Publié le

Détesté aimé 8 : le mois de août 2017

Détesté aimé 8

Détesté aimé 8 : le mois de août 2017

Le rendez-vous de Renée qui nous propose de faire le point de ce qu’on a détesté et ce qu’on a aimé en ce mois d’août.

Détesté aimé 8 : le mois de août 2017

Ce que j’ai détesté :

J’ai le retour de vacances, d’une part parce qu’il faut rentrer, quitter le camping… mais en plus parce que le jour du départ, mon ainé n’a rien trouvé de mieux que de faire une chute dans les toilettes le matin de bonne heure, de s’ouvrir la tête, de ne rien dire, et de nous en faire la “surprise” au réveil ! Du coup, urgences, et retour retardé de quelques heures. Rien de grave, mais bon…

J’ai détesté ne pas avoir un peu plus chaud et de ne pas profiter de la plage.

Enfin, encore et toujours ces attentats, cette bêtise humaine qui ôte la vie à des innocents.

Ce que j’ai aimé :

J’ai aimé bien sûr mes presque trois semaines de camping, retrouver des têtes connues, en rencontrer de nouvelles.

J’ai également aimé toutes les activités faites en famille, même si une fois, je n’ai fait que regarder. Il fallait bien garder le chien, alors je me suis sacrifiée 😀 La photo vous fera mieux comprendre !

acro-mat

Si, si, ils sont montés jusqu’en haut (35 mètre), comme un des élèves qu’on retrouvera un mercredi à la récré !

Au retour à la maison, j’ai aussi aimé voir les légumes qui avaient bien poussé dans le jardin. Mention spéciale aux tomates qui pour une fois, n’ont pas pourri sur le pied, mais nous ont bel et bien attendus pour rougir. Je vous promets, zhom n’y est pour rien !

 

13 réflexions au sujet de « Détesté aimé 8 : le mois de août 2017 »

  1. Ah on retrouve du “noir” même en vacances…heureusement rien de trop grave pour le fiston, et l’actu désastreuse qui nous poursuit partout… Ah n’est pas mousse qui veut ! 😉 Bon septembre à venir…

  2. ce que j’ai détesté : ne pas voir pas famille pendant cette période de vacances

    ce que j’ai aimé : voir les légumes de mon potager mûrir au soleil.

    Même en me payant une fortune je ne serais pas monter là haut moi 😀

  3. Tout a une fin ma Séverine même les meilleures choses. Bises et bon samedi

  4. Ah, on peut toujours compter sur les enfants pour les surprise..et pour le mât et bien je laisse ma place.
    Comme tous j’ai détesté les mauvaises nouvelles, j’ai détesté qu’on paye un joueur de ballon des sommes astronomiques alors que tant de gens galèrent en suant sang et eau, j’ai détesté apprendre que la petite fille de 18 mois d’une amie est atteinte d’une saleté de maladie.
    J’ai aimé reprendre le rythme ” rentrée ” en gardant nos petits enfants, j’ai aimé terminer certains ouvrages, lire quelques bons livres et avoir eu le bonheur de parcourir les sentiers Vosgiens, même si les montées furent un peu rudes parfois, j’ai aimé aussi l’odeur des confitures faites maison et les beaux produits locaux achetés au marché.

  5. J’ai peur des chiens mais je crois que j’aurais préféré le garder sue grimper ainsi… pourtant tu prouvés qu’il est parfois plus dangereux d’aller aux toilettes que de grimper au mât. Heureuse que le fiston d’en sorte bien. Beau week8

  6. Ha cette fin de vacances…toujours un mauvais moment. Accentuer ici par la mésaventure de fiston! On les attends longtemps et elles passent toujours bien plus vite que l’attente, c’est rageant.
    Des courageux dis donc, tu dis t’être sacrifiée mais, serais tu montée vraiment? SI oui, bravo….Bisous Séverine merci pour ce bel article

  7. Oups j’ai oublié le défi pour René , je me rattraperai demain .
    Quant aux vacances je connais aussi ces problèmes des derniers jours mais chez nous c’était le chien qui fuguait au tout dernier moment , ou qui se roulait dans le purin juste avant le départ .
    Bon week – end
    Bisous

  8. Oh ! Rien de grave pour ton fils … ouf ! C’est heureux !!! De bons moments au camping, super !!! Doux week-end tout entier, Séverine ! Amitiés♥

  9. oh mais moi aussi je me serai dévouée pour garder le chien ! Pour les légumes c’est top, les tomates ont enfin le goût de tomate avec juste un filet d’huile d’olive et un peu de fleur de sel !
    bises

  10. Aïe les gamins ont de ces idées, mais bon heureusement plus de peu que de mal. Quand à monter au mât je pense que j’aurai fait comme toi garder le chien.

    Dans ton détesté j’ai lu les attentats…C’est de grand malheur et ….

    Belle journée et bonne rentrée car il me semble que d’ici la fin de la semaine tu retournes au travail.

    Amicalement

    EvaJoe

  11. L’actualité est remplie de choses que l’on peut détester : les prélèvements annoncés sur nos retraites, le chômage toujours en hausse, les millions dépensés pour acheter un ou deux joueurs de foot, les gens qui se précipitent pour acheter un maillot dont le n’ose donner le prix, L’enterrement d’un ami de 83 ans… Il y en a à la pelle !
    Heureusement qu’il y a des choses agréables comme le passage même très bref des enfants entrant de vacances. La peine des uns donne de la joie aux autres.

  12. Bien pris connaissance de ce que tu as aimé et détesté ce mois-ci.
    Bises du soir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *