Publié le

Les contes qui se racontent de L. Metzeker

Les contes qui se racontent

Les contes qui se racontent

Résumé de Les contes qui se racontent :

Elindira, la méchante sorcière, a osé corrompre le pays de Paradizoo. Les animaux sont perturbés et se prennent pour d’autres : un éléphant devenu un rhinocéros, un koala devenu un serpent…
Heureusement, les courageuses Noa et Sleepy vont remédier à cela.

Bahïa, le sublime jardin en hauteur de Haïfa, est attaqué par Arbrenfeu.
Elroy, qui rêve depuis toujours de devenir pompier, va devoir trouver la force pour le combattre.

Yohann, aidé par trois fées, va devoir prendre de l’assurance afin de prendre l’épée des Mille Vérités
Et affronter le méchant dragon Sémaphor qui cherche à détruire la Montagne Sacrée et le monde des rêves.

Louana, la magnifique Princesse, ne pense qu’à elle et ne fait jamais attention aux autres jusqu’à cette nuit où pour elle, tout va changer en rencontrant l’Eminence, la Lune. De cette rencontre naitra une nouvelle vision de l’amitié.

4 histoires qui se lisent.
4 histoires qui se racontent.
Les contes qui se racontent est avant tout un livre né d’une soif d’aventures et de découvertes.

 

Mon avis :

Des contes que j’ai lus  pour aider l’auteur à trouver les dernières fautes qui pouvaient se cacher. J’en profite donc pour le chroniquer et vous le faire découvrir.

Des contes, très mignons, bien différents les uns des autres avec une morale à chaque fois.

Pour le premier, Elroy le petit pompier, j’ai bien aimé la morale et m’a fait penser aux enfants harcelés. Une belle histoire pour parler de ce sujet à mon avis, avec des enfants.

J’ai pourtant plus accroché sur le deuxième, Noa et Paradizoo, le rythme est plus entrainant, on est pris par cette petite fille qui est entrainée malgré elle dans une sacré aventure. Qu’en dire de la morale : allez au-delà des apparences me parait l’axe principal.

Yoann et l’épée des mille vérités ressemble un peu au deuxième mais je pense qu’il s’appuie plus sur le fait de trouver son courage au plus profond de soi-même. J‘ai beaucoup aimé ce mélange avec les héros et les chevaliers.

La princesse et la lune, le 4e conte m’a paru plus difficile à comprendre en ce qui concerne la morale. Je le réserverais plus à des plus grands. J’aurais moi-même bien du mal à l’expliquer. Cela n’enlève rien à l’histoire qui est jolie.

 

Quatre contes à lire si vous avez des petits entre 7 et 10 ans, et qui en plus vous permettra de faire un don.

« Un partage, un sourire, un bonheur » est une association à but non lucratif qui vient en aide aux enfants défavorisés à travers le monde afin de promouvoir l’éducation scolaire et sportive. En achetant un exemplaire du livre, les bénéfices seront reversés directement au nom de l’association.

 

Pour la version papier et découvrir un extrait, rendez-vous ici

7 réflexions au sujet de « Les contes qui se racontent de L. Metzeker »

  1. J’aime ce genre de petits contes, j’ai du arrêté de grandir il y a très, très, très longtemps.
    Bises et bon mardi Szverine

  2. Des livres destinés aux enfants d’abord, il en faut aussi, comme il faut de l’imagination pour les créer, merci Séverine…

  3. Je vais transmettre à ma fille qui est toujours à la recherche de contes à raconter à mes petites crevettes adorées. Merci Sev.

  4. Jolie livre pour enfants bonne journée à toi bisous

  5. Merci de le signaler Séverine. Bisousssss

  6. J’apprécie les contes…
    Bises Sévy

  7. C’est super et, en plus, cela contribue à aider les jeunes ! Merci Sverine et bonne poursuite de ce mardi ! Amitiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *