Publié le 4 commentaires

Une vie après l’autre roman de Larème Débbah

Une vie après l'autre

Une vie après l’autre

Résumé de une vie après l’autre :

Hélène mène une vie calme, bien rangée entre sa fille Pauline et sa boutique.
Un jour, un accident de voiture va bouleverser son quotidien ainsi que sa confiance en elle. Grâce à Damien, le pédiatre de sa fille, elle arrivera à maîtriser sa colère et sa culpabilité qui la poursuivront tout au long du récit.
L’histoire nous guide à travers les épreuves imposées par la perte d’un enfant, et ce tout en sachant qu’il est concevable de prendre le dessus après tel drame.

 

Mon avis :

Un roman bouleversant qui nous empêche de nous détacher du livre une fois le livre ouvert. Le début parait bien banal, une femme avec sa fille qui ne lui mène pas forcément une vie facile. Pourtant l’amour est là, et la vie avance jusqu’à ce qu’un drame vienne tout bouleverser.

De là, on suit le parcours du combattant de cette jeune maman, un parcours psychologique pas facile, avec des hauts et des bas. Des envies d’avancer, suivies par de gros moments de découragement, de sur place, de “je fais n’importe quoi”. Qui pourrait blâmer cette jeune maman ? Personne à part elle-même. Et le destin ne lui facilité pas les choses.

Un roman à l’écriture simple, qui se veut sans fioriture, juste raconter une histoire qui pourrait être vécue. J’ai vraiment eu l’impression de vivre au côté de cette jeune maman. Des larmes ont failli jaillir, mais l’ayant lu lors d’un examen médical, j’ai dû me contenir.

La fin reste assez incertaine jusqu’au bout, certaines attentes sont déçues (pour ma part), mais n’est-ce pas le propre de la vie justement. D’autres ont été au rendez-vous mais sans certitude jusqu’à la fin.

Un petit peu de surnaturel (et encore, pourquoi pas vrai ?) très bien placé et qui ne jure pas dans le reste du roman. Il passe très bien, comme j’ai écrit juste avant, et pourquoi pas ? Personne ne peut réellement répondre à la question.

Le roman ici

4 réflexions au sujet de « Une vie après l’autre roman de Larème Débbah »

  1. Qui pourrait être vécue, tout à fait, la route tueuse et la perte d’un être cher dans l’affaire…merci Séverine…

  2. Certainement émouvant de suivre cette histoire Séverine. Se culpabiliser de perdre un enfant, quelque soit les circonstances est terrible. Je crois bien que l’on ne s’en guérit jamais.
    Bises et bon mardi

  3. Un livre certainement intéressant à lire, car proche d’une triste réalité pour bien des personnes !!! Bon matin de ce mercredi Séverine ! Amitiés♥

  4. […] Une vie après l’autre : la souffrance de la perte d’un […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *