Publié le

Détesté aimé 5 : le mois de mai 2017

Détesté aimé 5

Détesté aimé 5 : le mois de mai 2017

Le rendez-vous de Renée qui nous propose de faire le point de ce qu’on a détesté et ce qu’on a aimé en ce mois de mai.

Détesté aimé 5 : le mois de mai 2017

Ce que j’ai détesté :

J’ai détesté devoir téléphoner 50 fois pour obtenir un rendez-vous médical et toujours tomber sur le répondeur alors que je suis dans les bonnes heures, ne pas pouvoir faire mieux en passant par le standard… grrrrrr

J’ai détesté ce nouvel attentat en Angleterre, quand est-ce que cette folie humaine va s’arrêter ?!

Ce que j’ai aimé :

J’ai aimé voir la sortie de mon 4e roman après trois ans de travail. Eh oui, c’est une histoire que j’ai “écrite” dans ma tête sur mon lit d’hôpital l’été 2014 mais que je n’ai pu mettre en mots de bonne heure à cause de mes soucis de santé. J’ai aimé entendre une chroniqueuse me dire qu’elle a adoré et être le coup de cœur d’une autre ! Je vous ferai un bilan des premières chroniques lundi.

J’ai aimé le Chapiteau du livre de Saint Cyr sur Loir pour son organisation et son ambiance. Des rencontres réelles après des échanges virtuels sur le net, tiens, ça me rappelle un thème… Je vous en reparle dans mon bilan de fin de mois.

J’ai aimé pouvoir, en passant, faire un petit coucou à une Hirondelle dans son nid. Cela faisait un moment qu’on ne s’était pas vus. C’était du rapide, mais c’est déjà ça !

J’aime le retour de la chaleur, enfin… et les petits moments de jardinage en famille. Gaminou qui apprécie enfin de faire quelque chose en ce moment : conduire le tracteur tondeuse et tondre le jardin ! Ouf, ce n’était pas gagné d’avance.

Pour l’Hirondelle :

Que de choses à détester à travers les in formations mondiales : guerre, massacres au nom de Dieu… Je préfère arrêter là cette liste.
J’ai aimé le soleil revenu qui permet à nos vieux os de se rajeunir. J’ai aimé le 4ème livre de Sévy. J’aime croquer les mots et les présenter à votre appréciation.

Voilà pour le bilan Détesté aimé 5 de ce mois de mai.

10 réflexions au sujet de « Détesté aimé 5 : le mois de mai 2017 »

  1. ,-) on va garder que les bons souvenirs, c’est vrai qu’il a tjs quelqu’un ou quelque chose pour vous mettre de mauvaise humeur !!!

  2. Comme l’écrit Jill, ne gardons que les bons souvenirs !
    Bises et bon samedi

  3. Je pense que chez chacun d’entre nous nos mots se poseront sur l’ignominie de ce qui s’est passé à Manchester dans l’enceinte de la Manchester Arena….

    Alors comme tu le dis si bien il faut garder que les bons souvenirs sans jamais oublier ceux qui sont partis à tout jamais pour un idéal qui ne sera jamais le nôtre.

    J’aime bien l’idée que ton livre est né dans ta tête…J’aime bien car souvent mes idées apparaissent comme ça la nuit ou lorsque j’ai des insomnies… De ton hospitalisation il ne restera au fil du temps que le fait que tu as pu imaginer ton livre.

    Bisous et bon samedi

    EvaJoe

  4. Coucou Séverine. Un beau vécu d’aimé/détesté, très agréable à lire. Gros bisous.

  5. Quelle tristesse, en effet, que cette tuerie de jeunes !!!
    Bravo pour ton roman, Séverine !!! Et bravo pour cette belle page !!!
    Bonne poursuite de ce samedi !
    Amitiés♥

  6. Merci pour cette participation Séverine, oui le monde devient fou et surtout plus grave incontrôlable…
    Tes aimés sont nombreux avec en plus un accouchement en quelque sorte, je souhaite plein succès à ton livre, j’ai mis dans mes envies sur ton site et pas encore finalaisé mais ça va venir. Gros bisosu

  7. Que de choses à détester à travers les in formations mondiales : guerre, massacres au nom de Dieu… Je préfère arrêter là cette liste.
    J’ai aimé le soleil revenu qui permet à nos vieux os de se rajeunir. J’ai aimé le 4ème livre de Sévy. J’aime croquer les mots et les présenter à votre appréciation.

  8. Gardons le positif du vécu !

  9. Un détesté aimé bien narré . Pour les rendez – vous médicaux certaines attentes sont vraiment insupportables et on a de la chance quand ça ne raccroche pas .
    Bonne journée
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *