Publié le

Abécédaire de l’automne 2015

Abécédaire de l’automne 2015

Abécédaire de l’automne 2015

Nouveau jeu, j’espère qu’il vous plaira mieux que la semaine dernière.

Je vous propose le défit commun de créer l’abécédaire de l’automne 2015.

Chacun donnera un mot ou une courte phrase (ne dépassant pas une ligne) sur l’automne commençant par une lettre de l’alphabet.

Attention, il ne faut pas reprendre une lettre déjà prise. J’essaierai d’actualiser rapidement mais vérifiez les commentaires (surtout ce matin, je suis un peu absente !).

Les premiers seront les mieux servis ! Aucune obligation de suivre l’alphabet dans l’ordre.

Bon jeu.

 

Abécédaire de l’automne 2015

Arrivée des premiers nuages et des journées ensoleillées plus courtes

Bientôt la pluie, le froid, les arbres nus alentour.

Captivée par le charme de la brume matinale annonçant une matinée lumineuse !

Dans quelques jours, l’hiver sera déjà la, profitons des ces couleurs magnifiques.

Eh le soleil, où te caches-tu ?

Franchement, l’été est plus sympathique.

Gare à celui ou celle qui nous a volé le soleil !!! nous saurons retrouver la chaleur de ses rayons.

HOURRA ! Feuilles virevoltantes aux mille feux colorés de l’automne !

Il fait encore beau toute la journée

Jouez encore joyeux enfants dans les cours d’école

Kyrielle de mots d’automne partagés entre amis

Longues et délicieuses soirées à deux auprès d’un feu de cheminée

Mille feuilles de couleurs

Ne mouillons pas le sol de la maison en rentrant

Ouvrez vos yeux et regardez les feuilles virevolter.

Pourquoi pleurer sur la fin de l’été

Quelle belle saison, l’automne.

Rouges, que les feuilles sont belles de cette couleur.

Saluons encore les beaux jours d’automne !

Toutes les feuilles jaunissent ou rougissent

Un, deux, trois, nous irons au bois.

Vent automnal, quel plaisir de le sentir me caresser les joues.

Wapiti, je croyais en avoir vu un qui traversait la forêt !!! mais ce n’était qu’un bel écureuil.

Xylophone, chante pour nous l’air des feuilles mortes.

Y a -t-il quelqu’un dans cette belle forêt ?

Zut, les feuilles tourbillonnent et tombent dans ma cour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *