Publié le

Défi 100 : besoin d’aide pour un monde parfait

Défi 100

Bois de l’Oratoire (Vendôme)
Défi 100 : besoin d’aide pour un monde parfait

Défi 100 : écrire sur le thème : un monde parfait, un défi proposé toutes les semaines par Evy.

J’ai écrit ce texte lors de l’atelier d’écriture de Selommes, aujourd’hui, le thème était un peu particulier puisqu’il s’inscrit dans le projet Festival de création numérique, Vagabondage, projet d’écriture collective « km2 ».

Défi 100 : besoin d’aide pour un monde parfait

Ce matin-là, je reçus un texto étrange de Laura : rdv au bois de l’Oratoire, urgent, besoin de toi. J’allumai mon ordinateur, ouvrit Geoportail pour trouver le lieu et les coordonnées à entrer dans mon GPS. la matinée était déjà bien avancée, je ne devais pas perdre de temps, plus de trente kilomètres me séparaient du lieu. Fin prête, je montai en voiture direction Vendôme.

Laura m’attendait effectivement sur le parking. Je ne savais si je devais sourire ou prendre un air sérieux. Quelle urgence ? Avait-elle des soucis ? Son visage ne laissait rien paraitre de ce à quoi je pouvais m’attendre. les bises claquèrent sur nos joues encore fraîches, les températures n’étant pas encore des plus clémentes. Nous échangeâmes quelques banalités afin de meubler le silence qui s’était installé entre nous, laissant seulement  la parole aux oiseaux heureux de pouvoir remettre le nez dehors. Nous marchâmes un peu le long du chemin, je ne savais toujours pas ce que je faisais ici.  Laura m’arrêta soudain devant le panneau qui laissait entrevoir le plan du bois. Elle m’expliqua enfin :

« J’ai décidé de créer un monde parfait, mais pour cela, j’ai besoin de personnes de confiance pour m’épauler. Afin de savoir si je peux compter sur toi, je t’ai préparé un certain nombre d’énigmes à décoder. Cette carte sera ton alliée. Si tu réussis, tu seras élue. »

Connaissant Laura, je décidai d’entrer dans son délire et de me prêter au jeu. Je pris les énigmes, repartis à la voiture afin de récupérer mon sac énigmatique dans le coffre et je partis à la chasse aux petites boîtes dissimulées ça et là dans le bois par Laura. la première énigme me mena au pied d’un arbre après avoir monté une belle côte. Lorsque je réfléchis à la deuxième, je m’aperçus que je devais revenir au plan du départ. Pourquoi n’avais-je pas penser à le prendre en photo ? J’avais déjà quelques kilomètres dans les jambes, je n’avais pas fini de vagabonder dans ce lieu. le mieux était encore d’économiser mes pas. les énigmes n’étaient pas très compliquées en soi, la carte, en effet, une sacré alliée, alors pourquoi un tel jeu ?

Les heures défilèrent, les découvertes se succédèrent, j’arrivai au bout complètement épuisée. Laura m’accueillit avec de quoi me déshydrater et me redonner des forces. Pendant ce temps, elle vérifia mes trouvailles, et avec joie, me lança :

– Félicitations, je te nomme membre d’honneur de mon nouveau monde.

– Mais encore ? Je me suis bien amusée, mais je ne comprends rien à ton truc. Tu me fais quoi encore ?

– Patience, Paris ne s’est pas fait en un jour, tu en sauras plus le temps voulu.

Je dus me contenter de cette réponse dans l’attente du prochain texto qui me mènerait je ne sais où.

La suite

16 réflexions au sujet de « Défi 100 : besoin d’aide pour un monde parfait »

  1. « Drôle » d’invitation en effet… membre d’honneur d’un nouveau monde, lequel, mystère et boule de gomme 😉 affaire à suivre !

  2. Coucou Séverine
    On reste sur sa faim, j’aurais aimé en lire plus, c’est intéressant…bravo.
    bonne dimanche mon amie.
    bisous

  3. Bien ton nouveau monde Sévy quel aventure je met en ligne bonne journée bisous

  4. Oui on a envie de connaître la suite…
    Bises Sévy
    Béa kimcat

  5. assez étrange ce RDV…alors ce monde parfait il est ou pas???????? Perso je le trouve dans ma tête quand je rêve. Bisousssss

  6. Bonne chance pour créer ce monde parfait !

  7. Je voudrais qu’on me donne la définition d’un monde parfait. Je l’ai cherchée, je ne l’ai jamais trouvée. Quand on pense l’atteindre, un obstacle traverse notre chemin et nous repartons au point de départ; il faut tout reprendre à zéro. C’est le mythe de Sisyphe.
    Dans un mode parfait, plus de maladies, plus de personnes affamés, plus d’émigrés, plus… La liste serait longue. Que resterait-il alors de notre pauvre humanité, de nos élites qui pensent avoir trouvé ce qu’il faut faire pour y arriver.
    Notre monde est loin d’être parfait. Les inégalités se multiplient toujours au détriment des plus faibles.
    Mais vivons dans l’espoir qu’un monde meilleur est toujours possible.

  8. Bon … en route vers ce monde parfait alors … bonne soirée Séverine ! Amitiés♥

  9. Plutôt frustrant de devoir attendre pour connaître la suite des évènements

  10. […] Si vous avez raté le 1er épisode, c’est par là. […]

  11. […] Si vous avez raté le 1er épisode, c’est par là. […]

  12. Un monde parfait qui n’en rêverait pas? Mais j’ai comme l’impression que ce que tu as écrit aujourd’hui est en lien avec ce défi . Donc je cours lire la suite telle que je l’entrevois…Mais possible que je me trompe.

    Amicalement

    EvaJoe

  13. Bonjour Sévy membre d’honneur d’un nouveau monde en route pour un monde parfait bonne journée à toi bisous

  14. […] Si vous avez raté le 1er épisode, c’est par là. […]

  15. […] Si vous avez raté le 1er épisode, c’est par là. […]

  16. […] Si vous avez raté le 1er épisode, c’est par là. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *