Publié le

Récré 37 : Omerille, ode au printemps

récré 37

Récré 37 : Omerille, ode au printemps

Pas très inspirée par ce prénom, j’en ai fait une ode au printemps sous forme d’acrostiche.

Ma récré avec un jour d’avance exceptionnellement, j’espère que maîtresse Jill me pardonnera !

Récré 37 : Omerille, ode au printemps

 

O de au printemps

M êlant ses fleurs au vent

E nvolée de pétales colorés

R avis de pouvoir s’échapper

I dylle entre odeurs et couleurs

e retour des jours meilleurs

L e froid pointe encore le bout du nez

E n attendant l’arrivée de l’été.

 

La production de l’Hirondelle :

Omérille,
Je ne cherche pas l’origine de ton prénom ;
Chez toi, aucune fifille,
Qui te donnerait un surnom.

Comment parler de toi,
Toi, qui ne vis pas sous mon toit,
Je sais que tu joues aux quilles,
En t’appuyant à une béquille.

Fille de la ville,
Tu adores tout ce qui brille,
Même des broutilles,
Que tu ranges dans des coquilles.

Tu es née à Decazeville,
Tu as habité près de la Bastille ;
Tu utilises une faucille,
Pour faire un bouquet de jonquille.

Tu aimes les myrtilles,
Que tu ramasses dans la forêt de Chaville,
Pour faire des confitures,
Qui te servent de nourriture

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Omerille ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Privat.

16 réflexions au sujet de « Récré 37 : Omerille, ode au printemps »

  1. Mais tu as pris un peu d’avance Séverine. Très bel acrostiche pour ton Omerille printanière ! Bravo.
    Bises et bon mardi

  2. Bonjour élève Séverine… Omerille en photo respire la joie de vivre, ah quand on arrive dans les beaux jours comment ne pas, en plus première à la cour de récré, c’est qu’elle est vraiment joyeuse… hop sois la bienvenue parmi nous, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

  3. 😀 je ne savais même pas que ce prénom existait. Jolie acrostiche pour un prénom vraiment hors du commun.

  4. Je ne connaissais pas non plus ce prénom. Merci pour cette mélodieuse acrostiche 🙂

  5. Omérille,
    Je ne cherche pas l’origine de ton prénom ;
    Chez toi, aucune fifille,
    Qui te donnerait un surnom.

    Comment parler de toi,
    Toi, qui ne vis pas sous mon toit,
    Je sais que tu joues aux quilles,
    En t’appuyant à une béquille.

    Fille de la ville,
    Tu adores tout ce qui brille,
    Même des broutilles,
    Que tu ranges dans des coquilles.

    Tu es née à Decazeville,
    Tu as habité près de la Bastille ;
    Tu utilises une faucille,
    Pour faire un bouquet de jonquille.

    Tu aimes les myrtilles,
    Que tu ramasses dans la forêt de Chaville,
    Pour faire des confitures,
    Qui te servent de nourriture

  6. Quelle drôle de prénom mais vous avez su toute deux le mettre en scène avec brio. Bravo

  7. J’ai bien aimé cette façon d’aborder ce prénom … pas facile et je ne l’ai jamais entendu !
    Bises dans ta soirée Sevy !
    Nicole

  8. Bravo à toutes les 2 !
    C’est très réussi.
    Bises Sévy

  9. Magnifique ode au printemps, Séverine ! C’est excellent ! La photo est tellement bien choisie, aussi. Bonne fin de soirée ! Amitiés♥

  10. Une belle ode à la joie et au renouveau
    Bravo à toutes les deux
    Bonne journée
    Bisous

  11. Vraiment très jolie, ton ode au printemps, Séverine, bravo ! Et très pittoresque aussi, la production de l’Hirondelle ! Bizzz !

  12. Et Omerille profite du beau temps

  13. une belle ode au printemps…
    Dis moi vite où tu trouves des myrtilles dans le bois de Chaville !!!(rires)

  14. Omerille fête les beaux jours, c’est frais ..
    Celle d’Hirondelle est une voyageuse très très agitée avec ses différentes occupations!
    Bises

  15. pour des ceusses pas inspirés … j’aime beaucoup la photo qui a dérouillé l’imagination et bravo à l’hirondelle

  16. Bonjour Severine
    Une saison qui ne laisse pas Omerille indifférente
    Belle journée à toi
    Frieda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *