Publié le 12 commentaires

Récré 94 : Fatou crie à tous vents contre l’homme

Récré 94 : Fatou crie à tous vents contre l'homme

Récré 94 : Fatou crie à tous vents contre l’homme.
Ce prénom m’a tout de suite fait penser à ce film dont Fatou, l’héroïne se rebelle contre la tradition qui la force à se marier avec un homme choisi par sa famille. Un film qui m’a marquée. J’ai écrit avec ce que j’avais en tête. Fidèle à l’histoire, un peu. Je n’ai pas cherché à la reproduire. Juste une inspiration trouvée dans les fins fonds de ma mémoire.

Récré 94 : Fatou crie à tous vents contre l’homme

Fatou à tous vents
Crie son mécontentement
Contre l’homme cruel
Qui la pense rebelle
Alors que son seul souhait
Est-ce trop demandé ?
C’est le simple respect
De sa personnalité.

Fatou est une femme
Pas un jouet qui enflamme
La libido de l’homme
Qui ne pense qu’à sa pomme
Sa volonté lui est reniée
L’obéissance lui est imposée
Sa seule chance pour vivre
Que dis-je, plutôt survivre.

Ces traditions d’un autre âge
Fatou n’y coupera pas
Abandonnée par sa mère
Qui regardera faire
Meurtrie dans son corps
Son cœur mis à mort
Elle luttera pourtant
Même si personne ne l’entend.

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Fatou ! (après midi).

La semaine prochaine, un nouveau prénom, qui sera : Jarno. M’inspirera-t-il ? Je ferai comme cela me viendra et selon le temps que j’aurai.

Une envie de visiter la récré ?

Pour ceux qui ne connaissent pas, j’ai retrouvé le film sur youtube. Je vous le mets là si cela vous intéresse.

12 réflexions au sujet de « Récré 94 : Fatou crie à tous vents contre l’homme »

  1. Bonjour élève Séverine… On aime se plaindre, à tout bout de champ, pour des riens, alors que d’autres ont une vie tellement plus…. imposée en tant que femme encore !!! Fatou sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI pour le tout, bises de m’dame JB 😉

  2. Ah oui ta Fatou ne clame que son dû le respect de l’être humain
    Toutes ces Fatou du monde et même les gens d’ici la femme se doit d’être respectée mais sans oublier que certains hommes aussi sont en demande de respect envers eux de la part de certaines femmes
    Il faut juste savoir rester dans la normalité d’un respect mutuel dans ce monde qui fout le camp
    Big bisous

  3. En effet, Séverine, deux pays différents (Afghanistan et Mali) mais une même condition de la femme. Je regarderai ce film dans l’après-midi et merci de le proposer car je ne le connaissais pas. Bon mercredi. Bises

  4. Merci Séverine pour cette vidéo que je me garde pour cet après midi.
    Bises et bon mercredi

  5. Bonjour Séverine.
    La condition des femmes, dans le monde, est encore loin d’être parfaite sinon acceptable. Fatou en sait quelque chose. Merci d’avoir traité le sujet sous cet angle.
    Bonne journée.
    Fabrice

  6. Bien dure est la vie de certaines femmes
    L’esclavage n’est pas encore révolu de par ce monde
    Et il n’y a pas que dans des pays éloignés….

  7. Les femmes reprennent le dessus face à l’omnipotence des hommes. Bon après-midi.
    Papa

  8. Je n’ai pas vu ce film je me le mets donc de côté , malheureusement oui il reste encore beaucoup trop de Fatou . Merci pour ce choix de la condition féminine de Fatou .
    Bon mercredi
    Bises

  9. Bonsoir Séverine ! Quelle belle et bonne surprise de te croiser à la cour !!! Il y a encore beaucoup à faite pour la condition des femmes à travers le monde, hélas ! Un sujet fort imprtant ! Bravo et merci à toi ! Bonne soirée ! Amitiés♥

    1. … à faire … important … bien entendu …

  10. Pas le temps de voir tout le film mais ces traditions ancestrales ne me sont 8comem toi) que trop connues….C’est triste tellement. Bisous

  11. Bonjour Séverine,
    Tout d’abord merci pour le film que tu as proposé. J’ai pu le regarder en entier et il résume parfaitement la situation de certaines jeunes filles soumises à des traditions même en France. Ce qui m’a choquée dans cette histoire c’est l’intervention de celles qui défendent ces dogmes malgré leur statut de femme au lieu de les combattre, au point de briser des rêves voire des vies. Ce que j’ai aimé c’est le combat de la copine de Fatou et la réaction de son frère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *