Publié le

Défi 73 : mon village de La Ferté Villeneuil

Défi 73 : mon village de La Ferté Villeneuil

 

Défi n° 73 : écrire sur le thème : « votre village ou votre ville»,

un défi proposé toutes les semaines par Evy

Pour ce défi, j’ai décidé de vous parler d’une partie du village, celle qui a le plus de cachet, le plus d’histoire, et surtout le plus de singularité. J’espère ne pas être hors-sujet !

Défi 73 : mon village de La Ferté Villeneuil

Au creux des bras de l’Aigre

Niche une île tourbeuse

Qui accueille en son milieu

Une église à deux fontaines.

Placée au centre du village,

Elle sera, malgré son âge,

Utilisée pour la défense.

Aménagements militaires denses

Pour la rendre plus forte :

D’église, elle devient Fort.

Le clocher fut fortifié,

Des meurtrières installées.

Une fontaine sous la chapelle

Permettait à l’eau d’être puisée

A l’extérieur par trois margelles,

A l’intérieur par un puits carré

Qui s’évase vers le bassin

Où sera retrouvé un mobilier archéologique

Diverses armes et étains

Ainsi que des céramiques.

Cette fontaine donc fut condamnée

A l’extérieur, plus d’accès.

Pour la garnison installée,

Le passage interne fut gardé.

Elle pouvait s’y alimenter,

Et face à l’ennemi, résister.

Sous un contrefort, à l’opposé,

Se cache une autre fontaine.

Toutes deux découvertes avec peine

A la fin du siècle dernier.

Au creux des bras de l’Aigre,

Vous pouvez la visiter

Mais ne pas se fier à l’eau claire,

Ne jamais s’y baigner !

Sources : la fiche  touristique élaborée par la ville de Cloyes sur le Loir.

 

On regarde tout ça en photo ?

Juste au-dessus du mur, vous voyez deux espaces, voici la fontaine avec accès intérieur et extérieur.

Défi 73

On s’approche ?

Défi 73

Je ne peux vous montrer l’accès intérieur que je n’ai d’ailleurs jamais vu, car il est dans la sacristie.

Passons sur le côté gauche de l’église pour admirer son clocher. Vous pouvez y voir les meurtrières.

Pour vous montrer que l’endroit est vraiment très humide, vous pouvez voir la verdure de l’herbe alors que nous sommes en pleine canicule (photos prises le 26/08 en fin d’après-midi). Je vous assure qu’il n’y a pas d’arrosage.

Défi 73

Nous continuons le tour pour arriver à l’entrée principale. Vous voyez le petit trou en bas du contrefort de droite ?

C’est la deuxième fontaine.

Défi 73

On s’approche ?

Défi 73

Je vous invite à l’intérieur de l’église ?

Mais avant, voici une photo prise sur la porte de l’église qui montre des objets trouvés dans les fontaines.

Défi 73

Si je vous invite dedans, ce n’est pas pour sa beauté  intérieure, elle n’a rien d’extraordinaire, mais pour vous montrer les conséquences de sa localisation. Je vous ai dit sur une île tourbeuse. Voici ce qu’en dit Wikipédia :

La tourbe présente une très forte plasticité et compressibilité qui la rend inutilisable pour supporter une charge importante à long terme. Même si l’épaisseur de tourbe ne constitue qu’une partie du sous-sol, le tassement qu’elle peut provoquer est difficile à prévoir et à modéliser.

En voici la conséquence :

Défi 73

Vous ne voyez pas ? Bon, il s’agit d’une porte. J’ai demandé à mon homme de me prendre en photo devant l’une d’entre elles (pas celle-là, par manque de place). Je ne suis pas grande, moins de 1,60m. Alors, regardez :

Défi 73

Non, ce n’est pas parce que les gens étaient plus petits avant, c’est parce que l’église se tasse au fil du temps.

Voilà, j’espère que la petite visite vous a plu.

Oups, j’allais oublier un petit passage par la rivière !

Défi 73

Défi 73

Défi 73

Cette dernière photo a été prise il y a quelques mois !

 

Ce texte a donc été écrit pour le défi 73 de Evy.

Je vous dis donc à samedi normalement pour un nouveau défi. Nouveau thème : le raisin. A vous de plancher pour samedi.

 

Les productions d’une hirondelle :

Ma ville n’est pas un village.
Elle n’est pas d’un autre âge,
mais une ville récente sans âme
A l’horizon quelques rames,
qui se baladent autour d’un lac,
Pour le traverser, pas de bac,
Mais une petite passerelle
que fuie les hirondelles.

————————————————-

Sur le lac, pas de nénuphars.
La nuit, aucune trace de phares.
Son bord est couvert de roseaux,
Où se nichent de nombreux oiseaux.

C’est le lieu de balade de ma cité,
Que Vauban n’a jamais fortifié.
Piscine et bateaux
Font la fierté du château

Le dimanche, belle promenade
Où se côtoient de nombreux camarades..
Cité bâtie en Touraine,
Sans demeure d’une reine.

Ville dortoir sans âme,
Que traverse le tram
Pour les enfants pas de magasin de jouets,
Même si son nom est Joué.

10 réflexions au sujet de « Défi 73 : mon village de La Ferté Villeneuil »

  1. Ma ville n’est pas un village.
    Elle n’est pas d’un autre âge,
    mais une ville récente sans âme
    A l’horizon quelques rames,
    qui se baladent autour d’un lac,
    Pour le traverser, pas de bac,
    Mais une petite passerelle
    que fuie les hirondelles.

  2. Quelle belle visite !!!! et surtout beaucoup de détails inconnus du grand public !!! tu es vraiment une guide touristique passionnante !!!!! Bravo…..

  3. Coucou Séverine,
    Joli défi pour décrire ton village. Bravo.
    Bises et bon samedi

  4. Merci pour cette belle visite intéressante.

  5. Sur le lac, pas de nénuphars.
    La nuit, aucune trace de phares.
    Son bord est couvert de roseaux,
    Où se nichent de nombreux oiseaux.

    C’est le lieu de balade de ma cité,
    Que Vauban n’a jamais fortifié.
    Piscine et bateaux
    Font la fierté du château

    Le dimanche, belle promenade
    Où se côtoient de nombreux camarades..
    Cité bâtie en Touraine,
    Sans demeure d’un reine.

    Ville dortoir sans âme,
    Que traverse le tram
    Pour les enfants pas de magasin de jouets,
    Même si son nom est Joué.

  6. Vraiment très originale l’ église de ton village Sevy et surprenante … une belle visite que tu nous offres si bien commentée et embellie de tes clichés très explicites.
    Un beau défi que tu relèves avec talent !
    Bises dans la chaleur du Nord mais ne nous plaignons pas le mauvais temps sera assez vite de retour !!
    Doux week end par chez toi !
    Nicole

  7. Bonjour Sevy quel beau partage mieux que dans les renseignements touristique beau défi relevé passe une bonne journée je t’envoie la liste des défis septembres et octobre bisous

  8. Je ne sais ni pourquoi ni comment je suis devenu “hirondelle”, mais ce pseudo me va très bien.

    1. Je ne sais pas, tu dois confondre le titre avec ton nom… Comme tu t’es nommé : “ttirent pas les hirondelles.” et que je trouvais ça un peu long, j’ai mis hirondelle tout court !

  9. superbes cliché et très beau poème bravo. Bisesss ( ma jambe encore bien enflée empêche la longue station assise aussi je fais vite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *