Publié le

Défi 117 : la beauté intérieure de l’être.

Défi 117

Défi 117 : la beauté intérieure de l’être.

Défi 117 : écrire sur le thème : la beauté intérieure, un défi proposé toutes les semaines par Evy.

On continue avec notre classe en vacances. Vous avez raté le début ? Cliquez !

Défi 117 : la beauté intérieure de l’être

La règle, qui a les traits tirés, s’invite dans l’assemblée et souligne, elle aussi, son état cabossé. A moins d’une chirurgie plastique, plus aucun espoir d’être toujours aussi droite. Elle en mesure bien les conséquences, elle qui aime la récompense du devoir bien fait.

Les ciseaux qui trônent fièrement dans leur pot ne coupent pas à une bonne réflexion.

– Inutile de nous regarder de haut, de faire les beaux, bien sûr, vous êtes bien conservés, pour le peu d’utilité que vous avez.

Sur le rebord du tableau, la craie préfère rester effacée. Un coup de brosse est si vite arrivé, et réduirait en poussière tous ses efforts de l’année. manifester son mécontentement alors qu’elle n’a pas perdu ses couleurs, même la blanche a gardé son éclat, de quoi se plaindrait-elle, à part d’avoir perdu sa taille ? Mais, après tout, n’est-ce pas son destin ? Les mots inscrits sur le tableau grâce aux traces qu’elle laisse, ne constitue pas une ardoise salée. Elle ne jette pas de la poudre aux yeux, elle, pas comme toutes ces fournitures qui ne pensent qu’à leur aspect extérieur. N’ont-ils pas écouté les leçons maintes fois répétées par la maîtresse ? L’habit ne fait pas le moine, seule compte la beauté intérieure de l’être. n’en est-il pas de même pour les objets ? Tiens, et si elle le notait sur le tableau ?!

A suivre

14 réflexions au sujet de « Défi 117 : la beauté intérieure de l’être. »

  1. Mais oui les objets usés n’ont plus leur beauté extérieure mais que de loyaux services rendus jusqu’à la fin… braves éléments qui font notre quotidien, scolaire et autres….

  2. totalement inattendue et belle idée. Que ne s’attarde t’on pas davantage sur la beauté intérieure des objets de notre quotidien.

  3. La beauté intérieure de la virgule : Oui, la virgule pour moi est un signe de vie, de continuation, tant qu’il y a une virgule, il y a c’est certain, une suite, un espoir, un chemin, une lumière, quelque chose… Une beauté intérieure…. La virgule marque une respiration, un temps d’arrêt qui permet d’aller plus loin, d’entrevoir quelque chose, quelqu’un, une âme, un mirage parfois ou bien une icône…Mais en tous cas, il y a forcement quelque chose après une virgule, une lettre, un mot, une phrase, une fleur, une main, un baiser que sais-je encore que va chercher cette virgule ? Parfois elle court, elle peste, elle s’enflamme…Mais souvent elle rit, elle pleure, elle crie, elle chante la virgule, nul ne sait quand elle va finir de courir la virgule et puis rien que le son de ce mot « VIRGULE » ! on le dit comme par enchantement « VIRGULE » ! n’est-ce pas magnifique, fantastique, extraordinaire, chantant, musicale, teinté de clochettes dorées, si l’on roule les « R » cela lui donne une touche provençale à notre virgule, là voilà qui flotte sur la Riviera la virgule, elle est là au milieu des champs d’oliviers la virgule, si on la chuchote, elle devient tendre et presque sensuelle, si on la dessine elle forme une courbe un virage, un tournant, un renouveau, un message, un avenir, si on la mime, on lui fait une danse exotique ou nuptiale, une vrille courbe qui transforme le doigt, un trait d’union entre avant et après, une césure entre ici et là, une liaison entre le haut et le bas, une transition entre l’arbre et le fruit…Mais d’où vient elle, qui est elle ? Saurons nous l’arrêter notre belle virgule ? NON ! car ni vous, ni moi, n’oseriez mettre un jour, un point juste après la virgule…
    Christian Chevalier

  4. Beauté intérieure,
    Celle qui ne fait pas fureur,
    Mais apparaît dans la poésie,
    Sans aucune asepsie.
    Du fond de l’âme,
    Rejetant tout amalgame,
    Elle offre venant de son berceau,
    Tel un doux agneau,
    Le reflet de son être,
    Aux allures champêtres,
    Que personne ne connaissait
    Et qu’il souhaite vous adresser.

  5. Pour Christian, c’est la virgule,
    Et quelques majuscules,
    Qui fait remonter de son fort interne,
    Comme certains acouphènes,
    Qui ne quittent plus l’oreille,
    Bourdonnant comme une abeille,
    La beauté et la profondeur intérieures.
    Virgule, comme un relieur,
    Tu mets en avant toute la valeur,
    D’un document supérieur.
    Tu ouvres sur un avenir
    Qu’il faudra assainir.

  6. Avec courage et persévérance
    Quand une hypothèse se dirige vers une solution
    Quand un sourire rencontre l’absolu
    Quand la beau interne devient présence
    Quand l’esprit s’ouvre à l’ignorance
    Alors la beauté interne devient palpable
    La beauté interne c’est le naturel qui vit en soi , c’est le contraire d’imbu
    J’aime les objets qui ont du vécu
    J’aime les anciens qui sont une mine de savoir
    J’aime la simplicité d’un regard qui vient de l’intérieur
    Bonne fin de journée

  7. Je t’ai envoyé un commentaire SUR la beauté …
    Mais je ne sais pas si tu l’as reçu , je ne le vois pas

    1. Voilà, je l’ai retrouvé, il était parti dans les indésirables ! Merci pour ce beau commentaire.

  8. Oh ! Que j’aime la craie blanche, Séverine, là, présentement !!! Superbe idée ! Bravo ! Bonne soirée ! Amitiés♥

  9. La beauté intérieure des objets , oui on l’oublie souvent celle d’un usage sans faille , d’un abandon total à la tache qui leur est confiée .
    Tres original ce choix , j’aime beaucoup .
    Bonne soirée
    Bisous

  10. Bonsoir Sévy oui bien dit la beauté intérieure des objets belle idée j’aime ta craie qui préfère rester effacée belle participation passe une douce soirée bisous je met en ligne

  11. Coucou Séverine, très jolie suite à la vie des objets dans la classe pendant les vacances, belle inspiration sur le thème d’Evy ! Gros bisous.

  12. Bonne idée de parler avec doigté de la beauté intérieure de ces petits objets bien utiles.
    Bises Sévy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *