Publié par 12 commentaires

Détesté aimé 13 : le mois de janvier 2018

Détesté aimé 13

Détesté aimé 13 : le mois de janvier 2018

Le rendez-vous de Renée qui nous propose de faire le point de ce qu’on a détesté et ce qu’on a aimé en ce mois de janvier.

Détesté aimé 13 : le mois de janvier 2018

Ce que j’ai détesté :

Un mois qui est passé très rapidement, et pour ne pas changer je n’ai rien noté au fur et à mesure des événements ! J’ai détesté quand même les accidents répétés que ce soit encore un car de collégiens ou les nombreux accidents de voiture ou camion dans ma région. Un camion a notamment percuté un bâtiment dans un village à quelques kilomètres de chez moi mettant à la rue cinq familles. Camion et bâtiment complètement fichus.

J’ai détesté et je déteste voir nos petites communes se laissées manger par la grande. Notre commune se meurt petit à petit, même pas de vœux du maire cette année, c’est désolant.

Le mauvais temps, même si on y peut rien, je commence à détester cette grisaille qui perdure, le temps humide, le manque de froid dont on a quand même besoin l’hiver. J’arrive quand même à sortir le chien tous les jours, mais parfois, ce n’est pas très motivée que je mets le nez dehors. Mais comme on dit avec ma coéquipière de marche, nous n’avons pas à nous plaindre d’inondations comme certaines familles qui voient leurs biens détruits en quelques heures ! J’ai mal pour eux quand je vois les dégâts à la télé.

Enfin détesté de me lever à 5h du matin (plus qu’une semaine à ce rythme), même s’il en ressort un bon côté, avec des journées plus longues, plus de travail accompli. Mais une bonne fatigue s’installe, c’est un rythme assez soutenu qu’on reprendra au mois de juin.

Ce que j’ai aimé

J’ai aimé voir mon fiston heureux dans son stage de boulangerie pâtisserie (d’où les levers tôt !) même s’il découvre avec les mauvais côtés du monde professionnel.

En classe, j’ai aimé voir les progrès des plus faibles, certains ont l’air de sortir enfin la tête de l’eau. Cela fait toujours plaisir de voir que toute l’aide apportée fait enfin de l’effet.

Sur le net, j’ai aimé faire la connaissance d’une auteure avec qui on a partagé pas mal d’idées et de conseils. Je vous en reparle mardi, il faut d’ailleurs que je revois ma publication programmée car les choses ont évolué depuis.

J’ai aimé retrouver l’équipe du Téléthon pour un moment convivial lors du merci Téléthon, qui d’ailleurs m’a permis de passer un bon après-midi en cuisine avec mon fiston pour tout préparer. Un bon moment donc, même si on peut déplorer l’absence des personnalités importantes de nos communes.

Si vous visionnez ma petite vidéo délire sur Youtube, merci d’y déposer un like !

Recevoir un cadeau, eh oui, c’est toujours agréable de gagner à un concours et de recevoir son gain. Je tâcherai de consacrer un petit article pour le blog en question même s’il n’a rien à voir avec les livres et l’écriture.

Voilà pour le détesté aimé 13 de ce mois de janvier, j’en oublie certainement, mais c’est ça de ne pas prendre des notes au fur et à mesure !

12 réflexions au sujet de « Détesté aimé 13 : le mois de janvier 2018 »

  1. Du téléthon façon enseigne, bravo jeune homme! Quand aux petites communes parents pauvres de la nation c’est désolant en effet, merci Séverine…

  2. Pas de voeux du maire dans ta commune….Pour moi j’ai découvert dans le journal qu’il y avait eu des voeux dans ma commune mais pas au courant de l’événement !!!! quand on habite à 7 kms du centre ville on ne sait rien de la vie de la commune sauf….pour payer !!!!

  3. La désertification des petites communes est terrible en France, et eu égard les ressources allouées au monde rural, ce phénomène va encore s’accentuer, hélas.
    C’est un beau métier que ton fils prépare… une filière qui trouve toujours de l’embauche.
    Superbe ce petit délire Téléthon. Superbes ces petits biscuits. J’ai été mettre un like.
    Bises et bon week-end Séverine

    1. Merci Zaza

  4. le like est mis de suite avant d’oublier…..
    triste et dramatique pour ces familles a la rue, mais j’espère que ce n’est pas la réalité parce qu’il fait froid…ils doivent être reloger par au moins les assurances non?
    Triste aussi pour ceux victimes des inondations……..que dire ça se répète chaque année mais chaque année les permis sont délivré un peu n’importe comment aussi il me semble…
    mais ou recevoir un cadeau fait du bien on comprend ta joie….
    Pour ton fils c’est dur mais c’est une étape incontournable, il va s’y faire si c’est vraiment ça qu’il veut. J’espère néanmoins que tu arrive a te reposer un peu. Merci beaucoup bel article même si tu ne prend pas de note ou justement d’autant puisque tu n’en prend pas….Bisouss

  5. Je déteste le mois de janvier avec sa procession de vœux qui ne veulent rien dire, surtout dans le monde politique.
    Je déteste ce temps pourri qui cause inondation et autres catastrophe. Il empêche de sortir pour profiter de la nature et pour se ressources.
    Je déteste les émissions de télé du soir juste après les informations. On nous prend pour des demeurés.

    J’ai aimé de se retrouver calmement autour d’une galette ; si nous sommes en république, la royauté peut encore nous faire rêver.

  6. Merci pour cette chronique de tes détesté aimé du mois de janvier . Les petits gâteaux du téléthon merci sont vraiment appétissants , bravo à vous pour la réalisation ainsi que pour le délire vidéo . Je vais aller mettre un like sur you tube .
    Bonne soirée
    Bisous

  7. Bravo Séverine et Sébastien et une belle caresse à Mimi qui est si sage !!! Superbe délire !!!Bravo encore une fois !!!
    Ainsi s’explique ces levers si tôt, mais cela en vaut le coût : l’amour d’une maman !!!
    Pauvres petites communes, en effet, hélas !!! Et, ces victimes d’inondation, bien triste !!!
    Bonne soirée,
    Amitiés♥

  8. le temps passe avec ses aléas pour chacun et je ne me souvenais plus que ce grave accident de bus avait eu lieu en janvier ! parfois je suis sidérée par les nouvelles et du coup, j’en oublie le temps, l’espace, et tout ce qu’il y a autour de moi…
    pour ce qui est des communes, on a du souci à se faire ! qu’elles soient grandes ou petites, les finances vont manquer et du coup nos élus locaux ne savent plus trop quoi faire ! chez nous en région parisienne, on est en passe d’être absorbé par le “grand Paris” qui va apporter de bonnes choses .. et de bien mauvaises aussi ! déjà que je trouvais la ville sans âme, j’ai grand peur qu’elle n’en devienne que ville dortoir. bonne journée et sourires aux enfants !

  9. un bon récap de janvier-
    je viens de chez Renée-
    boulanger oui il faut se lever tôt ! mais un beau métier !
    je lui souhaite de continuer et de se spécialiser-
    bisou-s

  10. Bonjour,
    Un petit like pour le Téléthon.
    Bravo pour ce défi, mais c’est vrai que nos petites communes sont les parents pauvres du territoire, et pourtant c’est elles qui le font vivre.
    Un beau métier pour le fiston, l’apprentissage est une dure période, mais c’est un métier qui en vaut la peine.
    Bonne journée
    @mitié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *