Publié le

Défi 169 : le soleil chauffe-t-il trop fort ?

Défi 169 : le soleil chauffe-t-il trop fort ?

Défi 169 : le soleil chauffe-t-il trop fort ?

Défi 169 : écrire sur le thème : le soleil, un défi proposé toutes les semaines par Evy.

Vous avez raté le début, alors cliquez ici

Défi 169 : le soleil chauffe-t-il trop fort ?

Le bain de phrases me relaxe et m’emmène loin au large de la vie de tous les jours. Amarres larguées, je navigue vers une autre vie, celle d’un certain policier et de sa femme journaliste. Je suis tellement bien à leur côté que je ne sens pas immédiatement la chaleur des rayons  du soleil qui n’est pas avare cette année. Prête à griller comme la sardine sur la plancha, je réalise à temps qu’il me faut quémander un coin d’ombre sous le parasol.

La lumière vive du soleil qui éblouissait presque les pages du livre se calme, arrêtée par la toile multicolore qui nous protège. La tête me tourne presque. Il était vraiment urgent de m’abriter. Enfants et mari ne paraissent pas peiner sous ce soleil de plomb. Se faire une place au soleil devient plus facile sur la plage, à l’ombre en devient plus enviable. Le monde à l’envers sur cette immensité de sable.

Je poursuis ma lecture et réalise avec stupeur que les pages fondent comme neige au soleil. A ce rythme, il va me falloir doubler le stock de romans. Je parais étonnée mais je dois admettre qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Le constat est le même chaque année et je finis toujours par réduire mon envie effrénée de lecture afin de ne pas rentrer avec une caravane surchargée de livres. On n’en est pas encore là. Je replonge dans les lignes lorsqu’une voix vient m’interrompre, une voix qui m’est inconnue, et pourtant…

J’ai besoin de quelques secondes pour réaliser ou plutôt pour me demander si le soleil n’y est pas allé un peu fort sur ma tête…

A suivre

10 réflexions au sujet de « Défi 169 : le soleil chauffe-t-il trop fort ? »

  1. Ah qui ose donc interrompre la lecture d’un roman ? Il va falloir qu’il ait une bonne raison

  2. Attention au soleil
    Mais c’est vrai qu’on a vite faire de se perdre dans ce qui nous plait et oublier le temps qui passe
    Bonne journée
    Il faut te soigner Séverine, une bronchite ça fatigue encore plus en été
    Bises

  3. Attention aux coups de chaleur ma Séverine. Et puis pour commencer des vacances, la bronchite ce n’est pas terrible.
    C’est vrai que le soleil tape fort et et même sur mon île, je ne sors pas pendant les heures de grand soleil, il peut être traitre !
    Bises et bon début de semaine

  4. Le soleil je ne l’aborde pratiquement que le matin , l’apres – midi je squatte tous les endroits à l’ombre et je comprends qu’à la plage ce ne soit pas évident . Je vois que tu as une bronchite , soigne toi bien la dernière fois que j’en ai eu une c’était aussi pendant l’été j’en ai eu pour six semaines
    Bonne journée
    Bises

  5. Reste à l’ombre ma fille et soigne bien ta bronchite pour être en grande forme au mois d’août.

  6. Bonsoir ma Sévy Attention aux coups de chaleur mais plongé dans le roman à le temps de brulé lol passe de bonne vacance je met en ligne bonne soirée bisous

  7. Bonjour Bon voyage dans les livres.

  8. Ah le soleil ! Il peut être un merveilleux ami, mais aussi un ennemi sournois si on lui laisse un peu trop d’espace :). Tout est dans le dosage.
    Un peu de pluie dans le Nord aujourd’hui et ça fait du bien, et ça n’est pas assez. Nous en manquions, le soleil a été un peu trop généreux cette année.
    Bon après-midi ! Ensoleillé… mais pas trop :).
    Amicalement,
    Martine

  9. Ah ! Si chaud le soleil de ce temps-ci !!! À midi, je l’ai éprouvé fortement, voulant photographier les plus belles fleurs de notre jardin. Elles sont là, en réserve tout de même. Prends bien soin de toi Séverine ! Amitiés♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *