Publié le

Atelier 23 : plus c’est moins qu’on n’est pas grand

Atelier 23 : plus c’est moins qu’on n’est pas grand

Atelier 23

Les ateliers d’écriture de Ghislaine.

Je vous demande d’écrire sur le thème ” Les Contraires ” avec ces 10 Mots.

Lourd+léger, jour+nuit, peur+courage,gai+triste, plus+moins

Atelier 23 : plus c’est moins qu’on n’est pas grand

Histoires de grands

C’est pas toujours marrant,

Et ce sont les enfants

Qui prennent en passant.

Toi, tu as le cœur lourd,

A tes appels, ils restent sourds,

Eux, ils ont le cœur léger,

Sûrs d’avoir fait ce qu’il fallait.

De jour, comme de nuit,

Tu penses à tes ennuis.

Plus les jours passent,

Plus tu te lasse,

Moins tu as le courage

De retenir ta rage

De retenir la peur

Qui envahit ton cœur.

Dans ces tristes moments,

J’ai envie, juste un instant,

De te rendre plus gaie,

Mais je ne sais par quel procédé.

Des mots, des lettres, un poème,

De la part de ceux qui t’aiment ?

Ou si j’avais une baguette magique,

J’effacerais ta mine tragique,

Renverrais tous tes soucis

Au fin fond de la galaxie.

Mais comme je n’en ai aucune,

Je ne peux te promettre la lune,

Je t’envoie toutes mes pensées,

Avec l’espoir que tout va s’arranger.

 

Un texte écrit en pensant à une jeune demoiselle qui vit des moments pas faciles en ce moment. J’avais les quatre premiers vers, et ma pensée se coinçait. les mots de Ghislaine ont fait repartir ma plume en quelques minutes. Merci à toi. Bisous à celle à qui ces mots sont destinés, si elle a possibilité de les lire.

Le titre ? J’ai trop pensé à la chanson de Pierre Bachelet, Pleure pas boulou !

 

La production de Chaton :

Être grand ou petit
Lourd ou léger
Œuvrer le jour ou la nuit
Avoir peur ou foncer dans le brouillard.
Être courageux ou trembler devant l’obstacle
Être gai ou triste,
Recevoir plus ou moins…
Ces mots que l’on lie
Et que d’autres délie,
Sans en comprendre le pourquoi.

Qui se cache derrière ces antagonismes
Qui cachent un amateurisme,
Qui séparent le petit du gros,
Le léger du lourd,
La gaité de la tristesse,
En plein jour comme en pleine nuit,
Les poids lourds sur le ring,
Le poids léger du lutteur,
Se faire peur
Et manquer de courage.

Faut-il en chercher d’autres ?
L’allégresse et la peine,
Le bon et le méchant,
Le gros et le mince…
Ces antagonismes parcourent notre existence,
Souvent dans l’ignorance,
Parfois volontaire
A la recherche d’un profil binaire
Parfois recherchés
Et seulement approchés.

10 réflexions au sujet de « Atelier 23 : plus c’est moins qu’on n’est pas grand »

  1. Si tu connais une jeune personne malheureuse en ce moment alors qu’à son âge la vie devrait lui sourire, on a un pensée pour elle aussi…

  2. Le malêtre chez les jeunes est de plus en plus courant Séverine ! Vel écrit pour ce défi. Bravo.
    Bises et bon samedi

  3. La vie n est pas un long fleuve tranquille. Elle est dure pour nous les aînés sensés être armés. Combien l est elle plus encore pour les jeunes pas encore préparés à tous les aléas de la vie. A l âge où l on devrait rire et aimer certains doivent déjà porter de lourdes charges. Courage à cette jeune personne. Le soleil finit toujours par briller à nouveau

  4. Oui Séverine, je connais aussi une jeune fille qui passe de difficiles moments,
    et ton poeme lui colle comme une seconde peau………
    Merci Séverine………….

  5. Pour que nos jeunes vivent bien il faut leur donner de l’espoir et non pas sans arrêt leur rabacher que rien ne va plus…sinon comment vont-ils se construire. Joli texte…bisous

  6. un texte qui est hyper d’actu tant de jeunes souffrent en silence! Bisousssss

  7. Etre grand ou petit
    Lourd ou léger
    Œuvrer le jour ou la nuit,
    Avoir peur ou foncer dans le brouillard.
    Etre courageux ou trembler devant l’obstacle
    Etre gai ou triste,
    Recevoir plus ou moins…
    Ces mots que l’on lie
    Et que d’autres délie,
    Sans en comprendre le pourquoi.

    Qui se cache derrière ces antagonismes
    Qui cachent un amateurisme,
    Qui séparent le petit du gros,
    Le léger du lourd,
    La gaité de la tristesse,
    En plein jour comme en pleine nuit,
    Les poids lourds sur le ring,
    Le poids léger du lutteur,
    Se faire peur
    Et manquer de courage.

    Faut-il en chercher d’autres ?
    L’allégresse et la peine,
    Le bon et le méchant,
    Le gros et le mince…
    Ces antagonismes parcourent notre existence,
    Souvent dans l’ignorance,
    Parfois volontaire
    A la recherche d’un profil binaire
    Parfois recherchés
    Et seulement approchés.

  8. Une pensée spéciale, pour cette jeune personne ! Cela arrive si souvent et trop souvent de nos jours, alors que le temps de la jeunesse est si court et comment poursuivre une vie si cette étape est malmenée, hélas ! Bravo pour ton très bel et bon écrit Séverine ! Bonne soirée ! Amtiés♥

  9. De bien jolis textes
    Et une pensée pour cette jeune fille qui a du mal à trouver sa place, j’espère qu’elle se sortira vite de ce vilain engrenage pour vivre pleinement sa jeunesse, le temps passe tellement vite
    Bonne soirée
    Bonne semaine
    Bisous
    Mandrine

  10. La jeunesse devrait être un festival de joie malheureusement ce n’est pas le cas chez certains et le mal être est souvent difficile à disparaître . Une pensée aussi pour cette personne .
    Un tres bel écrit qui incite à la réflexion .
    Bon jeudi
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *