Publié le

Défi 113 : quand la pomme s’y met, elle aussi

Défi 113

Défi 113 : quand la pomme s’y met, elle aussi.

Défi 113 : écrire sur le thème : la pomme, un défi proposé toutes les semaines par Evy.

Si vous avez raté le début, c’est ici.

Défi 113 : quand la pomme s’y met, elle aussi

Arrivée à la cuisine, mes yeux éblouis par la lumière électrique se posent sans un pli, sur une pomme qui s’ennuie, seule dans le saladier jadis garni. Un couteau, et ni une, ni deux, la voici coupée de bas en haut. A peine ai-je terminé, que tout se remet valser.

Dans un quartier de Calville, un gros pépin a eu lieu. Lors du gala de jazz, Jonathan, un enfant à la peau tendre, est tombé de sa loge. La tête en compote, il a été emmené d’urgence à l’hôpital Cortland, le plus proche de là. L’évacuation n’était pas de la tarte, l’enfant n’étant pas dans son assiette, on peut même avancer sans se tromper, qu’il était tombé dans les pommes. L’ambulance a roulé sans se préoccuper des feux rouges. Gyrophare allumé, le pied à terre, le chauffeur s’est tenu au jus de ce qui se passait derrière. Une fois sur les lieux, l’enfant fut emmené, la maman abandonnée à son triste sort. Elle en avait gros sur la pomme de savoir son fils, haut comme trois pommes (assises !), dans un si piteux état…

Suis-je ronde comme une pomme pour laisser tomber autant de mots. Qui m’a secouée pour les laisser ainsi tomber ?

Non vraiment, il faut que je dorme, ou c’est moi qui vais tomber dans les pommes. Je dois ranger les mots au panier, sans quand même trop les écraser, les obliger à y rester pour que je puisse enfin me reposer. Chose faite, je remonte l’escalier pour un repos bien mérité. La pomme, je ne l’ai pas mangée, je la retrouverai au petit-déjeuner, sur le filet qui recouvre les mots calfeutrés. Enfin allongée et débarrassée de mes pensées, je me laisse glisser dans des songes animés.

A suivre

 

9 réflexions au sujet de « Défi 113 : quand la pomme s’y met, elle aussi »

  1. Pauvre gosse, quelle chute, bon pour le défi pomme on te pardonne de lui avoir donné triste sort… 😉

  2. Pauvre petit gamin… les mots valses dans ta tête avant de rejoindre les bras de Morphée….
    Bises et bon dimanche

  3. Quel pépin si tu ne peux t’endormir, mais c’est un peu ta faute tu penses au petit haut comme trois pommes qui est à l’hôpital.

    Défi relevé.

    Amicalement

    EvaJoe

    PS un incident de masse sur ma ligne et d’autres m’empêche d’être présente sur la blogosphère.
    Ai fait une entorse via la 4G.
    Bon dimanche

  4. Une pomme qui a de quoi provoquer l’insomnie
    Bon dimanche
    Bisous

  5. Bonjour Sévy
    Une pomme qui s’ennuie, seule dans le saladier pauvre petit avec sa tête en compote pas de tous repos bonne journée je met en ligne bisous

  6. sacrée histoire que voici, j’espère que depuis tu as bien dormi. Bisous

  7. Bien ta pomme !!!
    Bises Sévy

  8. C’est super, Séverine !!! Bon début de semaine ! Amitiés♥

  9. Oh, inspirée, Séverine, pour le défi d’Evy, en plus c’est à suivre, chic ! Gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *