Publié le

Je t’aime déjà mon fils de Céline Camisuli

Je t'aime déjà mon fils

Je t’aime déjà, mon fils
Livre ou e-book sur Amazon

Résumé de Je t’aime déjà, mon fils :

Entre le moment où vous commencerez cette histoire et l’instant où vous en lirez les dernières lignes, il se sera déroulé 42 mois.

Personne n’est égal en termes de fertilité. En réalité personne n’est égal en rien. Nous traînons tous nos bagages avec nos antécédents, nos émotions, notre passé et tout ce qui fait que nous sommes uniques.

Parfois, il suffit d’une minute et notre vie s’en retrouve entièrement chambardée. Des cris, des pleurs, des rires, de la joie, une chambre d’enfant, une vie de parents.

Mais souvent, malheureusement le chemin est plus long, voire infini.

Bienvenue dans notre monde, celui des infertiles.

Mon avis :

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une nouvelle activité : l’échangisme littéraire !

L'échangisme littéraire : qu'est-ce que c'est ?

J’avais déjà lu un premier livre de cette auteure, 0023, mais là c’est un tout autre univers qui s’offre à moi. Une autobiographie romancée sur un point de vie assez difficile : la difficulté de tomber enceinte et de le garder.

Si ce livre soulève un problème difficile dans ce qu’il évoque, j’ai eu un réel plaisir à le lire. J’ai même réussi à rire parfois, surtout quand ça faisait écho à ma vie. Si je n’ai pas vécu le calvaire de cette femme, j’ai moi aussi mis du temps à concevoir le premier bébé. Deux ans ! Trop long quand on veut réellement ce bébé.

J’ai connu aussi les phrases des gens bien pensants : n’y pense pas, c’est psychologique. dans mon cas peut-être, mais pas dans celui de cette femme. Mais puisque l’occasion m’en est donnée, j’ai envie de dire. Comment voulez-vous qu’on n’y pense pas, quand il faut voir le gygy (je pique le mot à l’auteure, il me plait bien.) plusieurs fois par mois, quand il faut supporter des piqures, quand il faut…. bref, tout est là pour nous rappeler qu’on n’est pas enceinte.

Comme toutes ces manifestations de notre corps, celles qu’on se créée, persuadées que nous sommes enceintes. Et puis pouf, le test qui dit que non et qui envole par magie toutes ces douleurs, ces fatigues…

J’ai très bien compris les ressentis de cette histoire vraie, parce que beaucoup d’échos à ma vie. Mais ce n’est pas un livre larmoyant, il est plein de vie, plein de cette vie qui ne demande qu’à éclore dans un ventre qui n’en fait qu’à sa tête.

Pour qui ?

Un livre à lire par les femmes qui désespèrent d’avoir un enfant, pour leur redonner courage et espoir. Mais aussi à lire à tous ceux qui pensent que tout est dans la tête et que c’est facile de ne pas y penser. Un témoignage qui vous fera tourner votre langue sept fois dans votre bouche avant de parler. Ce genre de phrases m’a fait pleurer alors que je ne vivais pas ce dur calvaire, juste trop d’attente. Enfin, un livre à lire par ceux qui aiment les témoignages de vie.

Publié le

Charlie et le magicien invisible de Jérôme Vialleton

Charlie et le magicien invisible

Charlie et le magicien invisible
Livre ou e-book sur Amazon

Résumé de Charlie et le magicien invisible :

Charlie est un petit garçon discret et rondouillard qui aime inventer des histoires pour fuir la solitude et la grisaille parisienne.Un jour, un magicien invisible apparaît dans sa chambre, et lui apprend qu’il est un élu. Le détenteur du Grand Pouvoir de l’Imagination qui va faire de lui un génie créatif comme d’autres avant lui.Grâce à sa sagesse et à son extraordinaire chapeau, le magicien va guider Charlie sur le chemin de la création et le protéger des dérives de la nature humaine.Mais un défi encore plus grand attend Charlie. Une incroyable aventure sous la forme d’une rousse impertinente et d’un homme d’affaires aux motivations douteuses. L’imagination de Charlie sera-t-elle à la hauteur ?

“Charlie et le magicien invisible” est un roman d’aventure à destination des enfants de 8/12 ans qui vous embarquera dans un monde de rêves, d’humour et d’aventure.

Mon avis :

Cela faisait un moment que je n’avais pas lu de roman jeunesse. Je dois dire que c’est avec plaisir que je me suis plongée dans celui-là. Il pourrait, à mon avis, convenir à des enfants à partir de 6 ans mais il est un peu long pour eux. A moins de leur lire en plusieurs fois de façon rapprochée. A voir. Peut-être essaierai-je un jour en classe.

Je suis donc entrée très rapidement dans l’univers de Charlie. Un petit garçon qui s’est créé son monde à lui afin de résister au monde extérieur qui ne lui convient pas toujours. Une sœur ado qui préfère son téléphone, ses parents trop occupés par leur travail et peu, même pas de copains à l’école.

C’est alors qu’il se découvre réellement différent. Il va être embarqué dans une histoire assez compliquée, mais qui va lui permettre de s’affirmer. J’ai aimé le voir évoluer, avec ses doutes et ses avancées, ses peurs et son courage, ses échecs et ses réussites.

Un petit roman qui peut aider des enfants qui sont en manque de confiance en eux. Leur montrer qu’on peut y arriver en acceptant de l’aide. Même si l’aide est virtuelle ou fantastique dans le roman. Le côté aventure plaira beaucoup aux enfants j’en suis sûre. Et aux adultes qui aiment encore lire des histoires d’enfants.

Une fin assez ouverte qui présage une suite…. Ah mais en cherchant, je m’aperçois qu’elle existe déjà ! Charlie et le collier dérobé. Celle que j’attends ? Je ne sais pas. Affaire à suivre donc !

D’autres romans jeunesse ?

Publié le

Mademoiselle Exquise, prélude de Julie Huleux

Mademoiselle Exquise

Mademoiselle Exquise
E-book gratuit sur Amazon
E-book gratuit sur Fnac

Résumé de Mademoiselle Exquise :

L’amour, c’est assez surfait. J’aime déjà ma vie telle que je l’ai construite. Indépendante et financièrement bien portante, je peux me vanter de n’avoir besoin de rien. Ça n’est pas donné à tout le monde par les temps qui courent.

Il faut dire que j’ai un métier un peu spécial… Je me destinais à une carrière de comédienne, mais j’ai renoncé aux castings infructueux pour un rôle à plein-temps très particulier.

Seulement voilà : ce rôle-là va déraper malgré moi, pour me mener en salle d’interrogatoire devant le plus bel inspecteur aux yeux bleus de la Police française.

Diantre !

Une nouvelle mêlant suspense et glamour

Prélude du roman « Agent Exquise »

Mon avis :

Voici un petit prélude à une série non encore découverte. Ce tome 0 met en place le personnage principal à la série Agent Exquise.

Je ne peux dire si le caractère bien trempé de Daphné av avoir un impact dans la suite, mais je peux vous dire qu’elle est spéciale. Dès qu’on commence à la découvrir, on n’a qu’une envie, savoir ce qu’elle va devenir.

Elle a un travail un peu spécial, qui n’est pas vraiment détaillé, je dirai plutôt suggéré par l’auteure. Tous les lecteurs comprendront, mais pas de risque de choquer les âmes sensibles. Sagement, délicatement, l’auteure nous plonge dans son univers pas très catholique, il faut le dire.

Tout est écrit en douceur, et pourtant cette brave Daphné va se retrouver prise dans une histoire qui ne devrait pas être la sienne. Une surprise est même au rendez-vous dans les dernières lignes.

J’ai apprécié cette petite lecture qui va surement me donner l’envie de me laisser tenter par la suite des aventures de mademoiselle Exquise. Allez savoir…

Toujours est-il que vous ne prenez pas de risque, puisqu’il est gratuit. Au cas où vous ayez suivi mes conseils de lecture, vous avez peut-être déjà lu La Love Compagnie de cette auteure.

Publié le

Le sang de nos pères, polar de Guy Morant

Le sang de nos pères

Le sang de nos pères
Livre ou e-book sur Amazon

Résumé Le sang de nos pères :

Un polar à suspense et un thriller politique

Suite à la mort de son mentor, une journaliste de webtélé devient lanceuse d’alerte. Pour elle, c’est le début d’une descente aux enfers, dans un monde où elle ne peut plus compter sur personne.

Deux semaines plus tard, un député et sa femme sont assassinés à Chevreuse, et leurs enfants ont disparu. Des éléments relient cette affaire au capitaine Alaric Autier, de la crim’ de Versailles. Son groupe se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants du couple, entre un suspect aux propos énigmatiques et des gendarmes peu coopératifs.

Une femme en fuite, des enfants disparus : deux drames apparemment sans rapport. Et pourtant…

Troisième enquête du groupe Autier après Effondrements et Embrasements, Le sang de nos pères explore un ensemble de thèmes contemporains, comme la réputation à l’âge des réseaux sociaux, le poids des médias sur les enquêtes policières ou le cyber-harcèlement. Mais le passé est aussi de la partie, sous la forme de trois lettres qui suscitaient autrefois tous les fantasmes : SAC – le Service d’action civique du gaullisme.

Mon avis :

Avant tout, je tiens à remercier l’auteur pour sa confiance. Ayant déjà lu et apprécié Effondrements et Embrasements, il a tenu à me confier ce nouveau bébé. Et me voici plongée dans une nouvelle enquête du capitaine Autier.

Dès le départ, nous sommes confrontés à deux histoires différentes. Celle d’une femme qui cherche justice pour son mentor décédé. De l’autre, un double crime qui met en cause le capitaine Autier. J’ai d’abord cherché à comprendre le pourquoi de ce meurtre avec en prime la disparition des enfants du couple. J’ai franchement mis de côté l’histoire de la femme. Pourtant, on ne peut l’oublier si facilement. L’auteur nous la remet dans les pattes assez régulièrement.

Il faut beaucoup de temps avant de se rendre compte que les deux histoires ont un lien entre elles. Un lien qui n’est pas évident à découvrir. L’auteur nous tient jusqu’au bout dans le suspense.

Et quand on pense que l’histoire arrive au bout… La page suivante nous remet en selle pour découvrir que rien n’est fini. Même la fin nous laisse entrevoir une possible suite. A savoir si l’auteur veut nous laisser le doute, ou s’il a réellement prévu une suite.

J’ai retrouvé avec plaisir le capitaine Autier et son équipe. La vie personnelle du capitaine a évolué depuis le dernier roman. On le voit évoluer dans ses relations hors travail. Il n’est pas encore au bout de ses peines. A croire qu’il ne choisit pas la facilité.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette nouvelle enquête qui fait travailler les neurones si on cherche à comprendre la fin avant d’y arriver. Je me suis amusée à suivre leur route alors qu’ils s’approchaient dangereusement de chez moi. Un roman que je conseille à tous les amoureux des romans policiers.

Publié le

0023, un roman de Céline S. Camisuli

0023

0023
Roman ou e-book sur Amazon

Résumé de 0023 :

Sans doute que l’ignorance nous protège de bien des choses. Je ne savais rien. Je ne voulais rien savoir. Maintenant que la vérité m’a été imposée de force, la fausse barrière de protection qui me séparait du danger n’existe plus. Je le vois, là, en face de moi, fonce en sa direction et sais que je ne pourrai jamais l’éviter. Sans doute trop peureuse, sans doute trop jeune, mon seul but était de survivre et de me taire… Maintenant, il est de vivre et de les faire taire… Je m’appelle Callie, je suis une chiffrée.

Mon avis :

Un livre qui n’a pas fini de vous surprendre !
Je crois que c’est le titre qui irait le mieux pour résumer mon avis sur ce roman.

L’auteure vous fait tourner en bourrique !

A moins que ce ne soit les personnages, quoique Callie n’a pas l’air très emballé par toutes ces histoires. Il est des moments où on ne sait plus trop où on en est : toujours dans l’histoire ? Dans un cauchemar ? Ou encore dans un délire ? Ce qui nous oblige à toujours remettre en question ce qu’on lit, parce qu’on ne sait jamais où cela va nous mener. A un point qu’un moment, je me suis dit, ça y est, encore un de ces cauchemars, elle va se réveiller ! Eh bien non, c’est perdu ! Et l’histoire continue.

Je ne parle même pas des alliances… On finit par ne plus savoir à quel saint se vouer. On ne sait plus qui est gentil de qui est méchant. Qui croire ou ne pas croire. Ces personnages qui jouent des rôles pas toujours très clairs, nous destabilisent. On va de surprise en surprise pour certains. Un plus que les autres d’ailleurs, un qui a bien caché son jeu jusqu’au bout.

L’histoire : entre réalité et sciences fiction

Le fond du problème soulevé par l’histoire est assez proche de ce que nous vivons actuellement, je dois bien l’avouer. Nous sommes confinés à cause d’un virus. Là ce sont des jeunes qui sont confinés, parce que chiffrés. Ils seraient un danger pour la société.
Mais derrière tout ça, se cachent bien des histoires politiques et financières. N’en sommes-nous pas là de nos jours ? La question pourrait être soulevée.
Et le fin mot de l’histoire, que je ne vous dévoilerai pas n’est pas si loin de ce que peut faire la science aujourd’hui. Et peut-être même que…

Une fin qui surprend

Cette fin, je ne l’attendais pas et je défie quiconque de la découvrir avant d’obtenir toutes les explications. L’auteure a réussi à me tirer quelques larmes sur les dernières pages. Car si au départ, j’ai eu du mal à m’attacher à l’un ou l’autre des personnages, dès que l’histoire s’est tournée complètement sur Callie, je me suis mise à la suivre et à trembler pour elle.

Ce qu’elle découvre à la fin est loin de ce que j’attendais. Pour Callie aussi d’ailleurs. J’ai eu l’impression de vivre l’histoire à ses côtés sans pouvoir intervenir ni l’épauler. Et ce qu’elle découvre n’est pas là pour arranger les choses.

En résumé

0023, un livre que je vous conseille si vous aimez vous triturer l’esprit pour comprendre le pourquoi du comment, et essayer de trouver la fin avant tout le monde. Ou simplement pour vivre une histoire de confinement beaucoup moins sympathique que la nôtre…
Et si votre enfant de quinze ans vous été enlevé, parce qu’une machine le déclare chiffré ?

D’autres romans ?

Publié le

Je n’ai pas d’attirance pour toi de Marie Meyel

Je n'ai pas d'attirance pour toi de Marie Meyel

Je n’ai pas d’attirance pour toi de Marie Meyel
Livre ou e-book sur Amazon
Livre sur Fnac

Résumé de Je n’ai pas d’attirance pour toi :

Claire a eu un coup de cœur pour Pierre et a osé lui écrire. A quoi s’attendait-elle en envoyant ce message ? Certainement pas à ce silence qui lui a paru interminable, suivi de cette réponse qui lui a fait l’effet d’une douche glacée : Je n’ai pas d’attirance pour toi.


Claire ne se reconnaît plus, elle n’a rien d’une midinette. Elle est mariée à Olivier, mère de trois enfants et vivait jusque-là une vie paisible. Pierre, divorcé, professeur des écoles et directeur de l’école de Valforey dans la Drôme, est le professeur des filles jumelles de Claire.


Comment Claire va-t-elle désormais pouvoir côtoyer Pierre, elle qui a l’habitude d’accompagner la classe de ses filles lors des sorties scolaires ?
Au fil de l’histoire écrite à la première personne, les voix de Claire, de Pierre et celles des personnages qui entrent en scène tour à tour dessinent un émouvant portrait de femme et un non moins bouleversant portrait d’homme.
Un récit si réel que vous pourriez bien vous y reconnaître ! La vie…

Mon avis :

Lorsque j’ai voulu découvrir un des romans de cette auteure, j’ai beaucoup hésité à choisir ce roman. Pourquoi ? Parce qu’il met en scène un enseignant, et j’avais trop peur des clichés et des préjugés qui ne tournent que trop. Et puis, finalement, je me suis décidée, et j’ai bien fait.

Chaque chapitre de ce roman est dédié à un personnage qui prend la parole. Ainsi, on avance dans l’histoire (parfois avec un petit retour en arrière) en suivant le point de vue de chaque personnage quant à ce qui se déroule. J’aime assez voir le même événement vu par des personnes différentes.

Tout au long de cette lecture, on fait donc connaissance, essentiellement d’un enseignant et d’une mère d’élève qui se sent attirée par lui. Et le pire, c’est qu’elle ose lui dire, enfin lui écrire. De là, on part dans un ballet incessant de sentiments contradictoires, peu faciles à comprendre par les personnages, par le lecteur même. Il m’est arrivé de me dire qu’un personnage ou l’autre était complètement timbré ! Jusqu’à en rire et ça fait du bien en ce moment.

Je m’en doutais ?

Dès le départ, je me suis dit que cela ne pouvait être autrement (mais je ne vous direz pas quoi ! Il va falloir le lire pour le découvrir). Mais l’auteure sait à travers son récit nous mettre le doute. Elle nous balade jusqu’à finir par me faire croire que j’ai tord, et que non ça ne serait pas comme je le pensais. Et si pourtant… ou pas. Non mais croyez pas que je vais tout vous dévoiler.

J’ai vraiment passer un bon moment de lecture. Entre doutes, amusement face aux diverses réactions de certains personnages, avancées et retour en arrière (Je t’aime, moi non plus). C’est un roman qui se lit sans problème, fluide et agréable. Pas de prise de tête à part celui de la vie qui est loin d’être un long fleuve tranquille.

J’ai juste détestée l’auteure pour son épilogue. Mais qu’elle ne s’inquiète pas, il y a d’autres auteurs que j’ai envie de… Et que je lis encore 😀 comme Luca Tahtieazym qui fait mourir trop souvent à mon goût, les chiens !

En résumé, puisque j’ai été un peu longue, n’hésitez pas à vous procurer ce roman, vous ne le regretterez pas.

Publié le

C’est l’instant où je t’ai aimé de Isabel Komorebi

C'est l'instant où je t'ai aimé

C’est l’instant où je t’ai aimé
E-book gratuit sur Amazon

Résumé de C’est l’instant où je t’ai aimé :

Nous sommes le samedi 22 février. Il fait encore froid, l’hiver s’accroche au monde, repousse l’arrivée du printemps. Les parisiens en ont pourtant assez du givre qui s’étire, des bouts de nez gelés, des épaisses doudounes qu’il faut porter.
Il y a pourtant ici quelqu’un heureux de l’aube qui pointe. Au dernier étage d’un immeuble haussmannien, un jeune homme se jette hors de son lit. Il est réveillé depuis longtemps, est l’inverse d’une marmotte, trop actif, trop dynamique, trop d’envies pour la journée à venir.
Il pousse la musique à fond, se balance au son du rythme.
Douceur du matin. Beauté de la journée. Promesse de la vie.
Pour Morgan, aujourd’hui, tout devient possible.

Mon avis

C’est l’instant où je t’ai aimé : Une nouvelle romantique. Je préfèrerais parler d’histoire courte. Pour moi, une nouvelle doit avoir une fin qui m’étonne. Cela n’a pas été le cas. Mais cette remarque n’enlève rien à la qualité de la petite histoire que je vous présente.

Une histoire dont on se doute très vite la fin. Une histoire qui n’a rien d’extraordinaire en tant que telle. Mais une histoire qui est très jolie. Le plus de ce que vous allez lire (au-delà du fait que ce soit gratuit), c’est toute la poésie qui ressort de cet écrit.

C’est l’histoire de deux êtres qui se cherchent, tout en finesse, tout en poésie. Avec de beaux mots, de belles pensées, sans complication aucune. Tout n’est que respect et beauté. Et s’il y a quelques blessures du passé qui ressurgissent, elles sont vite séchées par les rayons du soleil qui veille sur ces deux êtres.

Une histoire dont je ne peux vous dire plus pour ne pas spoiler. Elle est courte et donc difficile de s’y aventurer sans tout vous raconter. Je vous conseille de lire cette petite merveille, gratuite en plus. Vous verrez la nature s’éveiller sous vos yeux.

D’autres romances ?

Publié le

Le noyé de la plage de Patrick Délouvée

Le noyé de la plage

Le noyé de la plage : Une enquête de Grégory Deval
Livre ou e-book sur Amazon

Résumé : Le noyé de la plage

Une voiture quitte la route et tombe en contrebas après quelques tonneaux. Un banal accident de la circulation ?… Sauf que :
Le conducteur n’a pas de papiers sur lui…
Des mains mystérieuses le sortent de la voiture avant qu’elle ne brûle…
Personne ne signale sa disparition…
Alors, qui est-il et que s’est-il passé ?
Et s’il y avait un rapport avec le noyé retrouvé sur la plage, quelques années plus tôt ?
Grégory Deval, le capitaine chargé de l’enquête, a du pain sur la planche.
Il doit aussi se reconstruire après un drame personnel.
Pourra-t-il tout mener de front ? Saura-t-il démêler le vrai du faux ?
Bien des surprises l’attendent, au fil des rebondissements.
Un polar de Patrick Delouvée, dont le suspense vous entraînera jusqu’à un dénouement surprenant.

Mon avis :

Après avoir lu et apprécié Sang complication de Patrick Délouvée, ce dernier m’a proposé de lire son petit dernier dès sa sortie. Comme à mon habitude, surtout s’il s’agit de romans policiers, j’accepte avec plaisir. Et comme à l’accoutumé, je ne lis pas le résumé. Me voilà partie dans ma lecture.

Le roman nous met tout de suite dans le bain, pas de la noyade, mais d’un accident de voiture un peu louche. On ne sait pas trop bien ce qui s’y passe. On lit au milieu de l’orage qui se déchaine. La visibilité est mauvaise.

La brigade de Grégory Deval est appelé sur son dossier car l’accident est suspect. D’un banal accident de voiture, le capitaine est obligé de soulevé de vieux démons. une ancienne histoire. On n’est pas au bout de nos surprises.

Le suspense est gardé jusqu’au bout, même si j’ai réussi à en comprendre une partie assez vite. L’auteur a réussi à me mettre le doute un moment. Mais au final, j’étais dans le bon. Quant au pourquoi du comment ? Il m’a fallu lire jusqu’au bout pour le découvrir.

Entre sombre histoire de famille, finances, chantage et magouilles, cette enquête ne nous laisse pas le temps de souffler. Ni de s’ennuyer. Le rythme est soutenu, juste entrecoupé par quelques scènes intimes qui ne nous laissent pas de marbre.

Une belle enquête sans trop de violence qui change un peu de ce que je peux lire en ce moment. A lire si vous aimez les enquêtes et si vous voulez vous creuser un peu le cerveau pour dénouer l’histoire. Ou pas. Vous pouvez également vous laisser porter par l’histoire.

Publié le

Beautiful love, comédie romantique de Maddie D

Beautiful love

Beautiful love
Livre ou e-book

Résumé de Beautiful love :

Jayla, 24 ans, suit des études pour devenir psychologue. Jusque-là protégée au sein de son cocon familial, elle rêve de prendre son indépendance. Grâce à Hank, le patron du bar dans lequel elle travaille depuis deux ans, elle emménage dans un petit appartement cosy. Désormais, elle compte bien profiter de sa nouvelle liberté. Mais c’était sans compter un voisin de palier. Désagréable, hautain, irrespectueux, il semble avoir tous les défauts possibles.

Tom n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler un « type sociable ». Profondément replié sur lui-même, il mène sa vie comme bon lui semble et de toute façon, il est déjà trop occupé à tenter par tous les moyens d’échapper à ses démons qui le hantent dans ses rêves. Alors devoir gérer une voisine chiante, très peu pour lui.

Elle le déteste immédiatement, il la regarde à peine. Mais le simple – et tragique – accident d’un plat de spaghettis aux boulettes de bœuf pourrait faire changer la donne.
Lorsque deux cœurs entrent en collision, que peut-il en ressortir ?

Mon avis :

Un livre simple qui a le mérite de faire passer un bon moment. Le début est un peu lent, mais une fois entrée dans le vif du sujet… L’histoire devient attachante. Pas forcément les personnages en eux-mêmes. Mais il est venu un moment où il me fallait avancer pour en connaitre la fin.

Si je ne me suis pas forcément attachée aux personnages, je peux dire qu’ils m’ont bien fait rire. Même dans leur malheur, ils restaient drôle. Alors bien sûr, j’aurais aimé en savoir plus sur la façon qu’a le voisin de se libérer de ses démons. Mais je crois que ce n’était pas l’objectif du livre.

Quant à la voisine qui veut devenir psy… Une histoire qui se veut dans la dérision… enfin j’espère, parce qu’autrement, elle a encore du chemin à parcourir.

La fin est assez courue d’avance, mais je me suis amusée à lire les pas en avant suivis de pas en arrière. Un coup je t’aime, un coup je te déteste. La route est longue et parsemée d’embuches qu’il faut franchir une à une.

A lire sans prise de tête et sans chercher la profondeur et le sérieux du côté psychologique.

D’autres romances ?

Publié le

Le secret du sexe déchu de Freeric Huginn

Le secret du sexe déchu

Le secret du sexe déchu
Livre ou e-book

Résumé de Le secret du sexe déchu :

Les misandres ont pris le pouvoir. C’est tout ce que votre accréditation m’autorise à vous révéler. Le reste est classé « Top Secret ». Libre à vous de chercher la Vérité, mais ne comptez pas sur moi. Vous devrez la trouver seule. À vos risques et périls…

Mon avis :

Un résumé qui me parait un peu court pour donner envie de lire le livre. Mais j’avoue qu’une fois lu, je comprends totalement le sens du message. Alors ne vous y laissé pas tromper et entrer dans ce livre un peu difficile à classer.

Un problème de société.

L’auteur essaie de nous faire prendre conscience du ridicule de la supériorité d’un sexe quel qu’il soit. Dans son roman, il décide d’inverser les rôles, et j’avoue que c’est assez déstabilisant. Un pied de nez à ceux qui estiment que les femmes sont plus douces, plus aimantes, moins agressives que les hommes ? Toujours est-il que vous entrez dans une société où les femmes font la loi. Les hommes sont les rebus de la société. Au départ, en tant que femme, ça fait du bien ! Ah enfin un homme qui a tout compris ! Sauf qu’on se rend vite compte que ce n’est pas le sexe qui fait le mal, mais bien l’envie du pouvoir et de l’argent.

Une enquête

Ah, il m’en fallait bien une d’enquête ! Et là, nous avons une policière qui rêve de gravir les échelons. Son enquête arrive à point nommer. Pourtant, tout ne sera pas simple, loin de là. Même si un moment…
Enquête bien menée, avec les problématiques de cette vie là.

Du surnaturel


Une touche, juste un peu, ce qui permet de faire avancer l’enquête, la résolution des problèmes, de façon, je dirais un peu plus originale. La première fois que cela est apparu, j’ai cru que je n’avais rien compris. Quoi, qu’est-ce ? Mais la suite nous donne vite l’explication. C’est assez finement amené, dans l’histoire, comme si tout était normal.

En gros, vous l’aurez compris, un roman absolument inclassable, que j’ai donc rangé dans les romans. Mais il nous permet, tout en passant un agréable moment de lecture, de nous poser des questions existentielles.

D’autre romans ?