Publié le

Hier encore, roman de Lucas Tahtieazym

hier encore

Hier encore

Clic sur l’image

Résumé de Hier encore

Des gosses qui dansent au bord du précipice.
Une fugue.
Une odyssée.

Et vingt ans plus tard, les fantômes du passé qui viennent réclamer leur dû

 

Mon avis :

Je modifie un peu la programmation du blog pour intercaler ce livre qui vient de sortir. Lorsque l’auteur me l’a proposé en service presse, j’ai tout de suite accepté. Je suis faible, je cède à tous ses caprices.

Bon, revenons-en au livre. Un roman qui m’a emmenée sur les routes de France avec des enfants qui ne sont pas gâtés par la vie. La violence qu’ils subissent y est abordée du point de vue des enfants eux-mêmes, enfants qui n’acceptent pas leur sort et qui décident de changer le cours de leur vie avec leurs faibles moyens. Y parviendront-ils ? On tremble avec eux. Mon cœur s’est emballé à plusieurs reprises jusqu’à…

La deuxième partie est une enquête qui remue un passé douloureux, le passé de ces enfants dont on a suivi la cavalcade. Je me suis un peu doutée que l’auteur tentait de me mener en bateau, mais je commence à bien le connaitre. Même si je ne peux pas honnêtement dire que j’ai compris la fin avant l’heure, j’ai essayé de trouver le “hic”. La fin me paraissait arriver trop facilement et j’avais bien raison.

Un livre donc qui nous laisse dans le suspense jusqu’au bout et qui nous réserve une drôle de surprise sur la fin. Une écriture toujours aussi fluide, qui nous empêche de poser le livre avant de l’avoir fini. J’ai dû lire les 302 pages en 4 jours. Cet auteur me rendrait presque accroc de ses livres. Est-ce grave docteur ?

Vous laisserez-vous tenter ?

 

Du même auteur :

8 réflexions au sujet de « Hier encore, roman de Lucas Tahtieazym »

  1. Ce titre m’a fait penser à une chanson d’Aznavour d’abord… ensemble on est plus fort, mais enfants on est encore peu de chose pour changer son sort, même malheureux, pauvres petits, merci Séverine…

  2. Déjà dit par JB mais ….
    J’adorais la chanson d’Aznavour
    Bonne journée
    Bises

  3. Hier encore ! Que cet hier pour entrainer de souffrance jusque le crise d’angoisse. La passé revient toujours comme l’eau que l’on a essayé de canaliser.

  4. Un titre prometteur !
    Merci de nous avoir si bien présenté ce livre qui a l’air captivant.
    Bises Sévy

  5. Merci de le signaler je vais voir si je trouve sur le site ou j’achète. Bisous

  6. Merci pour la présentation de ce livre et ton avis .
    Bonne soirée
    Bisous

  7. Merci pour le partage je le met dans mon défi ” les ecrivains ” bonne soirée à toi je note bisous

  8. Joli présentation et bon avis, Séverine ! Bonne journée ! Amitiés♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *