Publié le

L’île aux aigles thriller fantastique de Brune-El

L'île aux aigles

L’île aux aigles


Résumé de L’île aux aigles :

« Qu’est-ce que je fais-là ? ».  Confuse, la jeune femme se réveille sur une plage de Port Blanc.  Recueillie au manoir Iollan, fief d’une famille d’exilés irlandais, ses nuits sont perturbées par une voix.  Schizophrénie ?  Quelques jours plus tard, elle se fait kidnapper sur le chemin du domaine, allongeant ainsi la liste des portées disparues.  Le maître des lieux, Shane Iollan, son valet et Erwin, le pilote d’un vieux coucou, vont tout mettre en œuvre pour la retrouver.  Ce thriller fantastique se déroule dans l’atmosphère iodée de la Bretagne et dans les paysages sauvages aux reliefs nappés des roses de la mer de l’Irlande du Sud.  Après La lune cendrée, romance fantastique sur fond de légende amérindienne, Brune-El signe là un deuxième roman dans le même genre, mais beaucoup plus noir.

Mon avis :

D’abord je tiens à remercier l’auteure pour deux choses. En premier de m’avoir envoyer son livre gratuitement au format papier. Quelques exemplaires à la police de caractère un peu trop petite, et hop, des cadeaux qui font plaisir. En deuxième, sa patience, car oui, j’ai mis le temps pour le lire. Suite à mon opération de septembre, et je dirais depuis mes soucis de juillet 2014, ma lecture des petits caractères est difficile.

J’ai fini par m’y coller. Eh oui, j’avais reçu le livre contre chronique. Je sais ce que c’est quand j’en attends une, alors, je devais m’y mettre. Je m’étais dit, un peu tous les jours, j’y arriverai. Mais c’était sans compter sur le talent de l’auteur dont j’ai déjà lu La lune cendrée. Dès les premières pages, on est happé par une énigme. Une femme qui a perdu la mémoire, et un beau jeune homme qui vient la secourir, en tout bien tout honneur… De là, se dessine un mystère qu’il nous tarde de découvrir. Ce qui nous amène à tourner les pages, et bizarrement, la taille des caractère n’a plus été une gène.

Un mystère qui nous emmène en voyage. Voyage qui frôle l’irréel, mais de façon très judicieuse. La fin reste incertaine jusqu’au bout. N’espérez pas faire un voyage de tout repos. Vous allez aimer autant que vous allez trembler. Saurez-vous vous jeter dans les griffes de l’aigle ?

11 réflexions au sujet de « L’île aux aigles thriller fantastique de Brune-El »

  1. Merci Séverine… 😉 A voir la couverture on pourrait croire à un… documentaire animalier, il n’en est rien !

    1. À Séverine, merci d’avoir pris sur toi et tes yeux, de lire mon manuscrit avec ses petits caractères !Je te promets, le prochain, je te l’enverrai dans une police normale !
      À Jill Bill, je n’avais pas pensé à cette éventualité pour l’image de la couverture !

  2. J’ai adoré ce roman que j’ai trouvé original, bien écrit et très prenant! J’attends le prochain avec impatience étant donné que j’ai aussi lu La Lune cendrée avec plaisir!

  3. Peut-on encore dormir après la lecture d’un tel livre ? Je n’en suis pas sûr!

    1. Oh si, ce n’est pas de l’horreur, loin de là, je n’aime pas ça d’ailleurs. C’est une très belle histoire dan laquelle le petit côté fantastique est assez léger.

  4. Merci beaucoup, Séverine, pour ta belle chronique de lecture, même si tu as mis le temps à lire l’ouvrage et à en apporter le compte-rendu. Je ne suis pas fan des « romances fantastiques » tout en respectant le genre mais je comprends que le roman est passionnant néanmoins et je trouve la couverture très belle, contrairement à Jill, elle me « parle ».

  5. n livre qui me plairait…
    Bises Sévy

  6. Il a déjà deux avis favorable le tiens et un autre donc a retenir. Bisous

  7. Voici un livre qui devrait me plaire Séverine, merci pour ton ressenti. Bises et bon mardi

  8. J’♥ beaucoup ton avis de cette magnifique présentation de ce volume, Séverine ! Bonne soirée ! Amitiés♥

  9. A te lire donne envie je note bonne soirée ma Sévy bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *