Publié le

Récré 101 : zorba n’a pas la tête en bas

Récré 101 : zorba n'a pas la tête en bas

Récré 101 : zorba n’a pas la tête en bas
Voici un petit garçon qui n’a pas peur des moqueries et qui s’accepte tel qu’il est. Le pauvre, j’en avais fait une fille, il m’a fallu revoir ma copie. J’en suis sûre qu’il ne m’en veut pas. Oh non, bien trop fonceur pour ça. Alors que les autres se le tiennent pour dit. Inutile de se moquer de lui. Il vous rira bien au nez. Partira sans se retourner. Se bouchera peut-être même les oreilles. Vous ignorera, ça c’est fait !
Et je dois dire qu’il a bien raison, non ?

Récré 101 : zorba n’a pas la tête en bas

Zorba zozote depuis des années
Surement depuis qu’il est né
Donc lorsqu’il sort en bas
Zorba zort en bas
Cela ne le gène pas
Ne le met pas au plus bas
Non, il s’en moque Zorba.

Zorba vit avec son défaut
Même si son parler est faux
Il préfère dire qu’il n’est pas très juste
Comme un meuble un peu vétuste
Mais qui donc est parfait ici-bas ?
Qu’il lève donc le bras
Oui, il s’en moque Zorba

Zorba a la tête sur les épaules
Même quand il rigole, le grand Paul
Il lui tire une langue bien longue
Secouant ses bouclettes blondes
Qui dansent la Samba
Mettant ainsi fin au débat.
Oui, il s’en moque Zorba

Zorba sera toujours lA
Osera même défier un baobaB
Rien ne pourra l’arrêteR
Bon sang, pas même un zigotO
Ah non, jamais vous ne le freinereZ.

Qu’en pensez-vous maîtresse Jill ? Un enfant bien dans sa peau, non ? A surveiller quand même, des fois que ce ne soit qu’une apparence trompeuse…

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Zorba ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Inès, que l’inspiration soit en nous !

Une envie de visiter la récré ?

Publié le

Récré 100 : Fébronie la fée de la cuisine

Récré 100 : Fébronie la fée de la cuisine

Récré 100 : Fébronie la fée de la cuisine
Pour le 100e jour d’école, il est important de faire quelque chose de spécial, non ? Donc, il m’est parue normal d’envoyer l’élève du jour dans la cuisine. Mais pour y cuisiner quoi ?
C’est ce qui reste à découvrir. Vous suivez Fébronie ?

Récré 100 : Fébronie la fée de la cuisine

Fébronie, en cuisine, une fée
De sa toque s’est coiffée
Pour nous mitonner en ce jour
Un gâteau préparé avec amour.

Un peu de chocolat par ci
Sinon ce sera un souci
Un peu de chocolat par là
Important, vous ne croyez pas ?

Quelques œufs, pour lier le tout
Sans oublier la farine surtout
Du lait ? Je ne le sais
Ce n’est pas moi qui pâtissais.

Du beurre aussi, c’est important
Même

Des copeaux de noix
Qui viennent de chez moi
En bas dans mon verger
Il est plein le noyer.

Bien mélanger, bien malaxer
La pâte est de suite enfournée
Attention à bien mettre la minuterie
Le brûler serait une tuerie.

Fébronie, en cuisine une fée
Vous présente ce qu’elle a fait
Fébronie,
La fée du brownie !

J’aurais bien voulu vous en faire un de brownie pour fêter cette 100e récré à laquelle je participe. Mais le temps m’a cruellement manqué. Entre le télétravail, la sortie du livre et le jardin… Une autre fois peut-être… Voyons le bon côté de la chose, ce brownie restera virtuel et ne me fera pas grossir ! Je n’ai plus qu’à rendre la toque à mon fils. Vous avez raté une belle photo de moi avec la toque sur la tête !

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Fébronie ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Zorba, que l’inspiration soit en nous !

Une envie de visiter la récré ?

Publié le

Récré 99 : Dieunodort, du haut de son mirador

Récré 99 : Dieunodort, du haut de son mirador

Récré 99 : Dieunodort, du haut de son mirador
En voilà un, maîtresse Jill qui risque de te donner du fil à retordre. Il a dû prendre un peut trop, son nom au pied de la lettre. Quelle idée aussi, de l’affubler d’un tel prénom. Enfin, celui-là ne s’en laisse pas conter et se prend pour… A toi de voir en le découvrant.
Il va falloir l’aider à descendre de là-haut, pour son bien, et le bien de tous. Quelqu’un a une échelle ?

Récré 99 : Dieunodort, du haut de son mirador

Dieunodort jamais ne dort
Depuis qu’on l’a couvert d’or
Il a trop peur qu’on lui dérobe
Jusqu’à sa garde-robe
Radin il est devenu
De peur de se retrouver nu.
Les pauvres, il les fuit
Pourtant avant, c’était lui.

Dieunodort est inodore
Depuis qu’il se prend pour un cador
Sans odeur et sans saveur
Il n’a même plus de couleur
Un fantôme a plus d’âme
Que lui, devenu infâme
Un cadavre plus de chaleur
Que lui, tout en pâleur.

Dieunodort, du haut de son mirador
Ne voit pas qu’il n’est plus qu’un corps
Son esprit bien trop étriqué
La compassion, bien trop compliquée
L’amour pour lui une utopie
L’humanisme sous le tapis
A la vraie vie, il a fait ses adieux
Depuis qu’il se prend pour un dieu.

Vous voyez, je ne disais pas de méchancetés, il va vraiment falloir le faire redescendre sur Terre. Il est plus que temps, avant qu’il ne devienne trop grand. A voir si d’autres Dieunodort pourront lui servir d’exemple.

Image par Stefan Keller de Pixabay
Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Dieunodort ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Fébronie, que l’inspiration soit en nous !

Une envie de visiter la récré ?

Publié le

Récré 98 : la pauvre Ornella, des cornes elle a !

Récré 98 : la pauvre Ornella, des cornes elle a !

Récré 98 : la pauvre Ornella, des cornes elle a !
La pauvre Ornella, je ne l’ai pas loupée. Pourquoi lui infliger cela, je ne sais pas. C’est ce que son nom m’a inspiré. Maîtresse Jill, il lui faudra beaucoup de réconfort. Surtout ne pas la laisser seule dans son coin. Enfin, une fois qu’elle aura tout compris. Je la laisse entre de bonnes mains, j’en suis sûre. Tu as toute ma confiance.

Récré 98 : la pauvre Ornella, des cornes elle a !

Je vous le dis, des cornes elle a
La pauvre Ornella
Si c’est pas malheureux
Après un mariage heureux
Voir ainsi son compagnon
Courir d’autres jupons.

Elle n’en est pas là
La rêveuse Ornella
Toujours sur un nuage
Le croyant encore sage
Alors que le gredin
Se prélasse dans d’autres mains.

Le cerveau mozzarella
Elle a cette Ornella
Qui lui ouvrira les yeux
Sur la conduite de son gueux ?
Lui qui achète avec des fleurs
Le silence de son cœur.

Il lui faudra un pot de Nutella
Quand elle comprendra, Ornella
Rien de tel pour réconforter
Un cœur bien malmené
Et sécher un tas de larmes
Quand elle déposera les armes.

Une bonne paella
Ce serait chic Ornella
Un bon repas tous ensemble
Après le dé-confinement
Pour te changer les idées
A ton homme ne plus penser.

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Ornella ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Dieunodort, que l’inspiration soit en nous !

Une envie de visiter la récré ?


Publié le

Récré 97 : Castor a mal au dos pour bricoler

Récré 97 : Castor a mal au dos pour bricoler

Récré 97 : Castor a mal au dos pour bricoler
Retrouverez-vous ce dont je parle, au-delà du prénom ou de l’animal Castor ? De gros indices sur la route, facile non ? En faisant des recherches, j’ai d’ailleurs découvert que Castor en était l’origine. Comme quoi, même en écrivant, on en apprend tous les jours. Allez, je vous laisse découvrir et surement trouver ce qui se cache derrière….

Récré 97 : Castor a mal au dos pour bricoler

Castor a mal au dos
Il ne peux avancer ses travaux
Pourtant, chez Castor y a tout ce qu’il faut
Même les matériaux !

Castor au centre des débats
Se sent vraiment au plus bas
Il veut se redresser à tout prix
Chez Castor le mal à pris.

Castor a mal dormi
Pensant à tous ses ennuis
Ses travaux non finis
Aïe, que de soucis.

Castor au centre de chez lui
Réalise que s’est enfuit
Le mal qui le rongeait
Le voilà bien soulagé.

Castor a maçonné
La digue qu’il avait entamée
Le bricoleur s’est reposé
Que lorsque tout était terminé.

Castor au centre du barrage
A retrouvé tout son courage
Un vrai bricoleur ne renonce pas
Surtout devant ce panorama.

Vous avez trouvé ? Je vous laisse découvrir la réponse en musique !

Je n’ai pas d’action dans ce magasin, c’est juste ce qui m’est venue en tête dès que j’ai commencé à réfléchir à Castor. Et je ne suis pas bricoleuse non plus, loin de là. par contre, il m’est arrivé d’arpenter (pour mon grand malheur) les allées de cette grande surface de bricolage.

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Castor ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Ornella, que va-t-elle nous inventer celle-là ?

Une envie de visiter la récré ?

Publié le

Récré 96 : Yolène et sa collection de chouettes.

Récré 96

Récré 96 : Yolène et sa collection de chouettes.
Ce prénom a un écho un peu spécial pour moi, car pour une fois, dans ces listes de prénoms, j’en connais une ! Eh oui, Yolène, j’espère que tu es prête à lire tout ce qui va se dire sur toi aujourd’hui ! Je me prends au jeu, et vais partir sur un sujet qui te tient à cœur. Allez, c’est parti pour un nouvel écrit que tu trouveras très chouette, enfin j’espère ! (ainsi que tous mes lecteurs !)

Continuer la lecture de Récré 96 : Yolène et sa collection de chouettes.
Publié le

Récré 95 : Jarno le jars s’envole à tire d’aile

Récré 95

Récré 95 : Jarno le jars s’envole à tire d’aile
Difficile de trouver l’inspiration pour ce prénom, jusqu’à ce que je pense à cet animal que nous croisons tous les jours. Une belle bête qui nous charge à chaque passage. Est-ce devenu un jeu pour lui ? On se le demande. Ou est-ce sa façon de protéger sa femelle ? En tous cas, lorsque mon grand est entré dans le jardin pour tenter de dégager la femelle prise dans un piège, il a dû apprendre à courir vite !

Photo prise par mon fils

Continuer la lecture de Récré 95 : Jarno le jars s’envole à tire d’aile
Publié le

Récré 94 : Fatou crie à tous vents contre l’homme

Récré 94 : Fatou crie à tous vents contre l'homme

Récré 94 : Fatou crie à tous vents contre l’homme.
Ce prénom m’a tout de suite fait penser à ce film dont Fatou, l’héroïne se rebelle contre la tradition qui la force à se marier avec un homme choisi par sa famille. Un film qui m’a marquée. J’ai écrit avec ce que j’avais en tête. Fidèle à l’histoire, un peu. Je n’ai pas cherché à la reproduire. Juste une inspiration trouvée dans les fins fonds de ma mémoire.

Continuer la lecture de Récré 94 : Fatou crie à tous vents contre l’homme
Publié le

Défi 197 : une nouvelle amitié est née au fil des jours

Défi 197 : une nouvelle amitié est née au fil des jours

Défi 197 : une nouvelle amitié est née au fil des jours

Défi 197 : écrire sur le thème : l’amitié, un défi proposé toutes les semaines par Evy.

Vous avez raté le début, alors cliquez ici

Continuer la lecture de Défi 197 : une nouvelle amitié est née au fil des jours

Publié le

Récré 93 : Julienne, les carottes sont cuites !

Récré 93 : Julienne, les carottes sont cuites !

Récré 93 : Julienne, les carottes sont cuites !

En voilà une qui a tout pour être dans une cuisine, pourtant, pas si simple tous les jours avec un tel prénom ! Est-elle tombée dans un chaudron lorsqu’elle était petite pour hériter d’un tel patronyme ? Allez savoir, en tout cas, moi je ne vous raconte pas de salades ! Je ne vous fait pas poireauter plus longtemps, tant que vous êtes en rangs d’oignons pour me lire. J’espère que vous ne ferez pas chou blanc en faisant sa connaissance !

Continuer la lecture de Récré 93 : Julienne, les carottes sont cuites !