Publié le

Atelier 27 chez Ghislaine : lettre d’un préposé à la présidence

Atelier 27

Atelier 27 chez Ghislaine : lettre d’un préposé à la présidence

Les ateliers d’écriture de Ghislaine.

La consigne est de trouver plusieurs mots, au moins 5 commençant  par Pre, Pré, et de faire un texte avec vos mots .

Toute ressemblance avec une personne existante serait…. zut, je ne sais plus la fin de la phrase ! 😀

Atelier 27 chez Ghislaine : lettre d’un préposé à la présidence

Mes chers compatriotes,

Par la présente, je viens vous prévenir que je ne me présenterai pas président. Ce n’est pas un prétexte que je vais vous vendre, mais bien le pourquoi de ma prescription. Il se trouve que des prétendues preuves contre moi auraient été présentées.

Pré-adolescent, déjà, j’avais des préceptes visant à la précision de mes actes. J’avais une prédétermination à la prédication. Mes camarades me prépayaient pour que je prépare presque tout leur travail. Mais prévoyant, je l’étais déjà, je ne présumais pas de mes forces, mes prestations étaient présomptueuses, mais jamais à la hauteur de leurs attentes. Il était préférable que, déjà, j’aie des talents de prêcheurs, afin de les précipiter dans un état précoce de décrépitude.

Une fois adulte, me prémunissant d’armes plus prétentieuses, je voyais les prémisses de ma célébrité pointer le bout de son nez. Mais le précipice a précédé le prélude de ma gloire. La présomption d’innocence ayant été pressée à son maximum, et donc devenue plus que précaire, j’ai dû prendre mes précautions.

Ceci n’est donc pas un préambule à un programme pré-adapté et pré-enregistré de pré-campagne, mais bien un préavis de non présentation aux élections présidentielles.

Preston Préfion

L’atelier 27 de l’Hirondelle

Cher futur président
Vous vous présentez à la prochaine élection présidentielle. Depuis des années je suis préposé à la Poste et je me propose de vous envoyer gratuitement vos publicités présidentielles. Je ne suis pas un prédateur, ni prédestiné pour soutenir votre candidature. Selon la prédiction des sondages, vous seriez en tête dès le premier tour.
Je viens de lire la préface de votre premier livre et je vais me préparer à en lire la suite. Vous savez bien vous présenter, Monsieur le futur président, et je ne peux que vous presser de mettre en œuvre votre programme présidentiel. Ne le différez pas sous aucune prétexte, mais soyez un peu plus précis sur ce que vous préconisez pour augmenter les revenus des pauvres gens, ce que n’a pas fait votre prédécesseur de président. Soyez le premier qui supprimera mes préjugés sur le futur président.
Je compte sur vous. Comptez sur moi et vous serez élu président de notre association.

Un électeur

 

L’atelier 27 de Mamicole

Prétextant préférer un sujet presque pas traité, je présage que la future naissance du petit-fils de mon amie présente chaque jour près de moi par téléphone vous séduira. Précisément pour savoir le futur prénom du bébé.
Le bébé, petit être préféré de ses parents – enfant attendu et qui allait se prénommer Presley ou Preston ou tout autre prénom.
La période prénatale terminée, je serai prévenue dès la naissance – je serai alors préoccupée par la préparation de l’arrivée à la maison de la Mamie. Ce seront des moments prenants et précis.
Pressée par le temps je n’aurai pas le droit de me prélasser ni de prévoir si ce nouveau-né aura une belle prestance dans l’avenir.
Il faudra attendre de préférence le mois d’avril pour préfacer la première page de la vie de BB.
Pré-cordialement

13 réflexions au sujet de « Atelier 27 chez Ghislaine : lettre d’un préposé à la présidence »

  1. Ca fait couler son encore… Préfère préférons préférez un autre candidat, plus clean… si possible; ,-)

  2. Il y a beaucoup de pré-raisons ! c’était le but.
    Je me demande si nos candidats se posent beaucoup de questions.
    Bon début de semaine.

  3. Cher futur président
    Vous vous présentez à la prochaine élection présidentielle. Depuis des années je suis préposé à la Poste et je me propose de vous envoyer gratuitement vos publicités présidentielles. Je ne suis pas un prédateur, ni prédestiné pour soutenir votre candidature. Selon la prédiction des sondages, vous seriez en tête dès le premier tour.
    Je viens de lire la préface de votre premier livre et je vais me préparer à en lire la suite. Vous savez bien vous présenter, Monsieur le futur président, et je ne peux que vous presser de mettre en œuvre votre programme présidentiel. Ne le différez pas sous aucune prétexte, mais soyez un peu plus précis sur ce que vous préconisez pour augmenter les revenus des pauvres gens, ce que n’a pas fait votre prédécesseur de président. Soyez le premier qui supprimera mes préjugés sur le futur président.
    Je compte sur vous. Comptez sur moi et vous serez élu président de notre association.

    Un électeur

  4. Coucou Séverine
    Franchement la politique me désole avec tout les tapages médiatiques pour l’un ou pour l’autre…
    La vrai raison c’est que chacun veut la place non pas pour le peuple mais par orgueil ce qui est plus grave à mon sens.
    Très beau texte.
    Bisous mon amie

  5. ces foutues élections et les déboires de certains donen au moins de rire aux lectuers…des blogs. Bisous beau texte

  6. Prétextant préférer un sujet presque pas traité, je présage que la future naissance du petit-fils de mon amie présente chaque jour près de moi par téléphone vous séduira. Précisément pour savoir le futur prénom du bébé.
    Le bébé, petit être préféré de ses parents – enfant attendu et qui allait se prénommer Presley ou Preston ou tout autre prénom.
    La période prénatale terminée, je serai prévenue dès la naissance – je serai alors préoccupée par la préparation de l’arrivée à la maison de la Mamie. Ce seront des moments prenants et précis.
    Pressée par le temps je n’aurai pas le droit de me prélasser ni de prévoir si ce nouveau-né aura une belle prestance dans l’avenir.
    Il faudra attendre de préférence le mois d’avril pour préfacer la première page de la vie de BB.
    Pré-cordialement

  7. J’aime beaucoup la lettre de Mamicole. Sans doute parce que je suis depuis peu grand-mère grâce à mon fils et que ma fille sera maman en juillet
    Bises Sévy

  8. Ah le pouvoir fait couler beaucoup d’encre bravo pour cette lettre de non présentation .
    Bravo aussi aux deux autres textes .
    Bonne soirée
    Bisous

  9. Coucou Séverine j’ai écrit sur ce thème hier soir…C’est déplorable la politique…bisous

  10. Bonjour Séverine
    Merci pour l’atelier , oui avec un peu de retard mais si peu que je ne vais punir ma 3 emme fille lol
    Dommage que tes amies ne se fasse pas un blog pour poser leurs écrits car c’est tres bien…….
    C’est gentil a toi de les intégre en com
    Je rajoute ton lien espérant qu’il se ra vu.

  11. Un sujet d’actualité brûlant les élections présidentielles! La place doit être bonne pour que ça bataille autant et chacun y va de ses promesses ” en veux tu, en voila ” mais une fois à la présidence! Ceci dit Presto Prefion a très bien placé ses billes, euh! c’est pre!Idem pour l’électrice Hirondelle qui lui a répondu! Quant à Mamicole elle a également très bien vendu son bébé et suis impatients de lire la préface de sa première page de vie ! Bravo à toutes les trois. Chloé

  12. prétexte à débiner le copain, les présidentielles, cette année, battent les records, je cois. Bien joué !!

  13. […] vous souvenez de ce que nous annonçait Preston Préfion la semaine dernière ? Voici son discours de ce […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *