Publié le

Défi 101 : le temps passe avec les idées

Défi 101

Défi 101 : le temps passe avec les idées

Défi 101 : écrire sur le thème : le temps qui passe, un défi proposé toutes les semaines par Evy.

Atelier de la Fée Capucine n°20 : écrire avec les mots : Abattre… Abreuver… Aborder… Abondance… Accord… Accolade… Avance… Arrive

Si vous avez raté le 1er épisode, c’est par là.

Défi 101 : le temps passe avec les idées

Après cette balade, des énigmes en abondance, et une bonne accolade, je décidais de rentrer chez moi. Le temps qui passe me fit oublier un tant soit peu cet épisode burlesque. J’avais repris mes activités, bien plus en accord avec moi-même, sans plus aborder ce sujet, ni avec Laure, ni avec personne d’autre. D’ailleurs, je ne voyais pas bien avec qui j’aurais pu en parler sans prendre le risque de me faire abattre sur le champ comme un vulgaire fou bon à envoyer à l’asile.

Le printemps avait bel et bien fait son apparition, pas spécialement en avance, mais il avait enfin déposé ses valises pour les prochaines semaines. la nature revivait, les petites fleurs égayaient enfin les jardins, les arbres avaient  recouvert leurs habits de feuilles ou de fleurs selon l’espèce. le soleil nous réchauffait enfin, les promenades étaient enfin agréables, le bonheur à l’état pur. J’avais repris avec joie mes chasse aux trésors dans la nature, un loisir qui me tient à cœur. Laure le savait bien et c’est sur ce modèle qu’elle avait organisé son petit jeu dans le bois de l’Oratoire. Elle était ainsi sûre que je m’y adonnerais sans rechigner et même avec un certain plaisir. Elle n’avait d’ailleurs pas rater son coup.

Les semaines se succédaient, on sentait bon l’été encore au loin. Quand ce fameux premier mai, mon téléphone m’annonça qu’un nouveau SMS de Laure était arrivé. Le côté positif de la chose était qu’un SMS m’évitait de m’abreuver des paroles de ma chère amie. Était-ce un nouveau délire de sa part ? Qu’allait-elle encore me demander ? J’ouvris le message avec une certaine crainte au bout des doigts.

– Pars à la cueillette du muguet. Du frais. Interdiction d’acheter.

– Pk ?

– Celui de la forêt tiendra mieux.

– Pk du muguet ?

– Besoin pour monde. Attends sur pont.

Ça y était, elle était repartie dans son délire. Je croyais bien qu’elle l’avait oublié, moi en tout cas, je l’avais évacué de mon esprit.Cela devenait infernal, j’avais besoin de comprendre ce qu’elle mijotait, ce qui se tramait dans sa petite cervelle.

Allais-je encore céder à ce nouveau caprice ? Allait-elle enfin me dire de quoi il s’agissait ?

La suite

 

La production de l’Hirondelle pour le défi 101 :

Le temps passe,
Trop lentement pour l’enfant ou l’ado ;
Il s’accélère pour les jeunes,
Il court trop vite pour les personnes âgées,
Qui ne peuvent le rattraper.

Toi, qui es encore jeune,
Enfant ou ado,
Prend le train qui passe,
Avant qu’il ne te dépasse,
Tu ne pourras plus l’agripper.

Toi qui es devenu adulte,
Entouré de tes enfants,
Ne regrette pas le temps passé,
Qui pour toi parait meilleur.
Va de l’avant !

Toi qui penses à ta fin de vie,
A tes dernières heures,
Admire le temps écoulé,
Celui qui a fait de toi, l’être que tu es.
Projettes-toi encore dans l’avenir du temps.

 

Ecrire avec des A,
En faire une liste avec ou sans accord,
Se laisser abreuver par des mots,
Qui courent en abondance sur le papier,
Et s’avancent le long des lignes,
Pour dire à celui qui arrive,
Au lieu de lui faire une accolade,
Je ne sais comment t’aborder autrement,
Qu’en laissant s’abattre les mots sur le clavier.

 

Le temps passe,
Ne te laisse pas abattre ;
Abreuve-toi à l’eau qui coule ;
Avance dans la vie,
Le temps passe.

Le temps passe,
Comment aborder,
Sous une pluie qui tombe en abondance,
Cet être qui arrive vers moi,
Pour me transmettre son accord.
Un bonjour, une accolade,
Ou simplement une poignée de main !
Réfléchi vite,
Le temps passe.

 

Le temps passe,
Ne soit pas bécasse,
Ne te laisse pas abattre,
Il faut te battre,
Et regarder la vie en face
Pour rester à la surface.
Le temps passe.

Le temps passe
Jamais ne se lasse
sans me regarder
Moi qui veut tout sauvegarder,
En laissant des traces
Que je ne peux effacer.
Le temps passe

Le temps passe,
Pour me lancer dans une impasse,
Moi qui n’ait jamais le temps
Face au souffle du vent
De regarder mon parcours,
Car trop vite, il court.
C’est une course poursuite
Qui n’est pas gratuite
car il passe trop vite.
Le temps passe.

Le temps passe,
Me laissera-t-il le temps,
De vivre cent-ans
Pour assurer tous mes déplacements.
Avant de rejoindre le firmament,
En laissant ma place,
Le temps passe.

Le temps passe,
Puisqu’il faut laisser ma place,
Sans emporter les images
Et tourner la page,
Comme un simple passage,
sans alunissage,
Le temps passe.

16 réflexions au sujet de « Défi 101 : le temps passe avec les idées »

  1. C’est sympa à la cueillette du muguet au bois…mais pour qui tout en a t’elle besoin, ça…. ?

  2. Coucou Séverine
    Hum ! le muguet est encore loin non!
    Joli texte sur le temps…merci pour ta participation..bon dimanche…bisous.

  3. Pas si vite, déjà le muguet chez toi alors que le printemps ne fait que commencer 😀 Mais didon, alors et la réponse ?

  4. Belle participation sur ce temps qui passe avec Laure et ses délires de printemps.
    Bises Sévy et bon dimanche

  5. Et très jolie illustration…

  6. Le temps passe,
    Trop lentement pour l’enfant ou l’ado ;
    Il s’accélère pour les jeunes,
    Il court trop vite pour les personnes âgées,
    Qui ne peuvent le rattraper.

    Toi, qui es encore jeune,
    Enfant ou ado,
    Prend le train qui passe,
    Avant qu’il ne te dépasse,
    Tu ne pourras plus l’agripper.

    Toi qui es devenu adulte,
    Entouré de tes enfants,
    Ne regrette pas le temps passé,
    Qui pour toi parait meilleur.
    Va de l’avant !

    Toi qui penses à ta fin de vie,
    A tes dernières heures,
    Admire le temps écoulé,
    Celui qui a fait de toi, l’être que tu es.
    Projettes-toi encore dans l’avenir du temps.

  7. Ecrire avec des A,
    En faire une liste avec ou sans accord,
    Se laisser abreuver par des mots,
    Qui courent en abondance sur le papier,
    Et s’avancent le long des lignes,
    Pour dire à celui qui arrive,
    Au lieu de lui faire une accolade,
    Je ne sais comment t’aborder autrement,
    Qu’en laissant s’abattre les mots sur le clavier.

  8. Belle manière de fêter cette annonce du printemps même si c’est un délire… le muguet ah! ah! pas autorisée la cueillette dans les bois et forêts …
    Bon dimanche et bon printemps Sevy !
    Bisous frileux sous le vent !
    Nicole

  9. Le temps passe,
    Ne te laisse pas abattre ;
    Abreuve-toi à l’eau qui coule ;
    Avance dans la vie,
    Le temps passe.

    Le temps passe,
    Comment aborder,
    Sous une pluie qui tombe en abondance,
    Cet être qui arrive vers moi,
    Pour me transmettre son accord.
    Un bonjour, une accolade,
    Ou simplement une poignée de main !
    Réfléchi vite,
    Le temps passe.

  10. Bonjour Sévy beau texte sur le temps bientôt le printemps et plein de belles fleurs merci pour ta participation bonne journée bisous

  11. Le temps passe,
    Ne soit pas bécasse,
    Ne te laisse pas abattre,
    Il faut te battre,
    Et regarder la vie en face
    Pour rester à la surface.
    Le temps passe.

    Le temps passe
    Jamais ne se lasse
    sans me regarder
    Moi qui veut tout sauvegarder,
    En laissant des traces
    Que je ne peux effacer.
    Le temps passe

    Le temps passe,
    Pour me lancer dans une impasse,
    Moi qui n’ait jamais le temps
    Face au souffle du vent
    De regarder mon parcours,
    Car trop vite, il court.
    C’est une course poursuite
    Qui n’est pas gratuite
    car il passe trop vite.
    Le temps passe.

    Le temps passe,
    Me laissera-t-il le temps,
    De vivre cent-ans
    Pour assurer tous mes déplacements.
    Avant de rejoindre le firmament,
    En laissant ma place,
    Le temps passe.

    Le temps passe,
    Puisqu’il faut laisser ma place,
    Sans emporter les images
    Et tourner la page,
    Comme un simple passage,
    sans alunissage,
    Le temps passe.

  12. Coucou Séverine. Intrigue, mystère et déroulement de pensées sur le temps qui passe et maintenant la recherche du muguet ! On s’y promène comme dans un sous-bois touffu ! Bises.

  13. Coucou Séverine
    Vive le printemps revenu, avec lui des couleurs et de la joie dans nos coeurs.
    Perso, mon mari toujours des démangeaisons et maintenant ça lui fait des comme des bleus ou il se gratte…J’ai demandé une analyse de sang à mon médecin, je l’aurai pour cet après-midi…Ah la santé quand tu l’as c’est un grand bonheur.
    Belle semaine mon amie
    Gros bisous

  14. Bravo à toi et jolie illustration!

  15. Ah mystère dans ces sms qu’attend elle de cette cueillette de muguet Laure ?
    Suspens garanti
    Bonne soirée
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *