Publié par 10 commentaires

Récré 96 : Yolène et sa collection de chouettes.

Récré 96

Récré 96 : Yolène et sa collection de chouettes.
Ce prénom a un écho un peu spécial pour moi, car pour une fois, dans ces listes de prénoms, j’en connais une ! Eh oui, Yolène, j’espère que tu es prête à lire tout ce qui va se dire sur toi aujourd’hui ! Je me prends au jeu, et vais partir sur un sujet qui te tient à cœur. Allez, c’est parti pour un nouvel écrit que tu trouveras très chouette, enfin j’espère ! (ainsi que tous mes lecteurs !)

Récré 96 : Yolène et sa collection de chouettes.

Comment dire à Yolène
Qui arrive hors d’haleine
Qu’une catastrophe, mais non !
S’est produite dans sa maison.

Sa chouette culotte, pardon hulotte
A, ce matin, pris la porte
Elle l’a claquée d’un coup d’aile
Sans un regard pour Yolène

La chouette effraie, peu rassurée
Par la fenêtre, s’est envolée
De peur de faire les frais
D’une Yolène qui souffrait.

De son côté, la chouette chevêche
Regarda la scène d’un air revêche
Se sauva vite à la pêche
Avant que n’arrive la pimbêche.
(oups, pardon Yolène, c’est pour la rime)

En prime, la chouette chevêchette
Ne prit pas le temps d’être coquette
Elle prit la poudre d’escampette
Sans tambour ni trompette.

Enfin la chouette de Tengmalm
Qui, en rien, ne voulait faire de mal
Tangua tant et si bien sur sa malle
Qu’elle tomba, pauvre animal.

Yolène arrive bien trop tard !
Réveille-toi, ce n’est qu’un cauchemar
Tes chouettes, loin d’être sur le départ
Sont bien tranquilles dans ton placard.

J’ai eu un doute entre chouettes et hiboux, mais les premières sont bien plus chouettes ! N’est-ce pas ?!

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Yolène ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Castor.

Une envie de visiter la récré ?


10 réflexions au sujet de « Récré 96 : Yolène et sa collection de chouettes. »

  1. Bonjour élève Séverine, ah dans la vie chacun/e son dada… sa collection, son violon d’Ingres, sa passion pour un… objet voire un animal ! Je comprends qu’on puisse tomber amoureux/use d’une chouette, déjà sas grands yeux…qui vous font de l’œil ! Allez Yolène sois le bienvenue avec ta collection à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

  2. Yolène doit être rassurée elle n’a fait que rêver , sa collection de chouettes est bien en place . J’ai eu l’occasion d’ approcher de très près une chouette effraie recueillie par une dame à qui on confiait les rapaces blessés, c’est vraiment un oiseau magnifique .
    Bonne journée Séverine
    Bises

  3. Toute la collection envolée en une nuit, ce serait trop bête, mais s’ils ne sont que des hiboux !!!

  4. Parfois les cauchemars paraissent si réels qu’on met un certain temps à recouvrer ses esprits. Ouf, les chouettes sont bien là, tu peux te rendormir, Yolène.

    Bon mercredi, Séverine.
    Fabrice

  5. Chouette hulotte, le souvenir de celle qui s’était retrouvée enfermée par la plaque de métal qui ferme la cheminée du cantou en hiver. Comment était-elle entrée ? Et la chouette effraie, si belle, que des personnes avaient confondu avec le fantôme du château de Val parce que ces dernières émettent un son qui s’apparente à celle d’une respiration humaine.Un beau panel de chouettes et un superbe poème pour illustrer le prénom Yolène. Bises et bonne journée

  6. La collection ne s’est pas envolée en une seule nuit. On aurait entendu l’envol de l’animal. L’armoire est fermée à clef et les volets également la nuit. Pas de risque de ce coté.

    Bonne journée à tous

    Yolène et Daniel

  7. Ya du métier dans ces lignées
    Bravo Séverine
    En plus une pointe d’humour qui ne gâte rien
    Bonne journée

  8. Tout à fait chouette, en effet, Séverine et plein d’humour !
    Bonne soirée,
    Amitiés

  9. Juste un cauchemar pour Yolène. Je n’en connais pas mais mais j’ai une amie qui collectionne les chouettes aussi.Bise

  10. […] 103 : Ah c’est ainsi chez Grand Duc !En voilà un qui risque de plaire à Yolène, même si grand dieu, ce n’est pas une chouette facile à garder près de soi. Fait-il déjà […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *