Publié le

Atelier 18 : entre un élève et une maîtresse

Atelier 18 : entre un élève et une maîtresse

Atelier 18

Les ateliers d’écriture de Ghislaine.

On joue avec les homophones !

Balai, ballet, bon, bond, chaîne, chêne, close , clause

Atelier 18 : entre un élève et une maîtresse

Maîtresse, c’est bon !

Je me lève d’un bond

Vers l’enfant qui m’a appelé

En me montrant son cahier.

Je vole vers lui à pas chassés,

Comme dans un ballet

Espérant ne pas avoir à tout rayer

D’un seul coup de balai.

Une seul réponse juste

Briserait les chaînes

Qui emprisonnent son buste

A sa table en chêne.

De sa part un effort,

C’est entre nous la clause,

Pour ne pas trouver ma porte close,

Et surtout, pour le rendre plus fort.

 

Je suis un peu en retard aujourd’hui pour vous donner ma production mais j’étais en marché de Noël toute la journée. J’en ai profité pour écrire ces quelques lignes, et les autres à suivre les prochains jours.

 

La production de Dany :

Dans ce nouveau ballet,
Je débute en passant le balai.
Au cou, pend on or, une belle chaîne.
Sur un tableau, derrière-moi, un grand chêne.
Mon partenaire, un beau blond,
me chante : “Oh! Que c’est bon!”
La porte du décor est close
Comme le prévoit, de l’auteur, une clause.

 

9 réflexions au sujet de « Atelier 18 : entre un élève et une maîtresse »

  1. Bonsoir Séverine… Ah les marchés de Noël reprennent du service… 😉 On y est mieux qu’à l’école… bonne soirée, jill

  2. Et oui Noël approche à grand pas avec ses marchés qui fleurissent de partout. Bonne journée Sev !!

  3. Une tres belle façon de jouer avec les homophones , bravo . Les marchés de Noël commencent un peu partout je n’ai fait que les survoler pour l’instant j’attends d’être accompagnée par ma petite tribu pour mieux les explorer .
    Bonne journée
    Bisous

  4. Mais non tu n’es pas en retard Maîtresse Séverine !! l’atelier est paru le 20 !, tu es plutôt au top du temps
    Bravo ! Tu les as bien placé !!
    Bonne semaine ma Sev ! Je vais voter chez les nuls et faire ma tournée d’étoiles !

  5. Coucou Séverine
    J’ai eu un doute sur un mot “chêne” grâce à ma lecture…tout est bon le mien de texte sera pour 15 heures…je te mets le lien si tu veux jeter un oeil !
    http://feecapucine.eklablog.com/defi-n-18-chez-ghislaine-marguerite-et-son-menage-a127541716
    bisous

  6. Dans ce nouveau ballet,
    Je débute en passant le balai.
    Au cou, pend on or, une belle chaîne.
    Sur un tableau, derrière-moi, un grand chêne.
    Mon partenaire, un beau blond,
    me chante : “Oh! Que c’est bon!”
    La porte du décor est close
    Comme le prévoit, de l’auteur, une clause.

    1. Rhooo, ça devient scabreux ton histoire !
      En passant, ce n’était pas un blond mais un bond, pas grave, je prends quand même !

  7. Bel écrit, et oui l’institutrice se doit d’être pédagogue et faire en sorte que l’enfant acquière un bel estimé de soi
    Bonne soirée
    Bisous
    Mandrine

  8. Bravo Séverine !Défi magnifiquement rélelé ! J’♥ ! Bonne toute fin de ce jour ! Amitiés♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *