Publié le

Avous de continuer au mois de septembre 2017

Avous de continuer au mois de septembre 2017

Avous de continuer au mois de septembre 2017

Une femme excédée et manifestement peu amène aboya du bas de l’escalier.

Avous de continuer au mois de septembre 2017

Je vous propose le début, à vous de poursuivre par une phrase ou plus, selon votre inspiration, selon votre temps, selon votre envie.

J’ai pris ce début dans Shootingstar de Anne-Laure Berthaud.

Allez, à vos claviers ! Avous de continuer au mois de septembre 2017, c’est parti !

Une femme excédée et manifestement peu amène aboya du bas de l’escalier.

Vos productions :

  • La concierge en avait après l’homme qui ne s’essuyait jamais les pieds les jours de pluie et secouait son parapluie dans le hall, rentrant dans l’immeuble tel un chien mouillé…
  • Son ado ne répondait à rien, sauf aux messages de son Ipod, son pote, il allait encore manger froid !!!
  • Dans la maison des Dumanoir vivait un fantôme, accepté, Casper branché musique Gosthbusters, tapait sur le système de madame, monsieur finirait par l’en chasser, marre à bout…
  • « Alors, tu la ramènes ta fraise…. à force de t’attendre, je risque de finir par sucrer les fraises ! »
  • Elle se prenait pour un chien et voulait crier plus fort que celui du premier étage.
  • « Jules, viens passer l’aspi ! Charline, tu es requise en cuisine ! Sinon, pas de repas, pas de dessert ! »
  • Tu va descendre enfin j’ai pas que ça à faire (foutre mais veux rester polie) de ma journée !!!!!!
  • Dépêche-toi, on va être en retard au ciné !!
  • C’est bientôt fini votre bruit là haut. Jouez du Rap, ça c’est de la musique mais pas du Mozart 😛.
  • Pour calmer l’atmosphère, je décide de faire la fête dans le hall de l’immeuble.
  • « Quoi ! Ce foutu chat de la voisine d’à côté est encore monté à l’étage pour tout me salir !!! »
  • La vie en communauté n’est pas facile , enjamber le paillasson est un geste d’incivilité
    Écrire sur les murs des mots , dans la cage d’escalier ,
    Incitez les locataires à formuler des phrases sur l’utilité d’un paillasson, sur l’utilité de sourire , de dire pardon, de ramasser ses détritus …de respecter le travail de la concierge…
    et placarder les mots comme une chaîne à tous les étages ça vaut mieux que de vociférer.
  • Me voilà qui arrive pour lui clouer le bec avec ma tarte à la crème et, le tour est joué pour cette fois.
  • Dépêchez vous de descendre, vos lits sont faits ? les fenêtres sont fermées ? les dents sont lavées ? Nous allons encore arrivés en retard à l’école et n’oubliez pas vos cartables, allez on se presse.
  • Mon Dieu mais quelle horreur vous n’allez quand même pas vous essuyer les pieds sur le paillasson après avoir marché dans la crotte de chien !

16 réflexions au sujet de « Avous de continuer au mois de septembre 2017 »

  1. La concierge en avait après l’homme qui ne s’essuyait jamais les pieds les jours de pluie et secouait son parapluie dans le hall, rentrant dans l’immeuble tel un chien mouillé…

  2. Son ado ne répondait à rien, sauf aux messages de son Ipod, son pote, il allait encore manger froid !!!

  3. Dans la maison des Dumanoir vivait un fantôme, accepté, Casper branché musique Gosthbusters, tapait sur le système de madame, monsieur finirait par l’en chasser, marre à bout…

  4. “Alors, tu la ramènes ta fraise…. à force de t’attendre, je risque de finir pas sucrer les fraises !”

  5. Elle se prenait pour un chien et voulait crier plus fort que celui du premier étage.

  6. “Jules, viens passer l’aspi ! Charline, tu es requise en cuisine ! Sinon, pas de repas, pas de dessert !”

  7. Tu va descendre enfin j’ai pas que ça à faire (foutre mais veux rester polie) de ma journée!!!!!!
    Bisous

  8. Dépêche-toi, on va être en retard au ciné !!
    Bises !

  9. C’est bientôt fini votre bruit là haut. Jouez du Rap, ça c’est de la musique mais pas du Mozart 😛

  10. Pour calmer l’atmosphère, je décide de faire la fête dans le hall de l’immeuble.
    BISOUS SEVY ET TR7S BON JEUDI

  11. Des productions sympas !
    En voici une autre :
    “Quoi ! Ce foutu chat de la voisine d’à côté est encore monté à l’étage pour tout me salir !!!”
    Bises Sévy

  12. La vie en communauté n’est pas facile , enjamber le paillasson est un geste d’incivilité
    Ecrire sur les murs des mots , dans la cage d’escalier ,
    Incitez les locataires à formuler des phrases sur l’utilité d’un paillasson, sur l’utilité de sourire , de dire pardon, de ramasser ses détritus …de respecter le travail de la concierge…
    et placarder les mots comme une chaîne à tous les étages ça vaut mieux que de vociférer
    ……..bonne soirée
    @ demain

  13. Me voilà qui arrive pour lui clouer le bec avec ma tarte à la crème et, le tour est joué pour cette fois.
    Bonne fin de journée Séverine !
    Amitiés♥

  14. Dépêchez vous de descendre, vos lits sont faits ? les fenêtres sont fermées ? les dents sont lavées ? Nous allons encore arrivés en retard à l’école et n’oubliez pas vos cartables, allez on se presse.

  15. Mon Dieu mais quelle horreur vous n’allez quand même pas vous essuyer les pieds sur le paillasson après avoir marché dans la crotte de chien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *