Publié par 11 commentaires

Récré 119 : Allez Lazare, lève-toi et marche

Récré 119 : Allez Lazare, lève-toi et marche

Récré 119 : Allez Lazare, lève-toi et marche
Je n’ai pu m’empêcher de penser à ce Lazare, d’ailleurs, je n’en connais pas d’autres. Mais je lui ai un peu arrangé le portrait. Quelques touches de peinture, un coup de crayon par là, et hop, le tour est joué pour le motiver à se remettre en selle. Maîtresse, un enfant sur lequel veiller afin qu’il ne sombre pas trop vite dans le découragement. Je compte sur vous, hein pour ne pas le laisser tomber et l’aider à progresser. Il a, j’en suis sûre, un fort potentiel.

Continuer la lecture de Récré 119 : Allez Lazare, lève-toi et marche
Publié par 13 commentaires

Récré 118 : Janelle fait dans la dentelle

Récré 118 : Janelle fait dans la dentelle

Récré 118 : Janelle fait dans la dentelle
Ça va chauffer dans la cour aujourd’hui. Je m’excuse à l’avance pour la tenue de cette nouvelle élève. Il faudra peut-être lui apprendre de nouveau les bonnes manières. Mais je crains que le pli soit pris. Attention à ce quelle n’attrape pas de garçons dans ses filets…

Continuer la lecture de Récré 118 : Janelle fait dans la dentelle
Publié par 13 commentaires

Récré 117 : Maximilien crée mille liens

Récré 117 : Maximilien crée mille liens

Récré 117 : Maximilien crée mille liens
Aujourd’hui je me sens l’âme philosophique… Si au démarrage, c’est le film Taxi qui a pris l’avantage, la suite a complètement changé de cap, de route. Partie dans les limbes des relations humaines, pas vraiment terribles ces temps-ci. Bon espérons que l’avenir soit meilleur, et que Maximilien parviendra à créer ces liens qui nous font tant défaut. Allez, à toi Maximilien, je te laisse le pouvoir !

Récré 117 : Maximilien crée mille liens

Maximilien
Entre mille tu es le lien
Un lien fort, même maxi
Bien plus rapide qu’un taxi !

Ce lien, je le veux mien
Maxime qui devrait se répandre
A chaque fois, il faudrait tendre
La main à son prochain.

A mille lieu de ce lien
Le chacun pour soi fait rage
Au désespoir de Maximilien
Qui ne pense qu’au partage.

Maxi, plus que mini
Là est sa plus grande manie
Il aide sans jamais compter
Un exemple à souvent conter.

Le lien est à ses yeux
Ce qui manque à notre monde
Notre planète plus vraiment ronde
Le rétablir serait merveilleux.

Mille lien pour retrouver
La joie de vivre tous ensemble
Sans jamais plus laisser couver
La haine qui ne nous rassemble.

Maximilien parviendra-t-il à ses fins ? Rien n’est moins certain. Mais l’avenir nous le dira. En lui, il faut avoir fois ! Et adviendra que pourra, n’est-ce pas ? Moi je le soutiens, et vous ?

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Maximilien! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Janelle, que l’inspiration soit en nous. J’ai déjà ma petite idée sur la question, je vous préviens out de suite, ça va être chaud, très chaud… Mais chut, à mercredi prochain. Soyez au rendez-vous !

Une envie de visiter la récré ?

Publié par 12 commentaires

Récré 116 : Déotille n’est pas de pacotille

Récré 116 : Déotille n'est pas de pacotille

Récré 116 : Déotille n’est pas de pacotille
Un prénom qui m’est inconnu mais qui ne m’a pas laissée sans mot. Un petit passage à vide ? Certainement, ou pas… On repart sur de bonnes bases avec cette élève qui n’est pas forcément facile à vivre. Peu sur d’elle, elle préfère parfois se voiler la face ou revêtir un masque qui la fera passer pour ce qu’elle n’est pas. Mais stop les bavardages, je vous laisse la découvrir.

Récré 116 : Déotille n’est pas de pacotille

Déotille n’est pas de pacotille
Elle est loin d’être comme les autres filles
Un petit rien la titille
Seule, loin de sa famille.

De déo elle s’asperge
Avant qu’elle ne gamberge
Sur l’odeur de l’asperge
Qui soudain la submerge.

Des hauts et des bas
C’est bien souvent son cas
Un rien devient tracas
Qui déborde de son cabas.

Déotille ne sourcille
Devant ce qui fourmille
D’un voile elle s’habille
Se rendant ainsi invisible.

Des hauteurs de sa peur
Elle surplombe sans rancœur
Sa vie et ses petits bonheurs
Elle en rit de bon cœur.

Des ovations, c’est sa façon
De calmer ses appréhensions
Elle le sait, de toute façon
La vie suit un colimaçon.

Pas toujours facile de la suivre, mais on s’y fait assez rapidement. Il suffit de prendre la température de son humeur, et le tour est joué. Je suis sûre qu’elle saura se faire accepter dans la cour, surtout après un bon coup de déo… N’est-ce pas maîtresse Jill ?

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Déotille! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Maximilien, que l’inspiration soit en nous. Je vous avoue que pour moi c’est planifié, donc plus besoin de gamberger, de me triturer les neurones.

Une envie de visiter la récré ?

Publié par 11 commentaires

Récré 115 : Ah Pépito si beau, je te veux !

Récré 115 : Ah Pépito si beau, je te veux !

Récré 115 : Ah Pépito si beau, je te veux !
Non mais Jill, c’est une blague ! Comment peux-tu nous imposer ce prénom qui ne fait naître que des vices que j’essaie désespérément de chasser. Imagine l’image qui s’offre à moi lorsque je lis ce prénom… Vais-je y résister longtemps, cela est bien moins sûr…

Récré 115 : Ah Pépito si beau, je te veux !

Tout beau, tout rond
Ta couleur m’attire pour de bon
A ton teint basané
Je ne peux résister
Je suis faible de tout mon être
Quoi qu’il puisse paraître
A te voir ainsi me narguer
Bien enrobé, je vais craquer…!

Il ne faudra pas te plaindre
Et l’innocence feindre
Lorsque je te croquerai entier
De toi, je n’aurai pas pitié.
Sois-en certain,
Je deviens requin
Pire qu’un diable
Je deviens insatiable
A la vue du chocolat
Surtout quand je suis las.

Cache-toi au fond du placard
Ne croise pas mon regard
Tiens-toi bien loin
Des cinq doigts de ma main
Ou je ne fais pas de quartier
Je te mange tout entier,
Même si Granola
Je l’adore aussi celle-là !

Voilà maîtresse Jill, je n’ai pas encore craqué, mais fait en sorte que nous ne nous croisions pas dans la cour de récré. Sinon, je ne réponds plus de rien. Ah, le chocolat et moi, une vraie histoire d’amour, une passion que je dois contenir… J’y arrive bien, mais il ne faut pas me tenter 😀

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Pépito! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Déotille, que l’inspiration soit en nous. Pensez à faire vos devoirs, la classe a repris, fi du confinement, on a encore le droit d’aller dans la cour !

Une envie de visiter la récré ?

Publié par 11 commentaires

Récré 114 : Nicéphorecène, c’est quoi ce délire ?

Récré 114 : Nicéphorecène, c'est quoi ce délire ?

Récré 114 : Nicéphorecène, c’est quoi ce délire ?
Ben là, maîtresse Jill, tu fais fort. Tu l’a trouvé où ce prénom ? Ben voilà, je vais faire ma mauvaise tête et rendre comme copie blanche. Tant pis si je récolte un zéro pointé ! Na ! Notez l’effort tout de même… Bon je cesse de blablater et dépose honteusement ma copie sur le bureau avant de filer me cacher jusqu’à mercredi prochain. S’il en reste des… Rien n’est sûr…

Continuer la lecture de Récré 114 : Nicéphorecène, c’est quoi ce délire ?
Publié par 11 commentaires

Récré 113 : Ezéquiel monte vers le ciel

Récré 113 : Ezéquiel monte vers le ciel

Récré 113 : Ezéquiel monte vers le ciel
Voici un petit garçon qui restera bien silencieux, peu présent d’ailleurs, il sera dans les cieux. Je vous laisse le convaincre de redescendre sur terre, si cela est encore possible à faire. J’en doute fort, maîtresse Jill. Alors je vous laisse faire sa connaissance, avant qu’il ne tire sa révérence.

Continuer la lecture de Récré 113 : Ezéquiel monte vers le ciel
Publié par 8 commentaires

Récré 112 : Tu es bien aise Haize en ce mercredi !

Récré 112 : Tu es bien aise Haize en ce mercredi !

Récré 112 : Tu es bien aise Haize en ce mercredi !
Décidément, cette cour de récré 2020 n’est pas constituée d’élèves très agréables. Cela me rappelle des souvenirs… Fort heureusement, cette année mes élèves sont plus sympathiques que ceux que je vous présente pour de faux, ceux que j’invente pour le plaisir de jouer avec les mots. Faisons connaissance avec cette petite fille qui peut être un peu trop à son aise !

Continuer la lecture de Récré 112 : Tu es bien aise Haize en ce mercredi !
Publié par 8 commentaires

Récré 111 : Romaric, bien trop nombrilic

Récré 111 : Romaric, bien trop nombrilic

Récré 111 : Romaric, bien trop nombrilic
Désolée pour cet élève qui fait les frais d’une soirée peu agréable à la maison. Voir le bon côté des choses de ce que l’on vit, eh bien, dans ce cas, c’est d’avoir écrit en quelques minutes ces lignes. Pas facile d’en avoir un à la maison, je crains le pire dans une cour de récréation. Je vous laisse faire sa connaissance.

Continuer la lecture de Récré 111 : Romaric, bien trop nombrilic
Publié par 11 commentaires

Récré 110 : Georgina se prend pour celle de la publicité.

Récré 110 : Georgina se prend pour celle de la publicité.

Récré 110 : Georgina se prend pour celle de la publicité.
Une idée bizarre ? Voilà ce que m’a inspiré ce prénom. Pourquoi ? je ne sais pas… Association d’idée à cause de la rime… Allez-vous trouver à quoi je pense ? Il faut un bon bagage publicitaire.

Continuer la lecture de Récré 110 : Georgina se prend pour celle de la publicité.