Publié le 9 commentaires

Défi 108 chez Evy : la différence entre nos rêves

Défi 108

Défi 108 chez Evy : la différence entre nos rêves

Défi 108 : écrire sur le thème : la différence, un défi proposé toutes les semaines par Evy.

Je crois que je me sens d’humeur philosophique aujourd’hui…

Si vous avez raté le début, c’est ici

Défi 108 chez Evy : la différence entre nos rêves

Cela vaut-il vraiment le coup de rêver la nuit ? Car la différence entre le jour et la nuit, c’est cette fichue mémoire qui nous fait défaut. Il y a, à mon avis, une autre grande différence, et pas des moindres, c’est que finalement, la journée, on oriente un peu, même beaucoup notre rêve là où on a envie d’aller. On le quitte quand on veut et on peut y retourner lorsqu’on le désire.

Vous avez déjà vécu ce super rêve, je ne détaille pas, hein, chacun voit midi à sa porte, ce super rêve, donc, dans lequel c’est le paradis, tout va bien dans le meilleur des mondes rêves, et puis un bruit, un enfant qui pleure, le mari qui se lève pour aller aux toilettes… ou tout autre raison, vous tire de ce merveilleux endroit. Quand vous pouvez enfin refermer les yeux et y retourner… IMPOSSIBLE. C’en est frustrant et parfois, cela m’empêche de me rendormir. Pas vous ?

Alors finalement, la grande différence entre les nuits de rêve, qui sont données à tout le monde, et être une grande rêveuse, ce qui demande une grande imagination, c’est que cette dernière fait vraiment ce qu’elle veut. Eh oui !

Je vois déjà certains lecteurs verts de jalousie derrière leur écran, car eux ont les pieds sur terre, sont bien ancrés dans la réalité… Eh oui ! Mais eux ne s’évadent pas quand ils veulent dans les nuages des rêves éveillés.

Vous voulez que je vous raconte mon préféré ?

A suivre !

 

La production de l’Hirondelle :

La différence

La différence entre garçons et filles,
La différence entre le jour et la nuit,
La différence entre rêve et réalité…
Toute la vie met en avant la différence,
Depuis la naissance jusqu’à la dernière heure.

On ne choisit pas les trottoirs de Manille,
Chantait Maxime le Forestier.
On ne choisit pas ses parents,
Ses frères et sœurs,
Le métier de ses parents,
Le milieu de son enfance.
On ne choisit pas son école,
Elle nous est imposée.

La différence s’infiltre partout ;
On ne peut la cacher,
Mais seulement la limer.
La différence entre deux filles…
Il n’en reste plus qu’une,
Celle que le garçon choisira.

S’il n’y avait pas de différence,
Il n’y aurait pas d’élections,
Il n’y aurait pas de démocratie ;
Il n’y aurait qu’une ligne droite,
Celle qu’un dictateur impose.

L’unicité engendre la monotonie,
L’égalité n’est qu’un leurre.
Faut-il blâmer ceux qui ne peuvent faire de longues études,
Et choisissent de s’engager dans une carrière pro ?
A chacun de trouver sa place,
Celle qui le rendra heureux.

9 réflexions au sujet de « Défi 108 chez Evy : la différence entre nos rêves »

  1. Etre réveillé la nuit par ceci cela dans un rêve qui vous faisait la vie belle, ah ben alors…;-)

  2. Et pourtant il y a des rêves qui réveillent brutalement ! Bises et bon dimanche

  3. Oui, oui, raconte, Séverine … bonne fin de ce dimanche ! Amitiés♥

  4. Comme toi je suis une grande rêveuse. Et j’ai souvent du mal à vouloir sortir de mes rêves surtout quand je m’y sens bien… Ce fut le cas cette nuit (au petit matin) et c’est l’une de mes minettes qui m’a réveillée… Comment faire pour accrocher ses rêves pour les garder en mémoire ?
    Bises Sévy

  5. Bonsoir Sévy je suis une grande rêveuse moi aussi je me lève souvent la nuit et reprend souvent mes rêves à suivre merci pour ta fidélité passe une douce soirée bisous

  6. La différence

    La différence entre garçons et filles,
    La différence entre le jour et la nuit,
    La différence entre rêve et réalité…
    Toute la vie met en avant la différence,
    Depuis la naissance jusqu’à la dernière heure.

    On ne choisit pas les trottoirs de manille,
    Chantait Maxime le Forestier.
    On ne choisit pas ses parents,
    Ses frères et sœurs,
    Le métier de ses parents,
    Le milieu de son enfance.
    On ne choisit pas son école,
    Elle nous est imposée.

    La différence s’infiltre partout ;
    On ne peut la cacher,
    Mais seulement la limer.
    La différence entre deux filles…
    Il n’en reste plus qu’une,
    Celle que le garçon choisira.

    S’il n’y avait pas de différence,
    Il n’y aurait pas d’élections,
    Il n’y aurait pas de démocratie ;
    Il n’y aurait qu’une ligne droite,
    Celle qu’un dictateur impose.

    L’unicité engendre la monotonie,
    L’égalité n’est qu’un leurre.
    Faut-il blâmer ceux qui ne peuvent faire de longues études,
    Et choisissent de s’engager dans une carrière pro ?
    A chacun de trouver sa place,
    Celle qui le rendra heureux.

  7. c’est en principe toujours sur les plus beaux rêve qu’on est réveillés! La suite…. j’attends. Bisessssss

  8. Le rêve c’est ce qui permet d’embellir notre vie , pas de rêve pas d’ambition et pas de bonheur
    Car rêver c’est vouloir que tout le monde soit gâter à la distribution du bonheur
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *