Publié le

Atelier 29 : enquête sur le 7e salon du livre de Cangé

Atelier 29

Atelier 29 : enquête sur le 7e salon du livre de Cangé

Les ateliers d’écriture de Ghislaine.

La consigne est d’écrire en utilisant les 10 mots suivants : Enigme, enquête, indice, agent, coupable, vérité,mobile, filature.

Atelier 29 : enquête sur le 7e salon du livre de Cangé

Dimanche 12 mars, de bonne heure et de bonne humeur, me voilà partie direction Tours pour me rendre au 7e salon du livre de Cangé. J’avais découvert ce petit salon l’an dernier et j’étais contente d’y retourner.

Devant mon peu de succès l’an dernier lors des salons, je m’y suis mieux préparée en suivant l’expérience de Anaïs.

Mon book

J’ai refait mon “book” avec les avis de lecteurs. Le premier que j’avais fait été moche et je ne le sortais même plus.

Avant

Après

avis lecteurs

avis lecteurs Entre Père et Fils

avis lecteurs

avis lecteurs Marre des adultes

avis lecteurs A l'abri de la différence

Mes étiquettes

J’ai ajouté des étiquettes pour chaque livre avec des mots de lecteurs. J’ai essayé de sélectionner les phrases les plus représentatives pour chaque roman.

Mon stand

Table enfin installée, je suis prête à rencontrer les lecteurs !

Cange 2017

Vous remarquez qu’en plus, j’offrais un roman Marre des adultes pour tout achat d’un des deux autres romans.

Le déroulement du salon

Peu de choses à vous dire, tellement la journée a été longue, morose, triste… tout ce que vous pouvez trouver de négatif tellement nous avons vu peu de monde !

Ah non, un côté positif : on a bien papoté avec les voisins et  j’ai reçu quelques conseils pour la mise en page de mes romans papier de la part d’un éditeur. Je m’excuse auprès de lui car je ne peux le citer, n’ayant pas pris son nom.

L’enquête pour l’atelier 29 :

Une énigme se pose à nous tous, les quarante auteurs présents sur ce salon. Pourquoi si peu de visiteurs ce jour-là, alors que l’an dernier, j’en ai vus défiler ! Pas besoin d’agent pour résoudre l’enquête, chaque auteur se renseigne, parle, cherche des indices afin de trouver le coupable de cet échec cuisant. Nous sommes très mobiles, allant d’un auteur à un autre, il n’y a pratiquement que ça à faire. Chacun y va de sa touche personnelle, qui possède la vérité ? Beaucoup estiment que la pub  n’a pas été faite, le responsable s’en défend. Alors comment savoir ?

A mon retour, du moins le lendemain, je décide de mener l’enquête sur le net. Une filature se met en route entre les pages de google, mais le résultat n’est pas probant. On dirait que les sites de journaux enlèvent les informations passées. Les liens google n’amènent pas à l’article concerné. Le seul que j’ai pu trouver est sur la NR quelques jours avant le salon.

7 e Printemps du livre et du marque-page à Cangé

La photo représente un salon antérieur, car, non, nous n’avons pas eu autant de visites !

Autrement, quelques auteurs, comme moi, qui ont fait leur pub :

Olivier Blochet

Marie Christine Person

Pour le côté radio, je ne peux vérifier, je n’habite pas par là. A moins que comme à la télé on puisse écouter en replay, mais franchement, je n’en ai pas envie.

Ce qui est sûr c’est que côté réseaux sociaux cela a été le calme plat.

Alors, une question se pose : où étaient les tourangeaux ce jour-là ?

Une enquête qui restera malheureusement sans grande réponse. J’espère que ce salon aura plus de succès l’an prochain.

 

13 réflexions au sujet de « Atelier 29 : enquête sur le 7e salon du livre de Cangé »

  1. Les gens ont de plus en plus de mal à se déplacer, hélas. Je le constate bien souvent dans d’autres cas de figure. Néanmoins une telle désaffection me parait aussi bizarre. Il y a certainement eu un manque de communication quelque part.

  2. Bonjour Séverine… J’ai eu la même réaction avec une autre aminaute qui avait sorti son énième roman et avait eu une petite place dans la librairie de coin, telle un fantôme nul client n’y prêta attention… au final zéro vente ! Que dire… seul un salon d’auteurs connus à grâce aux yeux des lecteurs… Ici franchement la pub ne fut pas à la hauteur, de quoi ruminer !

    1. Moi aussi, je tends à me décourager !

  3. Triste constat Séverine !
    C’est d’ailleurs pour cette raison que je refuse de me lancer dans cette aventure. Nullement intéressée parce que rapporte des droits d’auteurs, mon seul plaisir est de vous offrir au travers mon blog, mes écrits et mes délires. Je n’ai pas assez d’énergie à dépenser pour ce genre de sport !
    Bises et bon samedi

  4. Merci de ta participation Sev c’est gentil

  5. Coucou Séverine,
    j’ai déjà fait l’expérience, du coup j’ai laissé tomber…c’est dommage, mais bon quand ça veut pas on ne peut rien faire d’autres.
    bisous et bon samedi.

  6. Pour cette sorte d’événement il faut une pub percutante ce qui semble, ne pas avoir été le cas…..Il vous faudrait peut-être en tant qu’hauteurs vous mobilisez entre vous et faire vous même quelque chose mais cela implique du temps, de l’argents aussi sans doute est-ce réalisable??? Bon courage Bisousssss je reviens doucement sur les blogs.

  7. Pourquoi mettre en place une filature,
    Dans cette petite ville de Touraine
    Chère au cœur des reines
    Pour découvrir au château de Candé, cerné de pâtures,
    Le salon de livre,
    Qui vous aide à mieux vivre
    En découvrant le stand de Sévy
    Qui se sentait poursuivie.

    L’auteur, son voisin d’exposition,
    Qui aime les livres d’action,
    A écrit plusieurs enquêtes,
    Avec des belles étiquettes ;
    Son énigme est solide.
    Dans un quartier proche des Invalides.
    De nombreux indices bien éparpillés,
    Et assez maquillés,
    Découverts par des agents de police bien aguerris,
    Tous issus de Berry
    Ont permis de découvrir le coupable,
    Un gars pitoyable,
    Qui avait abandonné son mobile.

  8. Oh ! Bien triste et pas encourageant, ce que je lis ici ! OUF ! Dommage, avec toute la peine que tu, que vous vous donnez … pour ton atelier d’écritture, c’est réussi … une meilleure chance pour une autre année et gros bisous♥

  9. C’est dommage et triste quand il n’y a pas assez de monde…
    J’ai connu ça en 2008 lors de séances de dédicaces pour mon roman… Du coup, j’ai laissé tomber, un peu dégoûtée…
    Bises Sévy

  10. Aie pas drole ce manque d’enthousiasme pour les salons , oui il faut se demander ce qui ce jour là a empêché les lecteurs de venir .
    Dans quelque temps aura lieu le livre en fête à Metz c’est un rendez – vous que je ne rte jamais que ce soit sous chapiteau ou au niveau des différentes bibliothèques de la ville .
    Bonne soirée
    bisous

  11. Dommage… habituellement, les salons du livre sont populaires auprès des lecteurs. Au moins, l’aspect réseautage a été positif! Bonne chance avec le prochain!

  12. […] détesté le salon du livre sans visiteur, mais là, je vous en ai déjà parlé, donc je ne m’étale pas sur le […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *