Publié le

Récré 56 : Allez-vous jouer avec Simon ?

Récré 56 : Allez-vous jouer avec Simon ?

Récré 56 : Allez-vous jouer avec Simon ?

On fait dans le plus gai aujourd’hui ! On joue tous ensemble dans la cour, si vous le voulez bien. Et c’est Simon qui mène le jeu, pour une fois. Ça change un peu, non ?

Récré 56 : Allez-vous jouer avec Simon ?

Jacques a dit a dit…

Et si c’était Simon qui l’avait dit ?

Car savez-vous que selon le pays

Ce n’est pas le même qui sévit.

Si tu es au Royaume Uni

C’est à Simon que tu obéis

Si Simon says tu le fais

Sinon tu es éliminé !

Si tu es en France,

C’est à Jacques que tu dois allégence

Si Jacques a dit a dit

Sans broncher tu t’y plie.

Simon says ou Jacques a dit

Reste un jeu pour grands et petits,

Un jeu fait pour s’amuser

Ou pour apprendre l’anglais,

Les consignes en français,

Ou tout ce que vous voudrez.

Alors, vous jouez ?

Simon says : « commentez ! »

 

La récré 56 du Chaton :

Simon

Décrire ce prénom,
Utilisé également comme nom
Parait une chose aisée,
De quoi s’amuser.
Jouer avec ses lettres,
Les envoyer en l’air,
Les regarder voler
Sans être affolé ;
Les laisser retomber dans le désordre,
Et surtout pas les tordre,
Fait apparaître des mots bizarres
Qui me laissent hagard.
Le résultat peut être surprenant,
Mais souvent amusant.

Si mon nom était connu,
Et partout retenu.
Si mont Noir, n’était pas en Flandre,
Il s’appellerait Cassandre ou Alexandre.
Cimon serait-il mon ancêtre,
Sans qui je ne pourrais être ?
Symon, autre nom de famille,
Celui que pourrait adopter ma fille.
Si Mont de Marsan n’était pas si loin,
De voiture je n’aurai pas besoin.
Si Monts n’était pas en Touraine,
Il aurait été détruit par une reine.
Et là, on pense avoir tout dit !
J’en reste abasourdi.

Je pourrais penser au démon
Qui a poursuivi Pierre, dit Simon ;
Je ne vais pas vous faire un sermon,
Pour ne pas fatiguer mes poumons,
Et, dans ma bouche, attraper un phlegmon.
Je peux vous inviter à manger du saumon,
Dans un resto de Clermont.
Puis visiter le château de Chaumont.

Vous connaissez les mormons,
Qui sont implantés à Vermont.
Je me suis bien éloigné de Simon,
Les bretons auraient ajouté goémon,
Cultivé dans un bon limon.
Les laboureurs pensent au timon,
Bien fixée à l’armon,
Pour préparer la vendange de l’aramon.

La tête fatiguée, je me dirige vers le salon,
Pour être seul avec Simon,
Et avec lui apprécier une boisson.
Penser, c’est une façon,
D’éviter de donner des leçons,
Qui créent des soupçons
Vous laissant de glaçon.

 

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Simon ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Myosotis.

13 réflexions au sujet de « Récré 56 : Allez-vous jouer avec Simon ? »

  1. Bonjour élève Séverine, j’aurai appris quelque chose ce mercredi avec la traduction de ce jeu de cour d’école… maintenant je sais comme chantait Gabin !! Simon sois la bienvenu la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

  2. Super, Séverine !!! Agréable pour la cour, en ce jour !!! Bon mercredi ! Amitiés♥

  3. Coucou Séverine, bravo, Simon, comme Jacques, peuvent dire et répéter que ton poème jeu est parfait ! Gros bisous.

  4. la chanson de Christophe Willem sonne beaucoup moins bien avec Simon says. Je préfère notre Jacques a dit

  5. Simon

    Décrire ce prénom,
    Utilisé également comme nom
    Parait une chose aisée,
    De quoi s’amuser.
    Jouer avec ses lettres,
    Les envoyer en l’air,
    Les regarder voler
    Sans être affolé ;
    Les laisser retomber dans le désordre,
    Et surtout pas les tordre,
    Fait apparaître des mots bizarres
    Qui me laissent hagard.
    Le résultat peut être surprenant,
    Mais souvent amusant.

    Si mon nom était connu,
    Et partout retenu.
    Si mont Noir, n’était pas en Flandre,
    Il s’appellerait Cassandre ou Alexandre.
    Cimon serait-il mon ancêtre,
    Sans qui je ne pourrais être ?
    Symon, autre nom de famille,
    Celui que pourrait adopter ma fille.
    Si Mont de Marsan n’était pas si loin,
    De voiture je n’aurai pas besoin.
    Si Monts n’était pas en Touraine,
    Il aurait été détruit par une reine.
    Et là, on pense avoir tout dit !
    J’en reste abasourdi.

    Je pourrais penser au démon
    Qui a poursuivi Pierre, dit Simon ;
    Je ne vais pas vous faire un sermon,
    Pour ne pas fatiguer mes poumons,
    Et, dans ma bouche, attraper un phlegmon.
    Je peux vous inviter à manger du saumon,
    Dans un resto de Clermont.
    Puis visiter le château de Chaumont.

    Vous connaissez les mormons,
    Qui sont implantés à Vermont.
    Je me suis bien éloigné de Simon,
    Les bretons auraient ajouté goémon,
    Cultivé dans un bon limon.
    Les laboureurs pensent au timon,
    Bien fixée à l’armon,
    Pour préparer la vendange de l’aramon.

    La tête fatiguée, je me dirige vers le salon,
    Pour être seul avec Simon,
    Et avec lui apprécier une boisson.
    Penser, c’est une façon,
    D’éviter de donner des leçons,
    Qui créent des soupçons
    Vous laissant de glaçon.
    (25 novembre 2017)

  6. Bravo a toute les deux douce journée. Bisous

  7. …et à Delhi…est-ce qu’on dit GAN-DHI?

    Bravo!!!

  8. On joue volontiers avec Simon ou avec Jacques! Bonne soirée

  9. Bravo Séverine voilà une façon bien ludique de présenter Simon , bravo aussi pour le texte de Chaton qui décline Simon sur tous les tons .
    Bonne soirée
    Bises

  10. le même jeux au Royaume Uni ou en France
    mais un nom différent
    et deux petits garçons mis à l’honneur.
    Quant au petit garçon de la photo, il est vraiment très mignon.

  11. Et oui a chacun(e) sa version de cette variante 🙂
    Bien vu
    @ Demain
    Ce soir j’ai assisté à l’embrasement de la Tour de l’horloge à Riom Le Beau tu dois connaître je suppose , c’était un chouette moment même s’il ne faisait pas très chaud , mon petit fils a bien aimé , tu verras demain si tu passes chez moi
    Bonne soirée

  12. Par chez nous…Les consignes c’est la mama
    Si Mama a dit, point de désobéissance
    Sinon c’est la chicote assurée
    Bonne soirée à toi
    Bisous
    Frieda

  13. Coucou Séverine… alors si Jacques a dit « commentez ».. commentons : et je dis que c’est bien trouvé ! Bon w.e. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *