Publié le

Brocante 1 : un premier essai transformé

Brocante 1

Brocante 1 : un premier essai transformé

Depuis deux ans que je suis lancée dans l’auto-édition, je parcours quelques salons du livre afin de me faire connaitre. Cette année, j’ai décidé de changer mon fusil d’épaule et d’essayer autre chose.

Brocante 1 : un premier essai transformé

Pourquoi les brocantes ?

J’ai hésité longuement à tenter les brocantes, mon mari m’ayant dit que c’est fait pour les ventes d’objets d’occasion et non pour du neuf. L’été dernier, sur le petit marché du camping sur lequel je vends mes livres (enfin j’essaie !) tous les lundis soirs, j’ai discuté avec le vendeur de sushi sur ce sujet. Il m’a dit vendre aussi sur les brocantes alors que lui-même fait du neuf. Il m’a posé la question suivante :

– ça marche dans les salons ?

– euh, non, franchement pas !

– alors pourquoi ne pas essayer ?

L’idée a fait son chemin, surtout après le désastreux salon de Cangé à Saint Avertin au mois de mars. Lors d’une réunion Bodynature, la conseillère me demande si je fais la brocante de Romilly. Ah ? Je ne sais pas, ça dépend du temps ! Mais voilà, elle me précise que c’est en intérieur pour les pros, alors pourquoi hésiter une minute de plus pour faire mon premier essai ?

La brocante 1 de Romilly sur Aigre

Un coup de téléphone plus tard, je suis inscrite, et me voilà dimanche dernier, au petit matin à m’installer dans la salle de cantine de la commune. Nous sommes quatre à vendre du neuf.

  • Les produits Bodynature, du bio, des produits que j’utilise, et une conseillère que je commence à bien connaitre.
  • Des bougies faites de façon artisanale.
  • L’association des papillons blancs de Châteaudun.

Nous étions tous contents en fin de journée, il est notoire que la pluie, qui s’est invitée en fin de matinée et qui a fait fuir les brocanteurs dans la rue, de peur d’avoir besoin d’une ceinture natatoire avant la fin de journée, nous a fait un peu d’ombre, mais elle n’a pas empêché les gens de venir jusqu’à nous. Même parfois pour s’abriter, certains ont préféré l’abri de la buvette ! Si si, et pas besoin de notaire pour le faire constater !

J’en reviens à nos moutons, pour se faire connaitre dans mon petit coin perdu, les salons n’y courant pas les rues, et le seul qui y est n’apprécie pas franchement les auto-édités, après les marchés de Noël qui fonctionnent très bien pour moi, je vais continuer sur les brocantes. Avis à tous les organisateurs, faites-nous  une place en intérieur ou commandez soleil et chaleur !

Avant de m’arrêter sur ce sujet, je vous dépose quelques photos :

Le stand de bougies :

brocante 1

Une bougie qui sent bon la fraise offerte avant de partir :

brocante 1

Un beau brin de muguet fait par l’association, idéal car ne fane pas et il sent bon !

brocante 1

Voilà, une belle journée, une bonne ambiance entre nous. Merci aux organisateurs qui ont bien pris soin de nous.

 

 

J’ai également glissé les mots pour « l’alphabet à thème » des nuls avec la  lettre G avec les trois mots du thème : Notaire, Notoire, Natatoire

16 réflexions au sujet de « Brocante 1 : un premier essai transformé »

  1. Pas mal de gens aiment fréquenter les brocantes ou marchés aux puces… quant le soleil est au rendez-vous c’est encore mieux, puisque à l’air libre, par chez moi ma ville a fait un marché couvert moderne en toile avec toilettes et tout s’y passe à présent, marché, brocante etc… 😉

  2. Les brocantes sont l’avenir des jeunes entrepreneurs

  3. Contente que cette première tentative ait été fructueuse 🙂 Je trouve en tout cas l’idée très bonne et j’aimerais beaucoup que des auteurs auto-édités suivent ton exemple dans ma région (enfin quand le temps le permettra).

  4. C’est un excellente idée Séverine. Elles fleurissent en ce moment les brocantes, et c’est une excellente façon de te faire connaitre.
    Bien joué également d’avoir placé les « Notaire, Notoire, Natatoire » de Dômi.
    Bises et bon samedi

  5. Oui bonne idée Sévy tu nous racontera bonne journée et plein de vente bisous

  6. Eh bien c’était une bonne idée ! Et en plus tu as passé des moments agréables…
    A refaire alors…
    Bises Sévy

  7. Hello, Sevy, il fallait oser se lancer. Je te tire mon chapeau et bravo pour les ventes ! 😉

  8. Ah oui une bonne idée d’avoir testé les brocantes quand il y a la possibilité de se protéger des aléas du temps c’est bien .
    Bon week – end
    Bises

  9. Bonjour,

    Moi non lus je n’avais pas penser aux brocantes, effectivement on voit plutôt de l’ancien mais cela m’est arrivé d’y voir du neuf, il va falloir que je me renseigne (mon livre sortira fin mai , c’est un conte pour enfants).
    En tous les cas fort heureuse que pour une première cela est bien marché.

    Beau weekend assez pluvieux chez moi

    Bien amicalement

    EvaJoe

  10. Le proverbe dit « qui ne tente rien, n’a rien » … et tu le prouves par cette nouvelle expérience Sevy et je suis heureuse que tu y aies pris du plaisir . Dans la vie rien n’est négatif .
    Mes bises frileuses en cette soirée pour une bonne semaine et bonne continuation pour tes prochaines brocantes.
    Nicole

  11. Je me réjouis pour et avec toi, Séverine ! Super, alors !!! Bravo également pour l’alphabet à thème des nuls qui y est si bien logé !!! Bonne soirée ! Amitiés♥

    1. … logée …bon week-end tout entier !!! …

      1. … bon, c’était correct : logé … voyons … tiens je sors prendre l’ai … même s’il pleut, hein … hi ! hi ! hi ! …

  12. Bonjour Sev. je me laisse tenter de plus en plus par ton blog . La brocante est une belle idée car les gens ne savent pas quoi chercher bien souvent et pourquoi pas y dénicher un livre coup de cœur ! Belle continuation pour ces futurs beaux jours Ma belle .

  13. Bravo, Séverine, pour ton triple défi et bien sûr pour ton énergie ! Que tes actions soient de plus en plus gratifiantes. Gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *