Publié le

Détesté aimé 17 : le mois de mai 2018

Détesté aimé 17 : le mois de mai 2018

Détesté aimé 17 : le mois de mai 2018

Le rendez-vous de Renée qui nous propose de faire le point de ce qu’on a détesté et ce qu’on a aimé en ce mois de mai.

Détesté aimé 17 : le mois de mai 2018

Ce que j’ai détesté :

Encore un mois vite passé, comme le temps file. Je le redis chaque mois, mais c’est vrai, c’est affreux, on ne voit plus rien venir. Je sèche de plus en plus pour savoir ce que je dois trier dans le mois.

J’ai détesté toute cette violence le 1er mai. Je ne comprends vraiment pas le monde dans lequel nous vivons. Je ne m’attarderai pas sur le sujet ou je risque d’avoir des mots durs.

La lenteur de l’administration française et ses complications…

Je viens de détesté mon chat qui a attaqué mon roulé pour demain, il refroidissait dans un flexipat sur la table ! Bon, ça va, il nous en reste encore pour demain ! 😀

Toujours aucunes avancées dans mes problèmes de newsletters, grrrrrr, ça commence à m’agacer sérieusement. D’ailleurs pour ceux qui me lisent, si vous me laissez un commentaire et que je ne viens pas vous voir, n’hésitez pas à me sonner. Car moi non plus je n’ai aucune notification de vos commentaires, donc je dois surement passer au travers de certains.

Ce que j’ai aimé :

J’ai aimé être en vacances, même si elles sont toujours trop courtes ! Zhom aussi le dit, surtout qu’avec ce beau temps, on préférerait être dehors que d’aller au travail. Tant pis, on y est retourné quand même ! 😀

Le soleil, la chaleur…. que du bonheur. Et mes petits élèves sont heureux d’en profiter aussi, en utilisant enfin le pré de l’école. Sport en fin d’après-midi dans ce pré aussi souvent qu’on le peut ! Le fameux ballon prisonnier est indémodable.

J’aime voir mon jardin se transformer, herbe tondue, cultures qui s’épanouissent… les fleurs dans le jardin attenant à la maison. Les rosiers n’ont jamais été aussi beaux que cette année ! J’en ai même le droit à de beaux bouquets dans mon bureau.

Retrouver l’équipe Téléthon et commencer à faire des projets pour la mouture 2018.

Voilà, des petits bonheurs tous simples, j’en oublie surement, mais voilà, il se fait tard, je n’ai pas eu beaucoup le temps de m’y plonger plus tôt. faut vraiment que je pense à noter au fur et à mesure.

Avant de conclure, je souhaite une bonne fête à toutes les mamans qui me liront.

Voilà pour ce détesté aimé 17. On se donne rendez-vous le 30 juin pour un nouveau bilan !

9 réflexions au sujet de « Détesté aimé 17 : le mois de mai 2018 »

  1. Hi ! Hi ! Hi ! 😀 Ça c’est pour le : il nous en reste encore pour demain de ce roulé 😀
    Oh ! Le ballon prisonnier, quel bon souvenir ça évoque pour moi, Séverine !
    Bravo à toi, oui, tu es vraiment à l’heure car tout est encore ouvert ! La preuve, je suis là ! 😀 Douce fin de journée et bonne fête des mamans à toi!
    Amitiés <3

    1. Ce <3 c'était un beau p'tit coeur rouge …

      1. Il n’entre vraiment pas : je le ferai comme d’habitude, alors : ♥

        1. Merci Colette. Bisous ♥♥

  2. n’aie pas peur de dire les mots Séverine parce que ces casseurs c’est du carrément inadmissible c’est des abrutis finis
    Faut pas détesté ton chat il a droit au roulé lui aussi le pauvre, il devait savoir que tu lui en donnerais pas et c’est donc servis, on est jamais mieux servis que par soi-même! Et puis il est gentils il en a laissé!
    pouvoir profiter de l’extérieur et un énorme bonheur a tout âge. Gros bisous merci de ta participation doux dimanche

  3. Je rattrape le retard Séverine. Pour moi, il fait déjà trop chaud et mon organisme le supporte très mal. Vivement mon escapade estivale dans mon île.
    Bises et bon début de semaine

  4. Bonjour me voici sur ton blog, je viens de m’inscrire mais… j’ai aussi des difficultés avec des blogs sur certaines plates formes, j’ai bien aime la “détestation du chat” entre autre. Bonne journée MTH

  5. Je souris en pensant au chat , j’ai eu aussi une fois la surprise d’une quiche au fromage entamée par babouche , j’avais complètement oublié qu’un chat contrairement au chien pouvait monter partout.
    Je remonte les billets en ce moment, mais je n’arriverai pas à rattraper mon retard il est trop important
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *