Publié par 6 commentaires

Haïkus 141 : et si on le disait en chansons ?

Haïkus 141 : et si on le disait en chansons ?

Haïkus 141 : et si on le disait en chansons ?
J’espère que vous n’attendez pas des chansons modernes et à la pointe de l’actualité ! Je vous avoue, je suis complètement larguée sur le sujet. J’étais déjà pas bien forte dans ma jeunesse, mais alors plus le temps passe… Plus la chanson trépasse !

Haïkus 141 : et si on le disait en chansons ?

Enfant, Hugues Aufray
m’a tellement fait pleurer
petit âne gris.

C’est avec Céline
qu’il m’a fait gagner un prix
mes parents surpris.

Puis Patrick Bruel
fit vibrer mon cœur d’ado
en cassant la voix.

Garou, pas le loup
seul, j’ai tenté tant de fois
comme ça fait mal.

Retour à la mer
sous le vent, pour les vacances
mon cœur en émoi.

En colo l’été
chanson paillarde à tue-tête
monos pas ravis.

Chansons en voiture
pour évacuer le stress
journée épuisante.

Rien de bien récent, je vous avez prévenus. Et une me ramène à la mer, non mais c’est pas possible ! Mon esprit doit le faire exprès ! Bon allez, on se quitte en chanson ? Une chanson qui m’a beaucoup accompagnée dans mon écriture. Découverte à la radio lors d’un départ vers la mer (encore !), elle m’a chamboulée de l’intérieur. Pourquoi ? Je ne sais pas, je ne l’explique pas, juste une envie de pleurer, un cafard que j’ai dû maîtriser ! On est sur la route des vacances, non d’un chien ! Bref, je l’écoute de nouveau et elle me fait toujours cet effet.

Maso ? Non mais c’est ce dont j’avais besoin pour écrire pendant un temps. Des chansons qui me chamboulent de l’intérieur. Un beau malheur, non ?

Vous avez raté les derniers haïkus, n’hésitez pas à vous rendre dans la rubrique des haïkus.

Le thème est donné sur le blog de Lénaïg . Donc, si le thème vous inspire, n’hésitez pas à rejoindre le groupe si le cœur vous en dit.

6 réflexions au sujet de « Haïkus 141 : et si on le disait en chansons ? »

  1. Surprise !! Oh que oui – je me vois encore sur mon balcon donnant sur la cour de l’école où se déroule la fête de fin d’année et tout à coup une petite bonne femme qui se met à chanter Céline !!! Mais c’est ma fille !!! première surprise qui en annonce une deuxième lorsque j’entends qu’elle a gagné le prix du concours de chants !!!
    Elle n’avait que 6 ans !!!!

  2. C’est vrai que la peur rassure
    La joie nourrit
    Bravo pour ton texte
    Et un grand merci pour ce chanteur que j’apprécie …:)
    oui les mots sont vivants
    Savoir les offrir
    Avec son coeur !

  3. Coucou Séverine, Hugues Aufray fait aussi partie de mes souvenirs du primaire avec Céline mais aussi Santiano. Par contre, pour le concours de chant, avec ma voix, je déclare forfait. 🙂 Quand j’étais ado, tous les posters de Julien Clerc ornaient ma chambre. Et j’appréciais autant les Beatles que Brel, Ferrat ou Brassens. De beaux haïkus, Séverine. Merci pour ce partage. Bises et bonne soirée

  4. il est super ton haïku ne soit donc pas si modeste c’est très bien vu. Bisous doux weekend

  5. Bravo Sverine ! Tout à fait réussis tes haîkus, tu sais !!! Bon week-end !

    1. Séverine … bien entendu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *