Publié le 7 commentaires

Récré 126 : Evonne évite d’être en retard, voyons !

Récré 126 : Evonne évite d'être en retard, voyons !

Récré 126 : Evonne évite d’être en retard, voyons !
Eh ben voilà, deux semaines de reprises , et à la troisième, une élève arrive en retard. Désolée maîtresse Jill, ce n’est pas une panne d’oreiller, promis. Un manque d’organisation, de courage et d’énergie surtout, je dois bien l’avouer, fait que Evonne n’était pas prête ce matin. Pour couronner le tout, mon site n’était pas accessible ce matin, alors que je voulais tout faire pour que cette élève soit là en temps et en heure. Mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas, alors, la voilà !

Continuer la lecture de Récré 126 : Evonne évite d’être en retard, voyons !
Publié le 15 commentaires

Récré 125 : Juda, pas forcément celui qu’on croit.

Récré 125 : Juda, pas forcément celui qu'on croit.

Récré 125 : Juda, pas forcément celui qu’on croit.
Il suffit d’un prénom pour que toutes nos petites lumières s’allument dans notre cerveau. Elles mettent ainsi en évidence nos préjugés qui ont toujours la vie dure. Que dire alors de ce petit garçon qui porte un prénom aussi difficile à porter ? Comment ne pas de suite penser à celui qui est si célèbre et qui en est devenu une expression ? Et si on se trompait direct sur son compte ? Je vous laisse juger par vous-même.

Récré 125 : Juda, pas forcément celui qu’on croit.

Juda, en connaissez-vous un ?
Mais si, vous savez, le bon copain
En qui on peut lire au travers
Comme dans un livre ouvert.

Juda ne dira rien
Vous pouvez en être certains
Une promesse, pour lui, c’est sacré
Vous pouvez dormir les yeux fermés.

Un trompe-l’œil que son prénom
De l’extérieur il est une tombe
De l’intérieur, il voit tout
Ne lui cachez rien du tout.

Un mot entendu est enregistré
Mais jamais ne sera répété
Inutile de le lui préciser
La confiance est en lui innée.

Allez-vous donc lui faire confiance avec tout ce que je vous ai raconté sur sa personnalité ? Je n’en suis pas persuadée. Et pourtant… Même moi j’hésite encore, je vous l’avoue. Je ne lui ai encore rien confié du tout. Un jour peut-être, sait-on jamais.

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Zizi! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Évonne, que l’inspiration soit en nous. Sera-t-elle bonne ? Rien n’est moins sûre.

Une envie de visiter la récré ?

Publié le 11 commentaires

Récré 124 : la vie de Zizi en quelques lignes !

Récré 124 : la vie de Zizi en quelques lignes !

Récré 124 : la vie de Zizi en quelques lignes !
La nouvelle année est arrivée, et ce petit garçon fait sa rentrée dans la cour de récré. Franchement, quel prénom ! N’allait pas vous étonner, maîtresse Jill, qu’à son âge, il ne soit ni très gai, ni très actif. Inutile de le secouer, il ne donnera rien de plus. Il faudra attendre qu’il grandisse un peu plus. Vous voilà prévenue !
Et vous comprendrez bien aussi, que je vous le présente de dos !

Continuer la lecture de Récré 124 : la vie de Zizi en quelques lignes !
Publié le 12 commentaires

Récré 123 : Qu’est-ce que tu nous prépares Kaiss ?

Récré 123 : Qu'est-ce que tu nous prépares Kaiss ?

Récré 123 : Qu’est-ce que tu nous prépares Kaiss ?
Toujours pas réussi à prendre de l’avance dans mes publications. Il va vraiment falloir que je m’y remette. Il faut dire que la sortie de mon roman m’a pris beaucoup de temps et d’énergie. Alors je reste collée à l’actualité, si je puis dire. Alors Kaiss ? Qu’est-ce que tu nous prépares ?

Continuer la lecture de Récré 123 : Qu’est-ce que tu nous prépares Kaiss ?
Publié le Un commentaire

Chroniques 7 : Il fallait me laisser mourir

Chroniques 7 : Il fallait me laisser mourir

Chroniques 7 : Il fallait me laisser mourir

Vous trouverez dans cet article les liens vers les chroniques de mon roman. Il n’y en a pas encore forcément beaucoup, mais j’actualiserai au fur et à mesure. Je ne fais pas de censure, donc vous trouverez autant les chroniques positives que négatives.

Continuer la lecture de Chroniques 7 : Il fallait me laisser mourir
Publié le 8 commentaires

Récré 122 : Pourvu qu’elle soit douce…

Récré 122

Récré 122 : Pourvu qu’elle soit douce…
Une récré pas vraiment préparée très en avance, alors je me suis dit. Pourquoi ne pas coller au thème du moment… Alors voilà, ce n’est pas forcément très recherché par rapport au prénom, mais ce sont les fêtes un peu spéciales de cette année qui ont conduit mes pensées. Ainsi que autre chose dont les indices se trouvent dans la dernière strophe. Ceux qui me connaissent bien, disons ma vie de ces derniers mois, comprendront certainement l’allusion !

Continuer la lecture de Récré 122 : Pourvu qu’elle soit douce…
Publié le 10 commentaires

Récré 120 : Philotée, vraiment très culottée

Récré 120 : Philotée, vraiment très culottée

Récré 120 : Philotée, vraiment très culottée
Une demoiselle à laquelle il va falloir faire très attention, maîtresse Jill. Vous allez la découvrir, mais il faudra se méfier d’elle. Accusatrice, coupable, témoin ? Je vous laisse la découvrir et vous faire votre propre idée. Toutefois, je vous préviens, il faut vous en méfier. Je me répète, allez vous dire, mais quand on voit sa bouille angélique. Vraiment, on lu donnerait le bon dieu sans confession comme on dit. Alors mieux vaut deux fois qu’une.

Continuer la lecture de Récré 120 : Philotée, vraiment très culottée
Publié le 12 commentaires

Récré 119 : Allez Lazare, lève-toi et marche

Récré 119 : Allez Lazare, lève-toi et marche

Récré 119 : Allez Lazare, lève-toi et marche
Je n’ai pu m’empêcher de penser à ce Lazare, d’ailleurs, je n’en connais pas d’autres. Mais je lui ai un peu arrangé le portrait. Quelques touches de peinture, un coup de crayon par là, et hop, le tour est joué pour le motiver à se remettre en selle. Maîtresse, un enfant sur lequel veiller afin qu’il ne sombre pas trop vite dans le découragement. Je compte sur vous, hein pour ne pas le laisser tomber et l’aider à progresser. Il a, j’en suis sûre, un fort potentiel.

Continuer la lecture de Récré 119 : Allez Lazare, lève-toi et marche
Publié le 13 commentaires

Récré 118 : Janelle fait dans la dentelle

Récré 118 : Janelle fait dans la dentelle

Récré 118 : Janelle fait dans la dentelle
Ça va chauffer dans la cour aujourd’hui. Je m’excuse à l’avance pour la tenue de cette nouvelle élève. Il faudra peut-être lui apprendre de nouveau les bonnes manières. Mais je crains que le pli soit pris. Attention à ce quelle n’attrape pas de garçons dans ses filets…

Continuer la lecture de Récré 118 : Janelle fait dans la dentelle
Publié le 7 commentaires

Haïkus 147 : l’attente confinée pas si confinée que ça.

Haïkus 147 : l'attente confinée pas si confinée que ça.

Haïkus 147 : l’attente confinée pas si confinée que ça.
L’attente confinée, un thème pas si facile pour moi, car en ce deuxième confinement, ma vie n’a pas vraiment été modifiée. Je ne me sens absolument pas confinée, si ce n’est… Ah non, je ne vais pas tout vous dire ainsi… Allons discuter au travers de ces quelques haïkus.

Haïkus 147 : l’attente confinée pas si confinée que ça.

Aller à l’école
alors qu’on est confiné
je ne comprends pas.

Poursuivre l’école
la garderie nationale
Vive l’économie.

Piscine fermée
pas pour les enfants d’école
tous dans le vestiaire.

Les voitures circulent
où sont donc les confinés ?
on est loin de mars.

Où est donc le calme
du premier confinement
pas dans mon village.

Mettre un pied dehors
c’est bien sûr toujours permis
avec son papier.

Ne pas oublier
pénible, avant de sortir
son attestation.

Mon toutou pressé
de se dégourdir les pattes
papier à remplir.

Le travail, les courses
c’est toujours mon quotidien
non rien n’a changé.

Bon, vous l’aurez compris, à part cette satanée attestation qu’il ne faut pas oublier, ma vie n’a pas réellement changé pour ce deuxième confinement. La santé ? On verra plus tard, en attendant, on porte le masque. Beaucoup d’incompréhensions pour ma part, dans la gestion de cette crise. A part que l’économie est le nerf de la guerre.

Quant aux vérifications ? Je ne sais pas non plus, pas par chez moi. Ici ou en ville, je ne vois pas les forces de l’ordre. Là où je vais chercher mon fils… Pas plus… La population est dehors et discute tranquillement sur la place… Bref, je ne comprends pas vraiment.

Vous avez raté les derniers haïkus, n’hésitez pas à vous rendre dans la rubrique des haïkus.

Le thème est donné sur le blog de Lénaïg . Donc, si le thème vous inspire, n’hésitez pas à rejoindre le groupe si le cœur vous en dit.