Publié le

Récré 81 : Clitorine, jeune fille citadine

Récré 81 : Clitorine, jeune fille citadine

Récré 81 : Clitorine, jeune fille citadine

Avant de vous laisser lire mon devoir du jour, je crois que je dois vous demander pardon pour ce qui va suivre. Pardon, mais avec un tel nom, que pouvais-je écrire d’autre ? Le pouvoir des fleurs, comme le chante Voulzy… Avoir sa fleur ou la perdre… Bon ok, je vous laisse à la lecture très florale du jour…

Récré 81 : Clitorine, jeune fille citadine

Par un beau matin, Clitorine,

Jeune fille citadine,

Décida d’arpenter les chemins

Pour quitter son milieu urbain.

Respirer l’air pur,

Profiter de la nature,

Cueillir des fleurs des champs,

Comme c’est amusant.

Insouciante, elle ne se méfia pas

Du promeneur qui passait par là.

Il lui conta fleurette

A lui en faire perdre la tête…

Un coucou pour les convenances,

Puis le coq illico entra… dans la danse.

A ras des pâquerettes,

Ce fut alors la fête,

Nul besoin de bouton

D’ors et déjà hors peloton,

La bourrache bien duveteuse

Envoya la malheureuse

Dans le cosmos des prés fleuris,

C’en fut un vrai pot-pourri !

Clitorine, vous vous en doutez bien,

Sa fleur, elle perdit bel et bien,

S’en retourna à la ville

Sans bouquet, bien inutile,

Mais avec l’expérience

De certaines réjouissances.

 

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Clitorine ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Grigol.

Une envie de visiter la récré ?

14 réflexions au sujet de « Récré 81 : Clitorine, jeune fille citadine »

  1. Bonjour élève Séverine… Ah allez au bois pendant que le loup y est et voilà le résultat… pourvu qu’ils prirent leur précautions ! Clotorine sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

  2. Pauvre Clitorine ! Et porter un prénom parei, n’aide vraiment pas…
    Bises et bon mercredi Séverine

  3. Clitorine

    Ce prénom existe bien
    Internet en donne le lien,
    Il serait même assez répandu,
    Pour son coté sexuel, assidu.
    Je ne me lancerai pas sur cette glissade
    Digne du marquis de Sade.
    Je vais jouer avec ses dernières lettres
    Et un peu prude paraitre.

    Clitorine
    Comme son amie Bécassine,
    Aime les sardines
    Qu’elle mange avec quelques racines
    Qu’elle jardine,
    Au fond d’une grande bassine
    Car elle est citadine.
    Elle s’imagine,
    Qu’elles ont beaucoup de vitamines,
    Très peu alcalines.
    Elle les prépare avec de la farine
    Et un peu d’aspirine,
    Obtenue par la médecine,
    Sans oublier la caféine,
    Comme écrit dans son magasine
    Spécialiste de la cuisine ;
    Elle recouvre le mélange de paraffine,
    Et le met dans une turbine
    Pour obtenir une pate bien fine
    Qu’elle étend sur une table en mélanine.
    Elle y étalera de l’échine,
    Avec un peu de gélatine.
    Elle est un peu enfantine ;
    En travaillant elle baratine,
    Avec son amie Bécassine,
    Qui n’est pas sa cousine.
    Elles se prennent pour deux héroïnes,
    Quatre étoiles en cuisine.

  4. Tu as su lui donner une certaine liberté à ta Clitorine
    La clef des champs
    C’est doux comme du l’eau de rose
    Un peu beaucoup à la folie ………….
    Bonne journée Séverine

  5. très belle participation-
    les fleurs à l’honneur ! c’est délicatement dit ! bravo-
    de nos jours elle porterait plainte —
    amitiés audoises-

  6. Hum tu as su nous parler de Clitorine d’une manière subtile. J’espère qu’elle était consentante…

    A bientôt

    Amicalement

    EvaJoe

  7. Sourire pour la subtilité du langage … çà me fait penser à la lettre de la fille de Mme de Sévigné …
    Bises en ton mercredi Sevy !
    Nicole

  8. J’adore ton poème, frais, virevoltant, frais, et quelque peu guilleret. J’aime ce type de poésie alors le sujet en ce qui me concerne a vraiment été doucement bien traité. Quoi que tu m’as bien fait rire en imaginant les tableaux qui se sont succédé par leur espièglerie dans ton écriture.

  9. J’aime beaucoup cette Clitorine même si elle a peut-être moins aimé de se faire déflorer….quoique. Bisous Séverine

  10. Crée Clitorine va, hein, Séverine ! C’est tout à fait bien écrit … bonne poursuite de ce mercredi ! Amitiés♥

  11. C’est une belle participation passe une bonne soirée bisous

  12. Oh, super bien écrit, Séverine, belle inspiration érotique ! Bravo, gros bisous.

  13. Forcément , avec un prénom pareil , elle ne pouvait que passer par là!
    Bonne soirée

  14. Un érotisme de bon aloi pour ce défi, une très belle façon de nous parler de Clitorine .
    Bien vu ce power flowers
    Bonne soirée
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *