, il scintille sur les eaux
Et soudain un cincle plongeur se montre entre les roseaux
Le voilà qui plonge la tête la première.
On dirait qu’il marche sous l’eau.
Le voilà qui remonte et nage si bien qu’on dirait qu’il glisse sur l’eau.
Quel petit passereau surprenant et extraordinaire.
Il recommence encore et encore tant que je rigole à le voir
Lorsqu’épuisé, l’oiseau se pose enfin
il goutte en une flaque jusqu’à ce que l’humidité s’évapore.
Ah quel moment magique, c’était si beau, si drôle que je m’évade en oubliant mes soucis.

 

Les productions de Dany :

Randonnée en Touraine,
Vous y allez comme la reine,
Qui de son château,
Sillonnait les coteaux.

Sur ses terres, pas de roseaux,
Mais de grandes nappes d’eau,
Qui s’écoulent dans la Loire
Du matin jusqu’au soir.

Randonnée en Touraine,
Bien loin de la Loraine,
Au beau milieu des vignes,
Vous ne risquez pas de rencontrer des cygnes.

Randonnée en Touraine,
Vous n’aurez pas la migraine.
Vous trouverez des champignons
Que vous dégusterez avec des oignons.

Randonnée en Touraine,
Même avec votre marraine,
Au beau milieu de l’hiver,
Vous découvrirez des colverts.

Randonnée en Touraine,
Passez au château de la reine
Perché sur la colline d’Amboise
Au dessus de la Loire et non de l’Oise.

——————————————————–

Plonge dans l’eau de la Loire,
le midi plutôt que le soir.
Évite les flaques d’eau,
au beau milieu des roseaux.
Rigole tant que tu peux,
bien mouillés sont tes cheveux !
glisse au milieu des roseaux
et regarde la goutte d’eau qui s’évapore
en direction de l’aéroport.
Comme toi, elle s’évade
Pour une randonnée sans noyade.

————————————————–

Pas de roseaux dans le Cher.
Dans ce fleuve personne ne plonge.
Seules quelques gabares glissent sur l’eau
Qui s’évapore sous la chaleur de l’été
Comme la petite goutte
Au milieu de la flaque d’eau.
Rigole tant que tu veaux
Mais évade-toi au fil de cher,
Ça vaut une belle randonnée
Au milieu des roseaux.

 

Ce texte a donc été écrit pour le défi 82 de Evy.

Je vous dis donc à samedi normalement pour un nouveau défi. Nouveau thème : les champignons. A vous de plancher pour samedi.

9 réflexions au sujet de « Défi 82 : randonnée au cœur des roseaux »

  1. Ah gamine j’en cueillais au bord de notre canal, une plante qui me fascinait…merci Séverine !

  2. Salut Sev !!
    Très joli texte. Bravo !! Moi je cueille plutôt des bambous que des roseaux. Bonne journée !!

  3. Merci Séverine pour ta participation, je vais poster le lien… ton texte coule comme de l’eau de roche.bravo…Je vais penser aux champignons…bisous et belle journée

  4. Oh ce que c’est joli. J’aimerai avoir une once de ton talent.
    Bah avec mes tys mots, je me suis amusée à imaginer la situation d’après un épisode vécu :

    C’est l’automne plein de couleur et de parfum
    La saison idéale pour une petite randonnée.
    Les pieds bien chaussés en route pour le plateau des mille étangs.
    Le soleil brille, il scintille sur les eaux
    Et soudain un cingle plongeur se montre entre les roseaux
    Le voilà qui plonge la tête la première.
    On dirait qu’il marche sous l’eau.
    Le voilà qui remonte et nage si bien qu’on dirait qu’il glisse sur l’eau.
    Quel petit passereau surprenant et extraordinaire.
    Il recommence encore et encore tant que je rigole à le voir
    Lorsqu’épuisé, l’oiseau se pose enfin
    il goutte en une flaque jusqu’à ce que l’humidité s’évapore.
    Ah quel moment magique, c’était si beau, si drôle que je m’évade en oubliant mes soucis.

  5. Très beau ses roseaux belle balade merci Sévy pour ta participation bonne journée bisous

  6. Randonnée au cœur des roseaux

    Randonnée en Touraine,
    Vous y allez comme la reine,
    Qui de son château,
    Sillonnait les coteaux.

    Sur ses terres, pas de roseaux,
    Mais de grandes nappes d’eau,
    Qui s’écoulent dans la Loire
    Du matin jusqu’au soir.

    Randonnée en Touraine,
    Bien loin de la Loraine,
    Au beau milieu des vignes,
    Vous ne risquez pas de rencontrer des cygnes.

    Randonnée en Touraine,
    Vous n’aurez pas la migraine.
    Vous trouverez des champignons
    Que vous dégusterez avec des ognons.

    Randonnée en Touraine,
    Même avec votre marraine,
    Au beau milieu de l’hiver,
    Vous découvrirez des colverts.

    Randonnée en Touraine,
    Passez au château de la reine
    Perché sur la colline d’Amboise
    Au dessus de la Loire et non de l’Oise.

  7. Je n’avais pas vu les mots à utiliser mais j’avais laissé divaguer mon esprit. Je corrige !

    Plonge dans l’eau de la Loire,
    le midi plutôt que le soir.
    Evite les flaques d’eau,
    au beau milieu des roseaux.
    Rigole tant que tu peux,
    bien mouillés sont tes cheveux !
    glisse au milieu des roseaux
    et regarde la goutte d’eau qui s’évapore
    en direction de l’aéroport.
    Comme toi, elle s’évade
    Pour une randonnée sans noyade.

  8. Pas de roseaux dans le Cher.
    Dans ce fleuve personne ne plonge.
    Seules quelques gabares glissent sur l’eau
    Qui s’évapore sous la chaleur de l’été
    Comme la petite goutte
    Au milieu de la flaque d’eau.
    Rigole tant que tu veaux
    Mais évade-toi au fil de cher,
    Ca vaut une belle randonnés
    Au milieu des roseaux.

  9. Une bien jolie participation, pardon 2…..Balader nez aux vent rien de mieux pour continuer une bonne journée. Bisousssssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *