Une baffe et ça repart

(6 avis client)

15,00

Description

Une baffe et ça repart, un roman qui traite de la violence familiale.

 

Séverine aborde un sujet qui malheureusement est et sera toujours d’actualité. (Alouqua)

Une famille, une mère au foyer, un père routier, une enfant de six ans… Une famille comme tant d’autres, heureuse, mais dans la routine du quotidien, jusqu’à ce qu’une invitée inattendue s’immisce petit à petit dans leur vie.

La violence, d’abord discrète, prend progressivement une place importante dans cette famille jusqu’au jour où un drame fait basculer l’existence de chacun.

La victime saura-t-elle relever la tête et oser avouer ce qui, pour elle, est une honte, un aspect de sa vie qu’elle ne peut dévoiler ?

Un sujet fort, avec des personnages qui ne le sont pas moins.

L’incompréhension, le manque de dialogue, font que parfois les situations dérapent. Une petite fille qui va vous émouvoir, des parents tiraillés par des sentiments contradictoires. Que ressentirez-vous en tant que parent ?
Mon cœur de maman a eu tellement mal de ressentir toute cette souffrance qu’elle enfermait en elle.(Alouqua)

Et malgré tout, l’amour est omniprésent dans Une baffe et ça repart

Le trop plein d’amour qui entraîne parfois des ruptures inattendues, des erreurs que l’on aimerait ne jamais vivre. Mais cet amour fait tout pour protéger l’être aimé.
De l’incompréhension à la tristesse, des émotions qui en un rien de temps peuvent détruire une personne. (Alouqua)

Un thème difficile, je sais je me répète, mais qui fera parler votre cœur de parent, vous aussi vous aurez envie de vous retrouver entre les phrases et de tout faire pour que Chloé puisse échapper à ce monde d’adulte qu’elle ne comprend pas réellement mais qui pourtant lui fait tant de mal. (Alouqua)

 

Pour lire le début, je vous invite, à vous rendre sur Amazon et de cliquer sur feuilletez. Bonne lecture.

Et n’oubliez pas, après lecture de revenir ici, et sur Amazon pour me déposer un commentaire.

En savoir un peu plus sur le roman

 

Informations complémentaires

Poids 0.300 kg
Dimensions 148 × 210 cm

6 avis pour Une baffe et ça repart

  1. MarieF

    C’est le premier livre que je lis de cette auteure et je ne suis pas déçu bien au contraire, ce livre a été lu par un échange littéraire. Comme quoi, on tombe sur des bonnes surprises malgré le sujet délicat, toujours d’actualité mais attention la donne peut changer, ce n’est pas toujours ce que l’on croit.
    Franck routier a une petite famille, sa femme Elodie et sa fille Chloé âgée de six ans. Chloé a des difficultés à l’école et la fillette essaye de se tenir droite à la maison car son père n’est pas là de la semaine. Cependant au fil des pages, je vois que le couple qui vivait heureux se dégrade, la violence arrive. Chloé voit qu’il se passe de pas normal et dans l’intimité, elle note tout dans son journal intime. Jusqu’au jour du drame… Le journal intime va aider la police à mener cette enquête sur cette violence, invisible aux yeux des autres.
    Mon cœur a fondu pour cette fillette, une fluidité qui donne envie de tourner les pages et de savoir la suite. Au début, j’appréhendais, j’avais peur que ce soit trop sombre au vu de la couverture et du titre.
    Un coup de cœur !!!

  2. Alouqua

    Un nouveau roman de Séverine Vialon, je dis oui tout de suite et sans hésiter. A savoir que j’ai eu le privilège de pouvoir le lire en petit comité et que j’ai pu filer un petit coup de patte à Séverine pour améliorer le récit.

    Cette fois, Séverine aborde un sujet qui malheureusement est et sera toujours d’actualité. J’étais franchement curieuse de découvrir ce qu’elle allait en faire et de quelle manière elle avait pu le mettre en scène. Sachant que j’ai chaque fois totalement adhéré à ses écrits, bien que je ne les aie pas tous lu, oups, il y en a un que je n’ai pas encore eu le temps de découvrir. Pour moi, le seul et unique coup de coeur est Entre père et fils, les autres ont chaque fois eu une excellente note. Vous comprenez alors que je ne peux passer à côté lorsque j’ai l’opportunité de découvrir son nouveau roman.

    Dans cette nouvelle intrigue, Séverine traite donc d’un sujet fort, avec des personnages qui ne le sont pas moins. Très rapidement je me suis attachée à la petite Chloé qui assiste à certaines choses dont elle ne devrait même pas soupçonner l’existence à son âge. La voilà partagée entre plusieurs émotions, dont la peur. Combien de fois ai-je eu envie de me retrouver entre les lignes de ce roman pour protéger cette fillette qui ne demande rien à personne et qui va malgré tout grandir bien trop vite pour son âge. Mon coeur de maman a eu tellement mal de ressentir toute cette souffrance qu’elle enfermait en elle, combien j’aurais aimé pouvoir la protéger, la mettre dans une bulle pour qu’elle puisse s’épanouir pleinement et au rythme des enfants.

    Cette expérience l’aura fait grandir bien trop vite, mais cela a aussi un avantage malgré tout, elle sait que malheureusement cela existe et pourra certainement tout mettre en oeuvre pour que ce genre de chose n’arrive jamais dans sa vie d’adulte.

    Malgré tout, il y a aussi énormément d’amour dans ce récit. De l’incompréhension à la tristesse, des émotions qui en un rien de temps peuvent détruire une personne. Mais si quelque part une personne vous aime réellement, elle mettra alors tout en oeuvre pour vous protéger, même si le sujet est grave, celle-ci mettra tout son coeur dans cette reconstruction dont la fillette va avoir besoin.

    Des moments difficiles, il y en a énormément, ceux-ci renforcent encore le pouvoir de ce protagoniste qui intervient à quelques reprises au fil des pages. Cependant, Séverine a su mettre une paillette de lumière dans celui des ténèbres, celle-ci va grandir avec l’aide d’autres personnes jusqu’à devenir cette lumière bienfaitrice dont la fillette avait grandement besoin.

  3. Nicole Jannot

    Papa, maman et leur fille – un trio qui fonctionne bien jusqu’au jour où…. L’amour de cette famille se tranforme en violence voire en haine – qui tire les ficelles ? Qui manipule l’autre et destabilise cet ensemble familiale pourtant bien établi ? Comment comprendre et faire comprendre que tout cela peut changer si chacun fait un pas vers l’autre, que l’on soit l’adulte ou l’enfant… Livre touchant et qui est malheureusement un sujet réel.

  4. Simon céline

    J’ai adoré ce roman traitant de la violence. Un sujet malheureusement trop d’actualité que Séverine Vialon traite avec une belle fluidité, une plume vraiment agréable. Le sujet est dur, mais le livre n’est pas dur à lire. Elle traite vraiment bien ce thème et on ne peut se douter de la fin…

    Une belle auteure que je ne vais pas arrêter de suivre avant longtemps ! Hâte de découvrir ses autres romans.

  5. Marjorie L

    Une idée originale que de personnifier cette violence, protagoniste à part entière. J’ai beaucoup aimé avoir le point de vue de tous les personnages, y compris celui de Dame Violence, exprimé d’une façon particulière qui laisse planer le doute. L’intrigue est très bien construite, beaucoup de lecteurs se poseront des questions tout au long du récit, et c’est là la grande force de ce roman. Bravo !

  6. Coroller Jennifer

    C’est l’histoire de Franck le papa routier, Élodie la maman mère au foyer et Chloé la fille qui est scolarisée en CP. Une famille heureuse jusqu’au jour où la violence s’invite au domicile.

    C’est la première fois que je lis un livre de cette Auteure et je suis pas déçu du tout, dans ce livre elle nous transportent dans la vie de cette famille étape par étape et dans la vie de chaque personnage avec tellement d’attachement et nous raconte quand la violence commence sans scène horrible comme ont vois tous à la télé c’est ce que j’ai aimée et sur le suspense de l’auteur des faits et de qui est la victime.

    Je vous conseille ce livre car un coup de coeur pour moi, malgré le contexte qu’ont aimeraient qu à l’heure actuelle ces violences s’arrêtent à tous jamais.

    Je remercie Séverine Vialon pour ce Service Presse et de sa confiance.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *