Publié par 4 commentaires

Haïkus 139 : hommage au personnel infirmier

Haïkus 139 : hommage au personnel infirmier

Haïkus 139 : hommage au personnel infirmier
Sur tout les fronts depuis le mois de mars, les infirmières n’ont rien lâché. On pourrait même dire, tout le personnel soignant, quel qu’il soit. Après mon hommage fait aux aides de vie, voici quelques haïkus en l’honneur des infirmières qui ont tout donné ces derniers mois.

Haïkus 139 : hommage au personnel infirmier

Masque sur le nez
n’ont cessé de réclamer
bien tard arrivés.

Métier fatigant
personnel bien souriant
toujours à l’écoute.

Seringue à la main
une image au fil des ans
très peu modifiée

Au front cette année
malgré les difficultés
le soir applaudis.

De bonne heure chez moi
Toute sourire et douceur
acte à domicile.

Pandémie mondiale
aux infirmières merci
devant leur courage.

Il y a six ans
infirmière et aide soignante
pour seule compagnie

Parfois la dernière
rencontrée par le malade
avant le grand saut.

Je ne termine pas sur une note positive, désolée, mais cela est et a été la triste réalité pour les malades du covid 19 qui ne s’en sont pas sortis. Ils sont partis seuls, sans famille autour d’eux.

J’espère juste que les français vont se mettre du plomb dans la tête pour éviter un retour de cette cochonnerie. Quand je vois le peu de masque sur les visages, les gens agglutinés… Je crains pour la rentrée de septembre et peut-être même avant, malheureusement. Pas très gai tout ça, moi qui espérais que tout serait terminé pour l’été. J’ai bien vite déchanté début juillet. Je croise les doigts pour la suite, mais cela sera-t-il suffisant ?

Vous avez raté les derniers haïkus, n’hésitez pas à vous rendre dans la rubrique des haïkus.

Le thème est donné sur le blog de Lénaïg . Donc, si le thème vous inspire, n’hésitez pas à rejoindre le groupe si le cœur vous en dit.

4 réflexions au sujet de « Haïkus 139 : hommage au personnel infirmier »

  1. Bonjour Séverine, effectivement après les applaudissements, les louanges, les remerciements, la reconnaissance, la grande majorité a déjà oublié et repris sa petite vie égoïste et normale. Malheureusement les grands bouleversements : guerres, épidémies n’ont pas agi sur la mentalité de certains. Ne dit-on pas que l’histoire est un éternel recommencement. Le port du masque obligatoire et l’amende qui y sera associée seront les seuls éléments qui devraient les freiner. Bravo pour tes haïkus. Bon après-midi

  2. Coucou Séverine,
    Des haïkus qui rendent si bien hommmage au personnel soignant ! Comportement de reconnaissance d’abord et ensuite l’abandon des consignes, complètement, pour certains, hélas ! Oui, ce n’est pas ainsi que nous leur faciliteront la tâche pour l’à venir que nous aurions pu éviter avec de la bonne volonté … mais, ainsi va le monde et après coup ne va pas du tout, hein !
    Bonne poursuite de ce vendredi !

  3. Des femmes courageuses a qui bien trop est demandés pour le salaire qu’elles perçoivent!
    Je partage ton opinion d’ailleurs les mesures re-durcissent chez nous les discos bar plus surveillés et un max de 300 personnes dans notre canton du moins avant c’était 900…..c’est dire! Gros bisous doux weekend Renée http://envie2.be/

  4. Comme je le dis sur ma participation
    Les infirmières ne sont pas nos esclaves
    Masquons-nous est un respect pour tout le monde
    Honte à ceux qui ne respectent rien
    Bonne soirée Cendrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *