Publié le

Avous de continuer 9 la liste des exposés

Avous de continuer 9 la liste des exposés

Avous de continuer 9 la liste des exposés

– Mademoiselle Bertignac, je ne vois pas votre nom sur la liste des exposés.

Avous de continuer 9 la liste des exposés

Je vous propose le début, à vous de poursuivre par une phrase ou plus, selon votre inspiration, selon votre temps, selon votre envie.

J’ai pris ce début dans Noe et moi de Delphine de Vigan.

Allez, à vos claviers ! Avous de continuer la liste des exposés, c’est parti !

– Mademoiselle Bertignac, je ne vois pas votre nom sur la liste des exposés.

 

Avous de continuer 9, vos productions :

  • J’ai beau chercher de colonnes en colonnes, de pages en pages, je m’embrouille le nez mais, au fait, est-ce que vous vous abstenez par hasard ?
  • C’est-à-dire Mme le professeur que je suis en train de m’exposer intérieurement tous les sujets que je pourrais vous exposer extérieurement. Je suis en pleine réflexion assidue.
  • Ne cherchez pas Madame le professeur, mon exposé est bien caché au fond de mon cartable pour être sure de ne pas le perdre – Si je le sors il peut s’envoler et mes idées avec – Voilà vous savez tout…..
  • Et pourtant je prends le train en marche ! J’ai bien relu une bonne dizaine de fois, en long, en large et en travers, la liste des exposés. Point de Mademoiselle de Bertignac. Auriez vous emprunté un pseudo pour réaliser cette épreuve ??????
  • Pardon pour mon retard, madame le professeur, mais ça y est, je tiens mon sujet ! J’ai eu un cours de mon cousin qui est à l’ENA, mon exposé est prêt. Vous pouvez m’inscrire, pour : L’art de ne rien dire.
  • Vous êtes d’habitude si prompte à réagir que je m’étonne vraiment de cet oubli , car il s’agit bien d’un oubli n’est ce pas ? . Auriez – vous par hasard égaré votre stylo, qu’à cela ne tienne je vous prête le mien de suite . Je n’ose croire qu’aucun sujet ne vous intéresse.

9 réflexions au sujet de « Avous de continuer 9 la liste des exposés »

  1. J’ai beau chercher de colonnes en colonnes, de pages en pages, je m’embrouille le nez mais, au fait, est-ce que vous vous abstenez par hasard ?

  2. “J’ai beau chercher de colonnes en colonnes, de pages en pages, je m’embrouille le nez mais, au fait, est-ce que vous vous abstenez par hasard “, impossible de t’ envoyer une tranche de cake sans adresse hihi ( suite de ton com ce matin)

    1. S’il n’y a que ça, on peut vite résoudre le problème ! 😀

  3. C’est-à-dire Mme le professeur que je suis en train de m’exposer intérieurement tous les sujets que je pourrais vous exposer extérieurement. Je suis en pleine réflexion assidue.

  4. Ne cherchez pas Madame le professeur, mon exposé est bien caché au fond de mon cartable pour être sure de ne pas le perdre – Si je le sors il peut s’envoler et mes idées avec – Voilà vous savez tout…..

  5. Et pourtant je prends le train en marche ! J’ai bien relu une bonne dizaine de fois, en long, en large et en travers, la liste des exposés. Point de Mademoiselle de Bertignac. Auriez vous emprunté un pseudo pour réaliser cette épreuve ??????

  6. Pardon pour mon retard, madame le professeur, mais ça y est, je tiens mon sujet ! J’ai eu un cours de mon cousin qui est à l’ENA, mon exposé est prêt. Vous pouvez m’inscrire, pour : L’art de ne rien dire.

  7. Vous êtes d’habitude si prompte à réagir que je m’étonne vraiment de cet oubli , car il s’agit bien d’un oubli n’est ce pas ? . Auriez – vous par hasard égaré votre stylo, qu’à cela ne tienne je vous prête le mien de suite . Je n’ose croire qu’aucun sujet ne vous intéresse.

  8. Mieux vaut tard que jamais et il ne s’agit pas d’un oubli mais d’une longue réflexion. Je voulais être à la hauteur de votre attente.Merci de me prêter votre stylo, je n’oublierai pas de vous le rendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *