Publié le 11 commentaires

Récré 138 : Bénita, la tata de Calcutta

Récré 138 : Bénita, la tata de Calcutta

Récré 138 : Bénita, la tata de Calcutta
Bénita est-elle bénie ? De qui de quoi ? Je n’en sais rien. Toujours est-il qu’elle est une bénédiction pour certains petits dont elle s’occupe. Je vous laisse la découvrir, ainsi que ses petits protégés.

Récré 138 : Bénita, la tata de Calcutta

Bénita est la tata
D’un tas d’enfant de Calcutta
Elle retape jusque tard
Des tacots pour tous ses moutards.

Elle aime se lever tôt
Pour son préféré, son toto
Elle lui prépare chaque matin un gâteau
Même s’il la mène en bateau.

Elle s’occupe ensuite d’Arthur
Qui ne se plaît que dans la nature
Têtu, il la mène en voiture
Turbulent, même avec sa ceinture.

Quant à Titi
Qu’elle appelle son petit Wistiti
Il titube, même au ralentit
Tant pis, elle l’aime son petit.

Tata bénie de Calcutta
C’est notre chère Bénita
Toto, Titi, Arthur s’éclatent
Toute l’année dans ses pattes.

Calcutta, pourquoi cette ville ? Pour la rime au départ, je l’avoue. Mais je me suis amusée ensuite à réaliser que c’est pile le pays dont il est question dans une lecture en cours… (Au moment où je prépare mes prénoms pour la récré) L’auteure se reconnaîtra bien en passant. D’ailleurs, je me dis qu’elle irait bien dans son histoire. Je n’en dis pas plus, c’est une histoire encore qu’entre les mains de quelques personnes…

Je ne connais pas du tout cette ville, ni ce pays. Mais je ne doute pas de la pauvreté qui doit encore y régner de nos jours. Des enfants, bien trop souvent livrés à eux-même qui trouvent, je l’espère, dans d’autres Bénita, un peu de réconfort.

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Bénita ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Volkan, que l’inspiration soit en nous.

Une envie de visiter la récré ?

11 réflexions au sujet de « Récré 138 : Bénita, la tata de Calcutta »

  1. Merci Séverine, tu me fais repenser à soeur Emmanuelle, dans les bidonvilles du Caire… toute dévouée à ces enfants-là… bises de m’dame JB 😉

  2. Une brave femme ta Benita… Bravo.
    Bises et bon mercredi

  3. Coucou Séverine, tout comme Jill, Bénita m’a fait penser à sœur Emmanuelle qui s’occupait d’enfants au Caire. Un bien beau portrait de Bénita qui œuvre pour les pauvres enfants de ce pays. Bravo. Bises et bon mercredi

  4. Une femme qui donne de sa personne pour que les enfants aient une meilleure vie , bravo à Bénita
    Je ne peux m’empêcher de penser à tous ces enfants livrés à eux mêmes un peu partout dans le monde et en cette période de pandémie ce doit être encore plus difficile pour eux .
    Bonne journée
    Bises

  5. he bien moi ça m’as fait penser de suite à Mère Thérèsa ta Benita de Calcutta. Bisous doux mercredi Bisous

  6. Merci pour ce dépaysement
    Les mots partent voyage
    Et à la récré
    Réceotionnés par JB
    Bonne journée Séverine

  7. Quelle belle c’est mieux !!!

  8. Oups ! On dirait que mon commentaire précédent n’a pas été enregistré alors je recommence
    Quelle belle Bénita de Calcutta.
    C’est très réussi.
    De retour sur la Toile

    Bisous Sévy

  9. Quelle femme, que ta Benita, Séverine ! Tout comme Renée, j’ai tout de suite pensé à Mère Thérèsa de Calcutta. Bonne poursuite de ce mercredi ! Amitiés♥

  10. Bonsoir Sévy elle est belle Benita une bonne soirée à toi bisous

  11. Bonjour
    C’est vraiment avec plaisir que je te lis.
    Des Bénita il en faudrait davantage dans ce monde trop souvent égoïste et cruel. Rien n’est plus injuste que la souffrance d’un enfant. Je vénère toutes les personnes qui se consacrent à rendre plus douce la vie de ces pauvres déshérités.
    Ces braves femmes sont de véritables rayons de soleil, elles illuminent et éclairent notre route.
    BRAVO SEVERINE. C’est ce que font un peu les institutrices qui guident les enfants vers leur vie future.
    JOSIANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *