Publié le

Avous de continuer 11 la conspiration de Chambord

Avous de continuer 11 la conspiration de Chambord

Avous de continuer 11 la conspiration de Chambord

Depuis le milieu de l’après-midi, la brume montait de la Loire, s’épandait dans les basses rues de Blois.

Avous de continuer 11 la conspiration de Chambord

Je vous propose le début, à vous de poursuivre par une phrase ou plus, selon votre inspiration, selon votre temps, selon votre envie.

J’ai pris ce début dans La conspiration de Chambord de Dominique Labarrière

Allez, à vos claviers ! Avous de continuer la conspiration de Chambord, c’est parti !

Depuis le milieu de l’après-midi, la brume montait de la Loire, s’épandait dans les basses rues de Blois.

 

Avous de continuer 11, vos productions :

  • Complètement paumée dans de brouillard épais, je me demandais comment retrouver mon hôtel, le “Louise de Savoie”… et damned, personne pour me renseigner, je n’y vois goutte !
  • Avancer dans le brouillard
    Imaginer la face cachée
    Mais je sais je sais
    Lorsqu’il se lèvera ….
    J’aurais quitté le ” temps des Rois”
    Ce qui nous attends aujourd’hui
    C’est pire que la brume
    Nous nous enlisons dans la moïse des temps modernes …..
  • Perdu dans la brume, sur un quai : il croyait à “Le Havre”, Jean entra dans un bistrot pour demander sa route et rejoindre sa destination première. Il fit la connaissance de Nelly… Tout à coup il s’éveilla, il était dans un bateau en direction de l’Angleterre.
  • Tout à fait déboussolée, je me suis sentie envahie par la peur, au loin, une sirène se fit entendre, juste au moment où une main se posa sur mon épaule.
  • Peu à peu les repères s’estompaient et bientôt je ne sus plus quelle direction prendre , la ville semblait s’être vidée de ses habitants , seul un chat famélique déambulait devant moi.

 

 

D’autres phrases à continuer ?

5 réflexions au sujet de « Avous de continuer 11 la conspiration de Chambord »

  1. Complètement paumée dans de brouillard épais, je me demandais comment retrouver mon hôtel, le “Louise de Savoie”… et damned, personne pour me renseigner, je n’y vois goutte !

  2. Avancer dans le brouillard
    Imaginer la face cachée
    Mais je sais je sais
    Lorsqu’il se lèvera ….
    J’aurais quitté le ” temps des Rois”
    Ce qui nous attends aujourd’hui
    C’est pire que la brume
    Nous nous enlisons dans la moïse des temps modernes …..

    —————

  3. Perdu dans la brume, sur un quai : il croyait à “Le Havre”, Jean entra dans un bistrot pour demander sa route et rejoindre sa destination première. Il fit la connaissance de Nelly… Tout à coup il s’éveilla, il était dans un bateau en direction de l’Angleterre.

  4. Tout à fait déboussolée, je me suis sentie envahie par la peur, au loin, une sirène se fit entendre, juste au moment où une main se posa sur mon épaule.

  5. Peu à peu les repères s’estompaient et bientôt je ne sus plus quelle direction prendre , la ville semblait s’être vidée de ses habitants , seul un chat famélique déambulait devant moi .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *