Publié le

Et la Loire se fit Océan de Jean-Marie Roy

Et la Loire se fit Océan

Et la Loire se fit Océan

Résumé de Et la Loire se fit Océan :

Les années soixante à aujourd’hui. Victor a six ans et pose son regard de petit garçon sur une société en constante mutation. Les événements socio-politico-culturels à travers le monde, mais aussi le combat au quotidien de Muriel Métivier, sa mère, ne sont pas sans influencer les réflexions de l’enfant très tôt confronté aux difficultés et chagrins de l’existence. Mais n’est-ce pas ainsi que se forge et se détermine l’être humain ?

Quand l’expérience des uns devient leçon pour les autres ?

A travers les portraits des femmes qui ont jalonné sa vie, à commencer par celui de sa mère jamais relevée de la trahison vécue, l’auteur nous relate sans fausse pudeur et avec beaucoup d’humilité le parcours d’un homme qui, au fil des situations et des lieux, définit ses valeurs. Et la Loire se fit Océan fait référence à ce fleuve omniprésent tout au long de ces pages. Tantôt calme, tantôt tumultueuse, capricieuse aussi, la Loire suit ses rives malgré tout, contournant ou balayant les obstacles qui entravent son courant, pour devenir plus forte lorsque son lit rejoint celui de l’Océan. Tel est le cheminement de l’être humain qui va vers sa réalisation et son identification quand il fait appel à sa conscience. Un livre qui se veut d’abord un hymne à la femme… Aragon ne la considérait-il pas comme l’avenir de l’homme ?

 

Mon avis :

Ce roman, je l’ai acheté à mon voisin de salon à Cangé au mois de mars. C’est une lecture qui change de mes habitudes.

L’écriture est assez soutenue. Ce qui est original ce sont ces incursions de passages sur ce qui se passe dans le monde à l’époque où se déroule l’histoire. Les férus d’événements passés en France et à travers le monde s’y retrouveront largement.

Pour ma part, j’ai préféré l’histoire de Victor qui est très vite confronté, dès son plus jeune âge, aux difficultés de la vie. Ce petit bonhomme a tout pour baisser les bras et devenir un délinquant. Pourtant, il va prendre sa vie à bras le corps afin d’avancer, pas toujours en accord avec sa famille d’ailleurs. Les voyages forment la jeunesse . Eh bien avec lui, vous serez servis. A travers ce livre, même si la Loire est omniprésente, que ce soit parce qu’il y est ou au travers de ses rêves, Victor nous emmène en voyage dans plusieurs sites de France et même à l’étranger. J’ai largement pu m’identifier à lui dans sa difficulté de rentrer du Sénégal. L’auteur m’avait bien prévenu.

Voyages, événements socio-politico-culturels, au travers de l’histoire d’un homme à découvrir.

8 réflexions au sujet de « Et la Loire se fit Océan de Jean-Marie Roy »

  1. Tu as donc vécu un temps au Sénégal ou simplement séjourné…. j’ai une belle-soeur qui est née en Afrique et est rentrée en Belgique à l’âge de 7 ans, les événements de l’époque faisant que le blanc fuyait, mais ses parents y avaient été heureux… merci, jill

    1. Non Jill, moi c’était le Cameroun. Mais les sentiments pour ce continent sont les mêmes.

  2. Merci beaucoup, Séverine, pour ce compte-rendu de lecture personnalisé, je découvre l’auteur. Bises !

  3. J’espère que la Loire n’est pas qu’un support de l’intrigue. C’est un long fleuve, d’apparence seulement tranquille, qui fait rêver, par ses châteaux, ses “plages de sable” (dangereuses), et sa verdure.

  4. La Loire est un beau fleuve en effet
    Merci pour tes impressions
    Bonne journée

  5. Un livre qui me plairait sûrement.
    Bises Sévy

  6. ne me sens pas attirée mais qui sait……Ai lu 2 de tes livre en vacance et suis vers la fin du 3ème j’ai beaucoup aimé. Bisousssss

  7. Merci beaucoup Séverine pour ce résumé et aussi pour ton avis toujours si appréciable ! Bonne poursuite de ce mardi ! Amitiés♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *