Publié le

La vérité d’une vie, un témoignage de Christine

La vérité d'une vie

La vérité d’une vie

Résumé de la vérité d’une vie :

Toute personne a un passé, une histoire. À travers ce livre, j’ai voulu partager avec les lecteurs ma vie, mes états d’âme, les moments difficiles que j’ai vécus. Je me suis également servie de l’écriture de ce manuscrit pour faire une sorte de thérapie, écrire des choses que je n’ai jamais pu dire oralement.

 

Mon avis :

Un livre autobiographique que j’ai lu assez rapidement, en une soirée. Il va m’être difficile à chroniquer comme d’autres que je vous ai déjà présentés.

Un livre poignant sur le passé de l’auteure. Un récit qui a engendré en moi du dégoût pour ceux qui lui ont fait vivre cet enfer. Beaucoup de livres me font pleurer, pourtant celui-là ne m’a pas touché ainsi. Car je crois que là, c’est plus le sentiment d’horreur qui m’a animée à cette lecture. Comment les hommes peuvent-ils être aussi méchants, aussi atroces ? Que ce soit d’abord envers une enfant, et après envers sa propre femme (deux hommes différents dans ce cas) ? Comment peut-on rabaisser à ce point un être humain ?

Ensuite, on peut se demander pourquoi la femme n’a pas réagi plus tôt ? Combien de fois, à ma lecture je me suis dit, mais pourquoi ne se sauve-t-elle pas ? N’y voyez là aucun jugement de ma part, car au final, on se rend compte, que façonnée dès enfant à être considérée comme une chose, la femme qu’elle devient ne peut avoir les mêmes réflexes qu’une femme (ou un homme) qui a eu une enfance heureuse et équilibrée.

Un fort témoignage qu’il faut lire en tant que tel, ne pas y chercher de la poésie ou de la littérature, ce qui ne veut pas dire que le livre est mal écrit, bien au contraire. J’admire même le travail d’écriture lorsque cela touche ainsi à sa personne.

Des mots sur des maux, un livre qui rejoindra un certain réseau de mes lectures auto-éditées, vous devez vous en douter !

5 réflexions au sujet de « La vérité d’une vie, un témoignage de Christine »

  1. Il y a des personnes ici bas qui vivent des calvaires, non par des maladies handicapantes, mais par la faute des autres, sadiques à un point, merci…

  2. Certaines personnes vivent un enfer. C’st important de pouvoir le raconter.Cela aide à s’en sortir.
    Bises Sévy

  3. Certains peuvent traduire dans un livre ce qu’ils ont vécu et le communiquer aux autres. Pour d’autres c’est dans des poèmes qui s’étalent dans le temps. D’autres se taisent et personne ne connaitra réellement le déroulement de leur existence.On n’a jamais fini de décrire sa vie.

  4. D’être capable de se dire ainsi, c’est super ! Pas facile, la vie, pour certaines personnes, hélas !
    Bonne fin de ce jour Séverine !
    Amitiés♥

  5. un livre délivrance pour elle sans doute mais un peu court pour que j’ai envie de le découvrir. Bisesssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *