Publié le

Récré 53 : Sixtine, punie et mise au coin

Récré 53

Récré 53 : Sixtine, punie et mise au coin

(photo prise sur le net)

Ah Sixtine, tu as été dure avec moi, j’espère que pour cette fois, la maîtresse me pardonnera. Je suis consciente de devoir subir la punition, mais que cela s’efface très vite des mémoires…

Récré 53 : Sixtine, punie et mise au coin

Sixtine ne m’a pas inspirée

C’est un fait, je dois l’avouer

Je me suis rendue à la chapelle pour prier

Un dieu qui pourrait me guider.

Rien à faire, je n’ai rien entendu

Seule devant mes vers, je suis restée pendue.

J’ai invoqué le pape du même nom,

Qu’il me guide, ce fut encore non.

J’ai alors pensé à Sainte Sixtine

Car là, j’avoue, mon esprit patine,

Que, pour une fois, elle devienne  ma muse

Qu’à la récré personne ne s’amuse

De me voir ainsi toute rouillée.

Impossible, je ne peux m’y résigner.

Sainte Sixtine est restée muette,

Et moi, loin d’être guillerette,

Je me suis avancée à la cour de récré

Sans aucun devoir de fait.

Sainte Sixtine je ne te prierai plus

A cause de toi, punie je fus

Le bonnet d’âne sur la tête,

Au coin, ce n’était pas la fête.

Une mauvaise note sur mon carnet,

Mes parents furent convoqués.

Vont se succéder les punitions

A l’école comme à la maison.

Moi, élève sérieuse, je suis meurtrie,

Et pour ça, je ne te dis pas merci.

 

La copine de Chaton :

Sixtine,
Ma voisine,
C’est ma petite copine.
Quelles sont ses racines,
Et ses origines ?
Elle n’est pas byzantine,
Ni Florentine,
Mais tout simplement Angevine.
Elle est un peu rouquine.

 

Ce n’est pas une orpheline.
Son père tient une officine.
Il conduit sa limousine
Pour aller à la chasse avec sa carabine.
Il met alors de grosses bottines ;
Il n’a pas peur de la bruine,
Car en foret, il y a une cabine.
Il aime les chopines,
Et les bibines,
Et tout ce qui contient de la caféine.
Le dimanche, il jardine
Pour chasser l’adrénaline ;
Sur son terrain il a planté de l’aubépine.
Avec ses clients, il baratine ;
Dans son lit, il bouquine.

 

Sa mère s’appelle Augustine ;

Dans son resto, elle prépare des langoustines,
Et de la viande bovine,
Sans oublier la porcine ;
Comme légume elle sert de la mousseline,
Avec des aubergines
Rissolées à la margarine,
Déposées dans un plat d’opaline.
Elle nettoie et organise la vitrine
Qu’avec des produits, elle patine.
Sur les menus, elle n’est pas radine,
Et ses clients, ne rapinent,
Ni assassinent.
Elle leur offre de la quinine.
Dans sa cuisine, elle chante en sourdine,
En graissant ses marmites avec de la glycérine,
Mais jamais avec de la vaseline.
Pour elle c’est un travail de routine.
Elle œuvre avec sa cousine.
Dans son jardin, elle a semé des capucines,
Sur un mur en ruine.

 

Sixtine,
Ma copine,
N’est plus une gamine,
Parfois un peu coquine,
Mais très câline.
Avec elle, j’ai fêté Halloween,
Dans la salle de la cantine,
Déguisé en bobine,
Et elle en guillotine,
Badigeonnée de brillantine.
Nous avons bu de la grenadine.
Pour danser, elle met des ballerines,
Qui ne sont pas anodines.
L’année dernière, Sixtine
A eu la scarlatine.
Sa maman Augustine,
Lui a donné de l’aspirine,
Pour calmer son organisme.

 

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Sixtine ! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Corneille.

13 réflexions au sujet de « Récré 53 : Sixtine, punie et mise au coin »

  1. Pauvre Sixtine, Séverine, mais, une chose est sûre, madame JB lui enlèvera son bonnet d’âne !!! Bon mercredi ! Amitiés♥

  2. Bonjour élève Séverine… Pas inspirée mais un écrit tout de même, alors Sixtine je n’ai rien à te pardonner, sauf la fin, allez lire les autres Sixtine et à la semaine prochaine avec Corneille, sourire, un peu de fatigue ça… repose-toi, et sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI, bises de m’dame JB 😉

    1. Oups, voilà, c’est corrigé ! 😀

  3. Bon je dois dire que contrairement à ce que tu nous dis en début
    Je trouve que tu as été bien inspirée
    Bravo
    J’ai adoré ton texte 🙂
    Bon mercredi !

  4. Sixtine

    Sixtine,
    Ma voisine,
    C’est ma petite copine.
    Quelles sont ses racines,
    Et ses origines ?
    Elle n’est pas byzantine,
    Ni Florentine,
    Mais tout simplement Angevine.
    Elle est un peu rouquine.

    Ce n’est pas une orpheline.
    Son père tient une officine.
    Il conduit sa limousine
    Pour aller à la chasse avec sa carabine.
    Il met alors de grosses bottines ;
    Il n’a pas peur de la bruine,
    Car en foret, il y a une cabine.
    Il aime les chopines,
    Et les bibines,
    Et tout ce qui contient de la caféine.
    Le dimanche, il jardine
    Pour chasser l’adrénaline ;
    Sur son terrain il a planté de l’aubépine.
    Avec ses clients, il baratine ;
    Dans son lit, il bouquine.

    Sa mère s’appelle Augustine ;
    Dans son resto, elle prépare des langoustines,
    Et de la viande bovine,
    Sans oublier la porcine ;
    Comme légume elle sert de la mousseline,
    Avec des aubergines
    Rissolées à la margarine,
    Déposées dans un plat d’opaline.
    Elle nettoie et organise la vitrine
    Qu’avec des produits, elle patine.
    Sur les menus, elle n’est pas radine,
    Et ses clients, ne rapine,
    Ni assassine.
    Elle leur offre de la quinine.
    Dans sa cuisine, elle chante en sourdine,
    En graissant ses marmites avec de la glycérine,
    Mais jamais avec de la vaseline.
    Pour elle c’est un travail de routine.
    Elle œuvre avec sa cousine.
    Dans son jardin, elle a semé des capucines,
    Sur un mur en ruine.

    Sextine,
    Ma copine,
    N’est plus une gamine,
    Parfois un peu coquine,
    Mais très câline.
    Avec elle, j’ai fêté halloween,
    Dans la salle de la cantine,
    Déguisé en bobine,
    Et elle en guillotine,
    Badigeonnée de brillantine.
    Nous avons bu de la grenadine.
    Pour danser, elle met des ballerines,
    Qui ne sont pas anodines.
    L’année dernière, Sixtine
    A eu la scarlatine.
    Sa maman Augustine,
    Lui a donné de l’aspirine,
    Pour calmer son organisme.

  5. J’ai beaucoup aimé ce y
    extérieur très inspiré de non-inspiration

  6. Pauvre Sixtine !
    Bises Sévy

  7. Les mauvais souvenirs d’école ressurgissent à la lecture de ce texte , c’est du vécu pour beaucoup d’anciens !
    Bises Sevy et douce après midi automnale !
    Nicole

  8. C’était plutôt divin et je te donne une très bonne note!

    Câlinsss!!!

  9. Pauvre petite Sixtine
    Bonne journée à la cour
    Frieda

  10. Si toi tu ne fut inspirée ta collègue elle le fut elle aurait du t’éviter le coin et te prêter une copie non? Bisoussss

  11. Tu as rendu une belle copie même si Sixtine à t’entendre ne t’a pas inspirée .
    Bonne soirée
    Bisous

  12. finalement heureusement que tu n’étais pas inspirée… bravo pour ton devoir Sixtine-Séverine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *