Publié le

Défi 87 chez Evy : qui est-il devient qui es-tu ?

Défi 87 : qui es-tu ?

 

Défi n° 87 : écrire sur le thème : «qui est-il ? »,

un défi proposé toutes les semaines par Evy

Avec l’accord de Evy, j’ai transformé qui est-il en qui es-tu afin de vous faire découvrir un poème de mon recueil A fleur de cœur, poème écrit en octobre 1993.

Défi 87 : qui es-tu ?

Toi qui me pousses vers lui
Toi qui me dis c’est celui
Qui va te prendre ton cœur
Et t’apporter un peu de bonheur
Qui es-tu ?

 

Toi qui hantes mes nuits
Toi qui arrives comme un ennui
Lorsque je ne t’attends pas
Et que tu t’approches à grands pas
D’où viens-tu ?

 

Toi qui, dans ma vie, es venu
Toi qui me fais espérer
Que mes rêves vont se réaliser
Alors que je n’y crois déjà plus
Que fais-tu ?

 

Toi qui es si têtu
Toi qui me fais si peur
Lorsque tu parles de la chaleur
Qui naît de tes mains nues
Mais qui es-tu ?

 

Je suis un sentiment bien connu
Du fond de ton cœur, je suis venu
Pour t’apprendre les secrets de la vie.
Je suis l’Amour de ta vie.

 

La participation de Dany :

Qui es-tu
Enfant arrivé nu,
De l’utérus apparu
Après avoir combattu ?
Je ne t’ai pas connu,
Jusqu’au moment où de langes, je t’ai vêtu.
Tu bouscules mes nuits,
Largement au-delà de minuit.

Seras-tu un être têtu,
Qui ne sera jamais abattu.
Seras-tu mon successeur,
Ou un simple amateur ?
Tout au long de ta vie
Resteras-tu inassouvi ?

Qui es-tu,
Ado à mes yeux mal foutu,
Et souvent dévêtu,
Aux décisions impromptues ?
Sauras-tu relever le défit,
Et rechercher le profit ?
Étudieras-tu pour réussir ton diplôme,
Et devenir autonome ?

Qui es-tu,
Femme apparue,
Pour partager ma vie
Et qui m’a poursuivi ?
Toi, devenue mon amour,
Tu m’as croisée en plein carrefour.
Un chemin s’ouvre devant nous,
Empli de bisous.

Qui es-tu,
Homme à demi-dévêtu,
Venu à moi abattu,
Et même courbatu ?
Tu m’as croisé dans cette rue,
Que tu avais parcouru,
Pour quémander un sou,
A chacun d’entre nous.

Qui es-tu,
Toi qui a, à ma porte, sonné,
Alors que les volets étaient fermés ?
Le facteur, Les éboueurs,
Ou encoure les pompiers,
Venus offrir leurs calendriers.
De t’ouvrir, je n’avais pas envie
Car ces visites m’ennuient.
A Tour, c’est l’année saint Martin,
Cet homme qui très tôt le matin,
Ce militaire à cheval,
Qui dans un froid hivernal
A vu à lui venir un inconnu,
Presque nu,
Ou peu vêtu,
En qui il a vu Jésus.
(décembre 2016)

Ce texte a donc été écrit pour le défi 87 de Evy.

Je vous dis donc à samedi normalement pour un nouveau défi. Nouveau thème : je suis. A vous de plancher pour samedi.

 

Et pendant que vous me lisez, bien au chaud chez vous, pensez à moi qui suis sur un autre défi, dehors, dans le froid, au village Téléthon.

affiche-chateaudunb

14 réflexions au sujet de « Défi 87 chez Evy : qui est-il devient qui es-tu ? »

  1. Bonjour Séverine… C’est un grand jour que celui-là, tomber dans les bras d’un futur époux… 😉 bon W-E alors, jill

  2. Coucou Séverine,
    C’est magnifique, joli défi. Bravo !
    Bises et bon week-end

  3. C’est un beau et poétique message d’amour. Bon week-end. Bises

  4. Qui es-tu
    Enfant arrivé nu,
    De l’utérus apparu
    Après avoir combattu ?
    Je ne t’ai pas connu,
    Jusqu’au moment où de langes, je t’ai vêtu.
    Tu bouscules mes nuits,
    Largement au-delà de minuit.

    Seras-tu un être têtu,
    Qui ne sera jamais abattu.
    Seras-tu mon successeur,
    Ou un simple amateur ?
    Tout au long de ta vie
    Resteras-tu inassouvi ?

  5. Qui es-tu,
    Ado à mes yeux mal foutu,
    Et souvent dévêtu,
    Aux décisions impromptues ?
    Sauras-tu relever le défit,
    Et rechercher le profit ?
    Étudieras-tu pour réussir ton diplôme,
    Et devenir autonome ?

    Qui es-tu,
    Femme apparue,
    Pour partager ma vie
    Et qui m’a poursuivi ?
    Toi, devenue mon amour,
    Tu m’as croisée en plein carrefour.
    Un chemin s’ouvre devant nous,
    Empli de bisous.

  6. Qui es-tu,
    Homme à demi-dévêtu,
    Venu à moi abattu,
    Et même courbatu ?
    Tu m’as croisé dans cette rue,
    Que tu avais parcouru,
    Pour quémander un sou,
    A chacun d’entre nous.

    Qui es-tu,
    Toi qui a, à ma porte, sonné,
    Alors que les volets étaient fermés ?
    Le facteur, Les éboueurs,
    Ou encoure les pompiers,
    Venus offrir leurs calendriers.
    De t’ouvrir, je n’avais pas envie
    Car ces visites m’ennuient.
    A Tour, c’est l’année saint Martin,
    Cet homme qui très tôt le matin,
    Ce militaire à cheval,
    Qui dans un froid hivernal
    A vu à lui venir un inconnu,
    Presque nu,
    Ou peu vêtu,
    En qui il a vu Jésus.
    (décembre 2016)

  7. Beau poème pour un amour infini je voir la boutique pour ton recueil merci pour ta participation passe une douce journée bisous

  8. Il faut toujours y croire, d’ailleurs tu crois en l’amour et le partage puisque tu participe a cet événement. Bisoussssss

  9. Une bien jolie manière d’exprimer cet amour. Chloé

  10. Coucou Séverine
    Il a su te séduire et prendre ton coeur, maintenant il a un joli prénom !
    bravo ! Je vais tenter de le faire mais sans conviction.
    bisous mon amie

  11. Perso, je suis en avance j’ai fait le 88 “Je suis”…contente ça plait…bisous

  12. On ne se connaît qu’à la longueur des années … L’amour c’est une surprise renouvelée !!
    Pour le téléthon, nous sommes allés au marché de Noël de par chez nous pour participer … une belle action que la tienne !!
    Bises frisquettes Sevy avec le givre du matin!
    Bon mardi !
    Nicole

  13. Qui es-tu ?
    toi,bonhomme de rouge vêtu
    qui enlace notre Sevy ?
    Gare à toi
    si tu ne l’as pas gâté
    elle l’a bien mérité
    pour avoir bravé le froid
    et apporter son soutien à une belle cause.

    A y è liké la vidéo 😀

  14. Bravo Séverine pour le Téléthon une belle initiative…passe un bon mardi…bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *