Publié le

Haïkus 30 : vive la Saint Valentin 2017

Haïkus 30

Haïkus 30 : vive la Saint Valentin 2017

 

La Saint Valentin, comment passer au travers. Même si elle est devenue très commerciale, c’est une fête que j’aime. C’est un moment privilégié qu’on s’offre, en plus du jour de notre anniversaire de mariage. Alors, oui, on peut se dire et se montrer qu’on s’aime tous les jours, mais se poser une fois de temps en temps, cela ne fait pas de mal.

Continuer la lecture de Haïkus 30 : vive la Saint Valentin 2017

Publié le

Récré 24 : Vulfran, changer simplement

Récré 24 : Vulfran, changer simplement

Récré 24

Quelques petites idées pour Vulfran afin d’être mieux intégré dans la cour de récré. Si on était en janvier, on pourrait parler d’idées de bonnes résolutions à appliquer pendant l’année. Il n’est peut-être pas trop tard !

Continuer la lecture de Récré 24 : Vulfran, changer simplement

Publié le

Atelier 26 chez Ghislaine : lettre à un ami

Atelier 26 chez Ghislaine : lettre à un ami

Atelier 26

Les ateliers d’écriture de Ghislaine.

Je vous demande d’écrire une lettre à un proche ou ami avec ces mots : Antan, avant,  heureux, folie, chemin, blessure, flamme, éteinte

+

Défi proposé par La Fée Capucine.

Les 10 mots imposés pour ce défi mots chez la fée capucine 17 : Ecouter… contempler… plein… hissez… racines… travers… légère… provoque… limite… symbole.

Continuer la lecture de Atelier 26 chez Ghislaine : lettre à un ami

Publié le

Défi 97 : le reflet du miroir (1er épisode)

Défi 97 : le reflet du miroir

 

Défi 97 : écrire sur le thème : le reflet du miroir,

un défi proposé toutes les semaines par Evy.

Pour changer, j’ai opté pour une histoire que vous suivrez au fils des prochains défis.

Continuer la lecture de Défi 97 : le reflet du miroir (1er épisode)

Publié le

Haïkus 29 : contre les vents et marées

Haïkus 29

Haïkus 29 : contre les vents et marées

 

Malheureusement, ce thème revient trop souvent dans l’actualité l’hiver : les tempêtes. J’ai choisi la tempête du bord de mer, Xynthia qui a ravagé le camping où nous avons l’habitude d’aller tous les étés. Le camping a dû fermer l’été qui a suivi et après travaux à rouvert ses portes l’année suivante. Le paysage alentours ne cesse de changer depuis grâce à la municipalité qui ne cesse de réaménager les lieux qui ont bien souffert.

Continuer la lecture de Haïkus 29 : contre les vents et marées