Publié le

Énigme de la clef roman de Véronique Avart

Énigme de la clef

L’énigme de la clef


Résumé de l’énigme de la clef :

Caroline voulait vivre la vie, la vraie, quitter son village où une existence morne et pieuse l’étouffait. Elle trouva un emploi dans une agence de voyage par recommandation. Mais sur le chemin de l’église, proie facile et ingénue, elle tomba dans les filets d’un petit voyou. Suite à la mort suspecte d’un de ses amis s’enchainèrent une suite d’évènements la mêlant à la police et le grand banditisme.
Et puis Dimitri, cet homme étrange et apparemment bien sous tous rapports. Est-ce encore le fruit de son imagination ou est-ce un vampire doté de pouvoirs surprenants ? Que veut-il ? Pourquoi s’intéresse-t-il à elle ? Et quelle est cette clef dont elle rêve constamment ?

Mon avis :

Merci à l’auteur pour ce service presse.

Un livre que j’ai lu assez rapidement tellement j’ai accroché. Même si je n’ai eu qu’une envie, c’est de donner un coup de pied au fesses de Draculine, le personnage principal (c’est son surnom), tant elle est pénible de se laisser marcher sur les pieds. Pourtant, je m’y suis vite attachée, cherchant ce qui allait pouvoir lui arriver, de bien comme de mal (en espérant le bien). J’avais qu’une envie c’était de lui crier de se bouger et de réagir… Alors, a-t-elle vraiment fini par réagir ? A vous de le lire pour le savoir.

A côté de cette personnalité, mais dans son histoire, il y a une énigme, enfin, deux devrais-je dire, le titre vous en évoque une, mais l’autre… Deux énigmes qui nous poussent aussi à avancer, à savoir. Quelle est cette clé ? Qui est cet homme étrange (voilà je vous parle un peu de l’autre énigme, mais je vois que c’est dans le résumé, ouf !) ? Deux questions dont on veut avoir les réponses. Et à travers une écriture simple et fluide, on avance petit à petit avec l’héroïne. Enfin, nous on avance, parce que elle, parfois, on a l’impression qu’elle recule.

En un mot, un livre qui m’a beaucoup plus et que je vous conseille pour passer un bon moment de lecture, avec amour, haine, suspens, enquête… enfin tout ce qu’il faut pour nous tenir jusqu’au bout.

Un seul point négatif, mon cri quand j’ai lu la dernière phrase, non, l’auteure ne pouvait pas s’arrêter là. Eh bien si, elle l’a fait ! A vous de me dire, si vous le lisez, votre ressenti.

 

5 réflexions au sujet de « Énigme de la clef roman de Véronique Avart »

  1. Ah quand le destin vous envoie au… diable, merci…

  2. Comme tu as bien présenté de ce livre qui semble passionnant. Tu as su susciter ma curiosité Séverine, merci. Bises et bon mardi

  3. Je note !
    Bises Sévy

  4. Cela me semble tout à fait intéressant à lire, Séverine ! Quelle belle présentation ! Experte tu es, en ce domaine !!! Bonne soirée ! Amitiés♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *