Publié le

No et moi roman de Delphine de Vigan

No et moi

No et moi


Résumé de No et moi :

Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies.

Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle.

No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence.
No, privée d’amour, rebelle, sauvage.

No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.

Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu’il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.

Roman d’apprentissage, No et moi est un rêve d’adolescence soumis à l’épreuve du réel. Un regard d’enfant précoce, naïf et lucide, posé sur la misère du monde. Un regard de petite fille grandie trop vite, sombre et fantaisiste.Un regard sur ce qui nous porte et ce qui nous manque, à jamais.

Mon avis :

Un livre que j’ai lu à la demande de mon fils ainé qui a dû le lire pour le lycée. Pendant les vacances, c’était notre petit défi. Il lisait un peu le soir puis me passait le livre. J’avoue avoir fini avant lui. Mais le principal est que nous soyons tous les deux arrivés au bout.

Un peu spécial dans le début, puisqu’on nous présente une jeune adolescente précoce qui n’est pas dans sa classe d’âge. Elle est donc décalée par rapport aux autres. De plus, elle a des manies un peu étranges !On finit par s’y faire et par s’attacher à elle surtout une fois qu’elle se met en tête de sauver une jeune fille de la rue.

Je me suis donc attachée à elle, me demandant souvent où toute cette histoire allait la mener. Aider une jeune fille de la rue au delà de tous les conseils qui lui sont donnés, une ado idéaliste qui n’a absolument pas les pieds sur terre et qui du coup, parait vivre dans un autre monde. Pour autant, on sent bien le réalisme du roman, les petites pointes qui piquent notre société actuelle, du type, on est capable d’envoyer des hommes sur la lune, mais incapables de faire en sorte que tout le monde ait un toit.

Entre rêves, efforts et plantages d’ado, c’est notre société qui est montrée du doigt. J’espère que le message qui s’adresse à des ados d’une quinzaine d’années passera.

Pour autant, j’ai été déçue, comme mon fils, par la fin qui n’en est pas vraiment une à mon sens. On ne sait pas trop le pourquoi du comment et cela m’a un peu dérangé. Par contre, une belle ouverture pour engager le dialogue avec mon fils sur ses ressentis quant à l’histoire.

Le livre ici

 

5 réflexions au sujet de « No et moi roman de Delphine de Vigan »

  1. Joli défi entre ton fils et toi Séverine. Merci pour la présentation de ce livre!
    Malgré ma réinscription à ta news, je ne la reçois toujours pas, c’est inquiétant…
    Bise et bon mardi

  2. C’est super de lire un livre à deux
    Surtout une telle histoire de vie qui en fait c’est du vécu chaque jour devant nos yeux
    L’utopie permet d’avancer
    Comme chanter la vie permet de respirer
    Merci à toi pour ce titre
    @ Demain

  3. Merveilleux d’avoir lu ce livre tous les deux ! Chanceux ton fils d’avoir une telle maman !
    Chut ! Je ne reçois plus, depuis quelques jours, ton avis de parution de billets ??? Pourtant, je suis inscrite. Mystère !!! Je m’organise autrement pour venir, mais, hein !!! C’est la vie !!! Bonne poursuite de ce mardi Séverine ! Amitiés♥

  4. Donc je ne le lirais pas par contre et ça c’est génial c’est sans doute a refaire avec le fiston cela montre aussi une partie de chacun de vous que l’un ou l’autre ne soupçonne pas forcément quand au ressentis je trouve la démarche fort intéressante et constructive. Bisoussss

  5. Oh que j’ai aimé !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *